Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Je ne sais pas si c'est son âge, 6 ans, l'entrée au CP ou le fait qu'il soit l'ainé et carrément têtu mais Mister E. est (très) difficile ces derniers temps.
J'entends déjà les "normal c'est lié à la naissance de sa petite soeur"! Non non et non, ne lui trouvons pas d'excuse : il est comme ça déjà depuis quelques mois, bien avant l'arrivée de Sweet A.

Les colères de Little B., même si elles sont usantes et toujours récurrentes (mais moins fréquentes quand même grâce à notre petit système de points rouges et verts), j'ai appris à les gérer, je sais comment les canaliser.
Mais devant la désobéissance et l'insolence de Mister E., je suis démunie.
J'ai l'impression de parler dans le vide en permanence, de répéter 15 000 fois les mêmes choses, de parler une langue étrangère ou même d'avoir un enfant sourd en face de moi.
C'est désespérant et fatiguant.
Du coup, si je veux me faire respecter et obéir, je dois passer mon temps à crier pour tout et n'importe quoi... et je déteste ça. Mais si je ne fais rien, je passe pour une mère laxiste, complètement dépassée par les évènements, qui se fait mener par le bout du nez par ses enfants....
Les gens dans la rue me prennent pour une folle furieuse à aboyer sur mes enfants, mais si je n'élève pas la voix, si je ne me fâche pas, si je ne punis pas, c'est comme si pour Mister E. et Little B. je n'existais pas. Parfois je surprends Mister E. à lever la tête et me regarder avec son air genre "mais qui me parle?".
Exaspérant. Fatiguant. Désespérant.
Je ne sais pas comment maitriser cette insolence. Il ne manque plus que les yeux qui roulent vers le ciel et le tableau serait complet.
Le pire c'est que c'est un petit garçon qui a un bon fond, tellement gentil, attentionné et généreux quand il le veut et le voir se comporter de cette façon me rend triste et démunie. Je ne sais pas plus quoi faire.

Il me pousse à bout

Pour les devoirs, c'est la même chose : il n'en fait qu'à sa tête. La maitresse a beau avoir collé des consignes dans son cahier, il refuse de les suivre. Oui c'est vrai, c'était déjà les mêmes avant hier, mais il a du mal à comprendre que l'école c'est faire et refaire en permanence, qu'il faut s'entrainer régulièrement pour bien maitriser. Du coup, Monsieur baisse la tête, croise les bras et attend.
Il attend quoi? Que j'élève la voix, que je punisse à nouveau. Et alors il s'y met. De mauvaise grâce évidemment.
Déjà 8 jours sans télé (on rajoute un jour à chaque fois...), il n'est pas loin non plus de se faire confisquer également son vélo. Il est prévenu (je ne le prends jamais en traitre) mais ça n'a pas l'air de le toucher énormément.

Hier soir à bout d'arguments et de punitions (et sans voix...), j'ai opté pour une autre méthode. L'indifférence.
Il ne voulait pas manger son diner, ça n'était pas bon? Très bien, je m'en fichais. Il n'avait qu'à débarrasser son assiette, se brosser les dents et aller se coucher.
Il voulait une histoire? Non je n'avais pas envie de lui en lire une.
Même son traitement, j'ai refusé de lui faire.
Je lui ai dit que j'étais fatiguée, et que tant qu'il se comporterait ainsi, il ne m'intéressait pas et que je ne voulais rien savoir. Il est allé se coucher sans un bisou, juste avec un bonne nuit.

Dur, très dur, très très dur pour moi.
J'aime mes enfants plus que tout, j'ai besoin de leur montrer, qu'ils sachent que je suis là, que je les aime. Je suis une maman poule mais hier soir j'étais à bout.
Je ne sais pas si jouer sur l'affectif fonctionne, je trouve ça très cruel pour les enfants (il était adorable ce matin au réveil... mais pour combien de temps?), et pour les parents : à ce rythme là, je ne tiendrais pas longtemps.
Hier soir, c'est avec la boule au ventre et les larmes aux yeux que je l'ai embrassé, tout endormi, avant d'aller me coucher.
Je déteste être cette mère là.
Mais parfois je n'ai pas d'autre choix.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Claire 07/10/2014 10:56

je découvre ton blog, via Kid Friendly..... et j'adooooore!
le ton, le style et... l'histoire.... voilà, moi aussi je suis une ex-working girl reconvertie (pas au blog mais à la recherche!), j'ai un 6 ans intenable, un 4 ans affirmé et ... une petite princesse mais encore dans mon bidon...
et lire ton désarroi face au comportement de ton fils me rassure un peu. Voilà, le notre est pareil. Et les menaces glissent sur lui... sans doute un peu de précocité ne l'aide pas à se calmer en classe. Et c'est parfois compliqué à gérer....
je me calme en me disant que ça passera. Et en attendant, je reste ferme ;-)
courage, je compatis.
bises

ben 22/09/2014 21:20

En ce moment je lis Montessori. Je ne suis pas d'accord avec tout mais il y a une chose que j'ai retenue : "Une colère est toujours l’expression d’un malaise, et non pas une lubie dont l’enfant serait coupable. Ce genre de changement de regard sur les enfants est essentiel. Si l’enfant éprouve une soudaine montée d’angoisse, le petit désordre apparent n’en est-il pas qu’une cause occasionnelle ? La véritable cause ne se trouve-t-elle pas ailleurs, dans le développement relationnel et affectif de l’enfant ?"

A méditer...

MachouPichou 16/09/2014 13:11

Je découvre votre blog et c'est bluffant. J'ai 34 ans. 2 ptits hommes, nés en 2008 et 2010...et une puce née en avril. Et je fais une pause boulot car j'aimerais changer de cap.
Quand je lis votre article, j'ai l'impression que vous parlez de mon grand qui vient aussi de rentrer en CP. C'est un "bon gamin" comme dit mon père et c'est vrai, mais qui me rend dingue parfois.
A la naissance de notre choupinette, les 2 grands faisaient tout pour occuper le devant de la scène, pas toujours (et même souvent pas) de la bonne manière. Colères du petit, le grand n'écoutait rien et était très exigeant. Ca va beaucoup mieux, chacun trouve sa nouvelle place à tâtons.
Ce qui a marché avec mon grand : je lui ai expliqué que je faisais de mon mieux. Comme lui à l'école. Que ce n'était pas parfait, mais que je faisais mon maximum.
Avec le petit, ses crises se sont calmées de façon incroyable lorsque j'ai arrêté l'allaitement au bout de qq mois.
Oui, c'est dur. Pour nous, pour eux.
Mais on y arrivera.
Bon courage

Ma poussette à Paris 15/09/2014 17:56

Je te comprends moi aussi je déteste être la mère qui hurle... Le w-e quand je sui sseule avec eux parfois ils sont très pénibles... la semaine dernière, ils étaient tellement pénible au marché que je suis partie sans rien acheté, Le Môme s'est alors mis à hurler : mais non, on ne peut pas partir sans rien avoir à manger !!!" tu imagines la honte ! J'ai cru que les gens allaient lui donner du pain ou 5 euros !! Je les ai envoyé dans leur chambre en rentrant puis l'après-midi c'est bien passée !
Perso, je chois mes guerres comme dit ma soeur, qd je sens qu'on est ds une spirale où rien ne va, je laisse couler certains trucs. Par ex les repas je ne force jamais par contre, ils savent qu'en dehors du repas, ils n'ont rien dc libre à eux d'avoir fait jusqu'au suivant... J'essaie de ne pas cumuler les punition parce que qd ça fait trop j'ai l'impression qu'ils s'en fichent davantage, c'est un peu comme s'ils se disaient que de toute façon ils ont trop perdus pour que ça vaille le coup de remonter la pente. Et sinon je trouve que ce qui marche le mieux c'est la diversion et de relacher la pression sur certains trucs, bref choisir ses batailles ;-)
Sinon on teste le jeu happy week en ce moment, Le Môme s'est bien pris au jeu et grâce à lui, il s'st habillé sans que je lui demande 10 fois tous les matins la semaine dernière, idem pour les dents et ranger ses vêtments sales dans le panier !
Bon courage mais sans vouloir l'excuser, il y a tout demême des chances que l'arrivée de la petite soeur y soit pour quelque chose, non ? ;-) gros bisous

Géraldine 14/09/2014 21:51

Bonsoir je vis la même situation avec mon fils j'ai pris conseil, on m'a dit de mettre un cadre fixe de s'y tenir un avertissement suivi direct de la punition en général il va réfléchir dans a chambre enfin il crit surtout mais il ne faut pas faiblir rester ferme tout en montrant notre amour
Pour les devoirs jai bloqué 30 minutes dans le planning juste pour lui avant d'enchaîner bains repas je lui ai dis passé ce délai il se débrouille avec sa maîtresse on ne peut se permettre d'étendre la durée il y en a 2 a côté Ui demqndent qussi notre attention expliquer clairement et passer par la lecture de livre (série max et lili :max boude)
Je suis de tout coeur avec vous peut être passer par une aide extérieure au moins pour trouver un soutien pour nous maman

Bon courage

Soma 13/09/2014 21:04

Coucou
Je crois qu'on est toute régulièrement confronté à nos propres limites...
Les enfants les testent & parfois, on est désarmé.
Tout comme toi, je déteste parfois la mère que je suis alors que mes enfants st tte ma vie.
Des bisous & du courage
Soma

Mllecoquelicots 13/09/2014 16:21

qu'est que la lecture de ton billet m'a fait du bien !!! j'ai exactement le même petit mec à la maison en ce moment !!! même âge, même souci, même incertitude, même tristesse et désarroi !!! je me sens moins seule !!! j'ai l'impression d"avoir un adolescent à la maison qui est venu remplacer mon loulou de 6 ans si adorable d'habitude .... en ce moment il se rebelle en permanence, nous réponds et est insolent par moment ...... pffff dur dur !!!! est ce l'âge qui veut ça ???? en tout cas bon courage à toi !!

working mum 13/09/2014 16:17

Aie, courage... la mienne a trois ans et c'est vrai que parfois quand je dois sévir... grr dur dur

Armelle1206 13/09/2014 12:06

J'élève seule ma fille depuis sa naissance. Le papa n'est là que quand cela l'arrange. Elle vient de rentrer en 6ème et a donc 10 ans 1/2. elle a été punie une semaine sans télé et sans ordi dès le deuxième jour de la rentrée. Elle m'a envoyé balader une fois de trop. Elle arrive en pré-adolescence et je veux qu'elle me respecte. Je ne suis pas sa copine.. Je suis sa maman. Elle sait que lorsque j'arrive à la punition et que je m'y tiens elle a dépassé les bornes. Pour l'instant cela marche. Mais combien de temps encore.... Tu lui as fait le coup du coin ?? L'indifférence aussi, même si c'est très très dur, cela marche.. Mais pas trop souvent. J'essaie de discuter avec elle. Quand j'arrive à ne plus pouvoir supporter ses réflexions, je lui parle calmement en lui demandant ce qu'elle a et pourquoi elle est insupportable. Cela permet de désamorcer le conflit les 3/4 du temps. Et on repart sur de bonnes bases pour un temps.. Et si tu demandais au papa, de lui poser la question justement : pourquoi n'obéis-tu pas à ta maman ?? Lors d'un tête à tête entre homme, cela pourrait peut-être apporter quelques réponses .. En tout cas, courage et ne désespère pas;.. On est de bonne maman..

Alcina. 12/09/2014 22:14

En revanche, depuis la rentrée, beaucoup d'amélioration. La technique? plus de temps avec les copains (une garderie par semaine jusqu'à 18h, le parc avec les camarades de classe après l'école) et ça fonctionne: il est crevé et se sent indépendant. Du coup, à la maison, il ne recherche plus le conflit.

Alcina. 12/09/2014 22:10

J'ai à peu près le même, moins un an et demi. Il est parfois allé se coucher sans manger. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. :) Courage!

Lilirose 12/09/2014 21:15

C'est pareil chez moi, et je n'aime la maman que je suis certains jours! Je suis démunie et il n'a que 5ans! C'est dur très dur! Je te comprends, et mis à part poster ce petit message de soutien, je n'ai aucune solution à proposer :-(

Maman louzoù 12/09/2014 18:40

Bon courage, ça doit être très dur à vivre :(

Christelle 12/09/2014 17:28

Je lis votre blog en petite souris discrète depuis longtemps mais aujourd'hui j'ai envie de vous répondre, courage! Mon fils est encore trop jeune mais en tant qu'instit je vous comprends.
J'ai lu un livre dans lequel on conseillait aux parents (d'adolescents dans ce cas là mais pourquoi ne pas tenté) de ne pas supprimer (la télé, les sorties...) mais de convenir avec l'enfant d'un temps incompressible (à définir avec l'enfant) qui quoi qu'il arrive sera respecté. Ensuite si l'enfant fait plus (devoirs, dîner, débarrasser...) alors il gagne du temps supplémentaire. J'avais retenu l'idée car je trouve que cela responsabilise l'enfant et pointe ce qui est positif au lieu de ne retenir que le négatif. Par exemple, "tu as bien fait tes devoirs sans rechigner" c'est 10 min de télé supplémentaire ou autre chose que vous choisissez ensemble.
Ce n'est bien sur qu'une suggestion mais j'espere que vous trouverez bientôt la bonne solution! Bon courage

Elwenn - Kid Friendly 12/09/2014 16:52

Je me retrouve beaucoup dans ton billet. Gros dérapages côté de SweetPrincess depuis cet été. Désobéissance, insolence, aucune écoute (je me demande si je parle couramment chinois sans le savoir ?!!!), et quelques colères mémorables qui nous ont laissé très désemparés (d’ailleurs en vacances je lui avais fait noter son comportement, à l’instar de ton tableau pour Little B.). Pour les cris, forcément ça arrive quand je suis à bout, mais ça ne donne pas plus de résultats. Le mieux c’est encore de compter. Généralement elle bouge avant 3... Et puis sinon on remet en vigueur un système de notation. Un smiley qui fait la tête à chaque manquement aux règles. Une punition (privation de DA ou autre) au bout de 3. J’ai aussi tenté l’indifférence comme toi.
Pfft, on aimerait parfois avoir un manuel, un mode d’emploi pour gérer ce genre de passage difficile où on se trouve très démuni. Je me dis que l’entrée en CP joue sûrement. J’ai l’impression de voir la mienne hésiter entre jouer les bébés et les grandes filles indépendantes… J’imagine que ça les chamboule, qu’ils sont un peu perdus entre le monde des petits et des grands… 6 ans ce n’est pas bien grand… Il y a peut-être aussi l’effet « reprise » après des vacances où on était plus à la cool niveau rythme and co… Mais j’espère que les choses vont vite rentrer dans l’ordre… Bref, gros élan de compassion. Et puis bon, la 1ère qui trouve la solution prévient l’autre hein ;)
PS : au passage, sûrement un peu à retard, mais c’est pas mal les blocs pour les derniers articles :)

peg 12/09/2014 16:20

Incroyable comme nos histoires de vie sont semblables ! mon aîné est exactement comme ton mister E, il a 9 ans et j'ai l'impression qu'il n'écoute pas plus, que les punitions n'ont aucun effet sur lui, comme ton bonhomme il est gentil, très famille, très sociable mais il n'écoute pas n'obéit pas ce qui lui vaut des punitions à l'école.... La première hier! il est rentré en pleurs.... Je suis aussi démunie que toi alors du coup je ne suis pas d'une grande aide... mais ca me fait du bien de te lire et de lire les autres commentaires, je ne suis donc pas la seule maman qui crie tout le temps et qui culpabilise;;; bon courage à bientôt

lexou 12/09/2014 15:59

Je comprends très bien ton sentiment, on est rarement content de punir, de hausser la voix...il faut se faire obéir mais ce n'est pas simple, crevette ici me teste aussi a 4 ans.Elle refuse d'obéir parfois et me tient tête des heures, parfois j'aimerais faire comme les autruches et attendre...On a essayé le coin, la chambre pour se calmer, pas grand chose ne marche à part mettre certains jouets à la poubelle si c'est le problème, la elle arrête car elle a compris, après avoir mis un playmobil dedans, que je ne rigolais pas...ces têtes blondes nous rendent chèvres...

Evan92 12/09/2014 15:22

Ce n'est pas l'arrivée de bb....ça a commencé bien avant....heureusement,avec ses deux sœurs 2014 fraîchement pondus ils sont top top.bon courage...reste l'espoir!!!

Evan92 12/09/2014 15:20

Et bien et bien...j'aurai pu l'écrire celui la!!!avec mon 2008 je vis la même chose, trait pour trait.pour les devoirs j'ai réglé le p...etude le jeudi,non pas pour le punir mais pour qu'il se rende compte de la chance d'être à la maison d'une part et d'autre part pour qu'il apprécie de voir que le traitement est le même pareil.il est rentre très heureux, presque envie d'y aller tous les jours cet insolent.attention car 2010 rode et écoute tout,l'air de rien...je suis d'accord ce n'est pasb

Marjibk 12/09/2014 15:17

Pas facile l éducation et surtout les punitions en permanence...
En ce moment je lis l éducation positive, même si tout ne me semble pas juste/réalisable... Ça m aide a avancer...
J en avais trop marre de passer mes journees et soirées a crier.
Bon courage, la fatigue et les hormones n aident pas non plus.

eve 12/09/2014 14:59

as tu pense a l'homeopathie?

célche 12/09/2014 14:49

je pleure en lisant ton texte, hier soir j'aurai pu écrire mot pour mot ce que tu viens d'ecrire avec ma deuz...et comme toi je suis démunie, triste et je ne trouve pas de solution...et pourtant tout comme toi je deteste être cette mère là.. :-(

BouDu 12/09/2014 14:35

Je crois que nous connaissons tous plus ou moins ce genre de situations, c'est mon trois ans ici qui est bien difficile. Une copine m'a recommandé ce jeu la semaine dernière et j'avoue que ça me tente bien.... http://happyweek.fr/ bon courage !

Almy 12/09/2014 14:31

Je suis @mommywifey_ de twitter d'hier soir. Je me retrouve mot pour moi dans ce que tu as écrit. Et comme je prends l'état dans lequel tu devais être hier soir quand il dormait...
J'espère de tout mon cœur que tout s'apaisera avec le temps.
Le mien est un ange quand il est seul avec moi ou son père. D'où notre déduction que c'est la venue de sa sœur et la présence de cette dernière qui lui fait changer de comportement. Je patauge aussi. Je ne sais pas trop quoi faire

MissBrownie 12/09/2014 14:18

Ahah, Chupa est pas mal comme Mister E sauf qu'elle mange bien et qu'à 9 ans, on a le droit aux yeux qui roulent maintenant. Youhou !
Je suis comme toi, même fâchée, j'ai du mal à ne pas leur faire un bisou le soir.

Sinon, quand Chichi est né, même s'il était dingue de son frère, T-Biscuit a eu une période très très compliquée. J'avais préféré mettre ça sur le dos de la crise des 7 ans.

Sofinet 12/09/2014 14:11

Et évidemment il en va de même pour sa petite sœur de 4 ans... Qd les 2 s'y mettent simultanément... au secours !

Sofinet 12/09/2014 14:08

Mots pour mots j'aurais pu écrire cet article avec mes 2 filles et surtout la grande de 6 ans 1/2 que j'aime de tout mon cœur mais que j'ai envie de briser pour son insolence parfois...Crier, punir, ... je ne connais que trop bien... jusqu'au bisou dans la nuit pour rattraper celui non fait au coucher (avec un cœur de maman en miettes...). Pour toi comme pour moi, que j'aimerais lire un nouvel article sur "j'ai trouvé la solution !" ... Courage et compassion...

Astrid (myparade) 12/09/2014 14:07

C'est peut-être lié à l'âge... Ma grande est un peu comme ça aussi, sauf pour les devoirs. Et j'ai parfois la même réaction d'indifférence au bout d'un moment, seule façon de ne pas craquer et hurler !

Rassure-toi, je pense qu'on est beaucoup de mamans à vivre la même chose. Ca ne fait pas de nous des mauvaises mères... juste des mamans ! ;-)

Emilie 12/09/2014 13:48

C'est la première fois que j'écris un commentaire sur ton blog, même si je te lis avec beaucoup d’assiduité ! Mais ton article fait tellement écho à ce que j'ai vécu ces derniers mois, avec mon grand garçon de 3 ans 1/2. Pour nous, c'était lié à la naissance de sa petite sœur (en juin). Il était (et est toujours) adorable avec sa petite sœur, mais est devenu très dur avec nous : il criait, pleurait et tapait à la moindre contrariété ou frustration.
Nous avons essayé beaucoup de chose, et surtout nous lui avons beaucoup crié/hurlé dessus, voir même tapé alors que nous sommes contre cela (mais quand on arrive à bout, on ne sait plus quoi faire....). Nous avons fini par adopter une autre méthode : rester le plus calme possible, et surtout ne plus le taper. Nous avons arrêté de lui crier dessus, tout en restant ferme sur son comportement. Nous l'isolons lorsqu'il tape et lui expliquons à chaque fois que lorsqu'il est en colère, il doit l'exprimer avec des mots. Ce n'est pas la solution miracle, elle mettra du temps à porter ses fruits, mais les choses se sont beaucoup améliorée grâce à elle. Et surtout, elle nous a permis de retrouver du calme à la maison, car mine de rien, leur hurler dessus nous fatigue nous aussi nerveusement
Bon courage à toi

annabel 12/09/2014 13:46

Bizarre, j'ai eu l'impression de m'entendre parler en lisant ton post.
Pablo est exactement comme Mister E. A force, ça pourrit l'ambiance familiale.
A la rentrée, après des vacances dur dur, j'ai décidé qu'on allait voir un psychologue car moi aussi, je me sens démunie. on verra... Courage !

Béatrice 12/09/2014 13:38

J'ai un presque 6 ans dans le même genre à la maison, et 14 à l'école (bon, là ça passe un peu mieux, c'est l'école ...).
C'est un âge pas facile du tout pour les parents ...
Par contre, je n'ai pas de souvenir d'attitude de ce genre avec les 3 grands (Grand Mec N°3 a 9 ans de plus que P'tit Mec N°4) ... ou alors on oublie ...
Courage et zénitude !

Julie 12/09/2014 13:17

Je me sens tellement moins seule au monde !! Idem, cette année , l'année des enfants nés en 2008 donc :-) est particulièrement difficile. Insolence, surdité soudaine et cris de maman qui est à bout et qui ne sait plus quoi faire pour retrouver une communication saine et apaisée avec son grand garçon !!! Bon courage a nous toutes :-)

Mamanwhatelse 12/09/2014 13:19

dans mes bras Julie!!!! je ne devrais pas dire ça mais ça fait plaisir de voir que mon Mister E. n'est pas un cas isolé... je crois bien que l'entrée au CP les bouleverse un peu nos petits loulous

Virginie 12/09/2014 13:10

Je suis dans la même situation vous avez mis des mots sur ce que je ressens vis a vis de ma fille.Elle est aussi viens de rentrer en cp et depuis quelque temps c'est l'horreur elle s'oppose a tous ce que je dis j'ai l'impression de ne pas être entendue. Je suis fatiguée !!!!!!!! Bon courage a vous, merci de vos articles !

Mamanwhatelse 12/09/2014 13:14

pour en avoir discuter avec quelques mamans de l'école, visiblement 6 ans c'est un cap : ils prennent un peu d'indépendance vis à vis de nous, cherchent à jouer aux grands et du coup testent nos limites.....
bon courage à toi aussi

QuickSteph 12/09/2014 13:03

Romane est comme ça aussi. Sauf qu'elle a 3ans.
Rien ne marche, la télé, le dessert, sortir, voir ses copines, aller dans sa chambre. Rien ne la touche.
Elle me répond "d'accord" et passe à autre chose.
J'ai essayé l'indifférence aussi sans succès, de 15h à 20h avec juste un bisous le soir et Papa qui la couche. Rien, aucune réaction, elle a parlé à son père sans se soucier de moi.

Elle m'horripile parfois (souvent)

Mamanwhatelse 12/09/2014 13:07

comme tu dis c'est horripilant ces comportements car rien ne les atteint....

Jade 12/09/2014 12:53

Mince alors, la situation a l'air d’être dure ! N'oubli pas cependant que tout ce que tu fais tu le fais pour eux. C'est sur, ça n'adoucit pas la tristesse que tu ressens quand tu grondes ou punis mais en tout cas garde courage !!

Mamanwhatelse 12/09/2014 13:07

oui tu as raison il faut que je garde ça en mémoire, je l'oublie effectivement trop souvent...

Clara 12/09/2014 12:49

Ces situations me rendent toute triste ! Je n'ai pas de solution concrète (et ma grande a seulement 2 ans et demi) mais peut-être pourrais-tu en parler avec Sandrine Donzel, du blog S Comm C, elle est spécialiste de la communication parents-enfants et j'aime beaucoup son approche, ni "laxiste", ni "punitionnelle". C'est par ici : http://blog.scommc.fr/

Mamanwhatelse 12/09/2014 13:06

merci pour cette découverte, je ne la connais pas du tout, je vais aller faire un tour sur son blog. Vraiment merci!

Madamezazaofmars 12/09/2014 12:41

Je suis moi aussi parfois cette mère la que je déteste parce que quand il s'y met, l'empereur est comme ton fils et rien ne marche vraiment.
La première des deux qui trouve un truc qui marche prévient l'autre ?

Mamanwhatelse 12/09/2014 13:06

oh oui! promis je te tiens au courant!