Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Parfois j'aimerais être un peu plus relax, moins stressée, moins flippée.
J'ai besoin que tout soit organisé, préparé à l'avance, anticipé.
Je ne sais pas vraiment me laisser aller, porter par les évènements si je ne les ai pas prévus à l'avance.
Il n'y a pas de place à l'improvisation dans ma tête et quand un petit grain de sable vient perturber mes projets, ça me met dans tous mes états, et avec 2 enfants, autant dire que les grains de sables sont nombreux....
La plupart du temps, j'essaie de ne pas laisser mon mal être transparaitre, mais je me transforme souvent en mégère aggressive, en maman qui crie pour un rien.

Tenez par exemple, ce midi j'ai rendez-vous pour un pique-nique avec des copines dans un grand jardin parisien.
Et bien à 9h, le sac des kidswhatelse est déjà prêt (avec 2 rechanges pour Little B. au cas où...), les sandwichs sont faits, les chaussures devant la porte... et pourtant nous ne décollons qu'à 12h...
J'ai repéré sur internet l'endroit où nous devons nous retrouver, je stresse à l'idée de ne pas trouver de place pour me garer, j'imagine que vu le beau temps le périph va être blindé, que nous ne serons pas à l'heure, que les kidswhatelse ne voudront pas marcher et râleront si l'entrée est trop loin, qu'ils ne mangeront rien, qu'il faudra que je leur coure après pour ne pas qu'ils s'éloignent...
Je pense aussi au retour ce soir, avec des enfants fatigués en voiture, qui s'endormiront faute de sieste et qui ne se coucheront du coup pas avant 22h... aux bains, diner...
Ma tête est pleine de petites choses négatives et inutiles qui m'empêchent de profiter de cette belle journée comme il le faudrait.

Ce besoin que tout soit cadré, bordé, anticipé me gâche sensiblement la vie.
J'ai du mal à savourer les bons moments car je pense toujours à l'après.
Il faut que je lâche du lest, que j'arrête de tout imaginer, penser, anticiper.
Il faut que je me contente d'être pleinement présente dans l'instant vécu... 

Pas facile de changer un comportement vieux de presque 33 ans...
Carpe Diem, telle va être ma devise ces prochaines semaines!

Carpediem1.jpg
Si vous avez des astuces pour être un peu plus cool, je suis preneuse!

EDIT de fin de journée : finalement il n'y a pas eu de bouchons, j'ai trouvé une place pile devant le jardn en moins de 5 minutes, nous n'étions pas en retard (c'est même nous qui avons attendu les autres!), les kidswhatelse auraient pu être moins sages et Little B. a juste dormi une petite demi-heure en rentrant...
Est-ce que ça valait vraiment le coup de me mettre dans tous mes états ce matin? NON!
(et j'ai réussi un peu à profiter de ma journée!)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


Commenter cet article

Emilie.B 22/04/2013 11:22

J'ai l'impression d'avoir dans mon entourage proche que des supers maman hyper organisée et sans stress. Ce qui est loin d'etre mon cas. Mon angoisse, la voiture! Je dois avoir le trajet dans ma
tete jusqu'à l'endroit ou stationner en arrivant!
Je suis rassurée de voir au vu des commentaires, que nous pouvons former une team!
PS/ En cas d'angoisse ou de stress, je prends de l'homéopathie. C'est une maman qui m'a donné l'astuce à la naissance de mon premier à la mat...

fannou 19/04/2013 11:17

Alors là j'ai l'impression de me lire !!!

working mum 19/04/2013 07:57

alors moi je partage complètement ces réflexions avant de sortir avec ma fille car je sais que si elle est pas bien, je ne le serais pas non plus donc... j'essaye de respecter son rythme au
mieux... on a tellement appris à prévoir l'imprévu que c'est pour ça qu'on se pose plein de questions! et au contraire faire ce pique nique c'est carpe diem!! le pire, s'empecher ce genre de plan
par peur....

Anne 18/04/2013 12:01

coucou,
he ben malheureusement je ne peux pas t'aider car je suis pire; ce besoin de tout gérer et tou controler plus la maniaquerie du ménage... mon homme est tout le contraire donc des fois ça fait des
étincelles...
je fais des listes avec des plans B voir plus, les bagages sont toujours prêts 15 jours avant,... et au moindre grain de sable c'est le stress et je me sens vite angoissée...
j'ai essayé la sophrologie mais bof ça ne me convenait pas,... j'ai lu quelques bouquins sur le sujet mais sur papier c'est toujours pleins de solutions que je suis incapable de mettre en pratique
dans le quotidien,...
Il n'y a qu'au boulot finalement que ça me sert car pour le coup je ne suis jamais prise au dépourvu... mais j'essaye de changer car je sais que cela peut être pesant et anxiogène pour mes enfants.
Un jour peut être j'apprendrais à me laisser aller. Et vu le nombre de commentaires je vois qu'on est pas des cas isolés; on pourrait presque faire une thérapie de groupe toutes ensembles! ;-)
Bonne journée

Solene 18/04/2013 11:09

Et bien moi c'est complètement l'inverse, je mets la tête dans le sable et prépare tout au dernier moment. J'arrive donc en retard à peu près partout, avec le stress en prime. Je n'arrive pas à
préparer à l'avance, je reporte sans cesse à plus tard et au final c'est la course.

missbrownie 18/04/2013 11:08

Hier, j'étais moi aussi stressée pour cette am seule à Paris avec Chichi, mais surtout parce que je n'avais rien préparé à l'avance :-D
Résultat, je suis arrivée 3min avant le départ du train avec l'incertitude d'avoir pensé à tout (et surtout des chaussures qui me faisaient déjà souffrir)

sophie-mum 18/04/2013 08:45

tu a a eu de la chance de te garer pas loin lilmum a mis une heure pour trouver une place et finallement elle est allait a prote maillot !!! c'etait une chouetet journée. et contente que tu es pu
en profiter meme si on ne c'est pas vu

Lilirose 18/04/2013 06:48

Coucou,
Moi je veux bien des petits conseils en organisation!
Pour être zen? Je suis très rêveuse et donc un peu la tête dans le nuges ça aide!!

LaFeeDuLac 17/04/2013 22:57

Moi c'est l'inverse, je fais les choses a l'arrache et j'ai l'impression du coup de ne pas toujours bien profiter des moments parce que si j'avais mieux bordé les choses ça aurait été mieux,
j'aurais rien oubliié ni raté

Véronique 17/04/2013 22:43

Vois plutôt ça comme un avantage : au moins à 9h tout est prêt et tu peux te "poser" en attendant l'heure du départ. Et pas de stress du style j'ai rien préparé on va être en retard du coup je
"gueule" contre les enfants.
Pour moi anticiper, bien s'organiser est au contraire un moyen de lâcher prise dans les moments de stress. Mon conseil : toujours prendre du recul par rapport à la situation (je ne trouve pas de
place ? Je ne me prends pas la tête et je vais au parking. Je vais avoir des embouteillages ? Un moyen de discuter plus longuement avec les enfants sur ce que l'on vient de vivre. Ou alors un moyen
de faire de nouvelles listes dans sa tête ! Les enfants vont se coucher tard ? Tant pis, ils se coucheront plus tôt le lendemain soir !). Allez courage !!!

Natacha Sans Gluten 17/04/2013 21:57

Pas facile de lâcher prise, je suis comme toi.
Alors pour mieux gérer, je fais des listes, j'organise...
Parfois j'arrive à ne pas faire de liste et à apprécier le moment présent, mais c'est rare...

ACécile 17/04/2013 21:10

Tout est bien qui finit bien!!!!
Rien ne sert de courir et de stresser...et tout finit bien!

A refaire donc tres vite!

Bises

Claire 17/04/2013 20:15

Oh, là là , je connais une autre maman comme cela !
Ma psychologue m'avait dit que la peur que tout soit hors de contrôle était signe d'une mauvaise estime de soi (je ne saurais pas quoi faire, ou je ferais mal) et d'un syndrôme anxieux. Tu as
essayé de prendre des plantes/homéopathie pour les jours critiques ?!
Le lâcher prise est la clé, c'est sûr, et il est très difficile à mettre en oeuvre quand on est dans ton cas.
Le secret est peut-être d'y aller par petits pas. Un pas. Puis un autre. Tu dois pouvoir te fixer un tout petit objectif par jour : et si tu commençais par ... à toi de nous dire ;-)
Une idée comme ça... Déléguer la préparation d'une sortie en famille à PapaWhatelse, et te forcer à ne pas intervenir, donner ton avis, ou repasser derrière lui, et juste te laisser porter et
profiter. Faire cette expérience avec son homme, la personne en qui on a le plus confiance est un bon début je pense !

Astrid (myparade) 17/04/2013 18:21

Je suis exactement comme toi... Et ça me pourrit la vie. Du coup si on te passe des astuces, j'suis intéressée !!

marie 17/04/2013 15:24

J'ai peut-être la solution : faites un troisième enfant.
Avant j'étais exactement comme toi (sauf que j'aurais peut-être même préparé mon sac la veille ;-) ). Paradoxalement le fait d'avoir un enfant supplémentaire m'a un peu calmée. Je ne suis pas
encore tout à fait guérie mais je me soigne !
Après je dis ça je dis rien...

lanabc 17/04/2013 13:52

Pas de conseil à donner même si je suis l'exact contraire. J'aurais commencer à prévoir vers 11 heures, faut pas pousser. Le périph bouché, pas grave j'appelerai que j'arrive (ceci dit j'ai une
copine qui ne se presse plus me connaissant, ils se salissent ben ils n'en mourront pas etc, etc...On part en vacances ? Faisons la valise une heure avant... Bref pour être cool je suis cool mais
ça agace les autres... Mon chéri est pire que moi...

Nathalie 17/04/2013 13:07

Tout pareil je suis.
Je n'ai réussi que très récemment à faire une exception.
En fait, il y a 2 ans, mes parents nous ont payé à tous les 4 (papa et moi + les 2 petits) une semaine en Guadeloupe au Club Med avec eux. Le rêve sur le papier!
Sauf qu'avec mon stress de merde, je n'ai clairement pas profité à fond et je l'ai vraiment regretté. Je m'étais pris la tête avec les repas des petits, leurs siestes, le fait que le plus grand ne
voulait pas aller au mini club, etc etc. Grosse frustation et pas mal de regrets au final.
Cette année rebelote, on nous propose la même chose en Martinique. Je suis partie en me disant : TU DOIS PROFITER. Ma devis fut "take it easy". Les enfants mangent des frites à tous les repas, je
m'en fous. Ils sont fatigués? tant pis, etc etc.
Et bien figure toi que pour la première fois depuis... très longtemps (!) j'ai été de bonne humeur non stop pendant une semaine.
Bon, le souci c'est que le contexte joue beaucoup et que dans la routine de la vie quotidienne, c'est surement plus dur à appliquer. Mais cela m'a malgré tout ouvert des perspectives... même si la
route est encore longue

Karya 17/04/2013 12:39

Je sens que nous allons être nombreuses à guetter les solutions proposées ;) Je n'en ai pas si ce n'est effectivement de temps en temps réussir à se dire que ce n'est pas grave ...

Céline 17/04/2013 12:21

Je me faisais la même réflexion et surtout le même souhait : apprendre à prendre son temps et pas vouloir tout gérér, ce matin au volant avec ce magnifique soleil.

Céline 17/04/2013 12:01

si tu trouves une solution je suis preneuse !! Peut être que le fait d'être "jumelle" y est pour quelque chose mais je me retrouve dans chaque mot que tu as écrit... Cela fait 2 ans que je suis en
congé parental et j'ai l'impression de n'avoir savouré qu'1/5 de ce temps !!!!!! Respirons un bon coup et vivons le moment présent :)"Ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre
ton esprit sur le moment présent" Bouddha (à méditer !). Bon we !

christelle 17/04/2013 10:57

Comme je te comprends, moi aussi je suis une angoissée de la vie.

Valerie 17/04/2013 10:51

dur dur... je suis prise du même mal. Mon homme est très peu prévoyant et ça ne m'aide pas à me détendre... Par contre, j'essaie de tellement tout prévoir en différentes perspectives que bien
souvent quand on part en sortie, on a l'air de déménager mais au moins on est prêts pour toutes éventualités et je me sens mieux mdr

Béatrice 17/04/2013 10:36

Moi aussi je suis plus ou moins comme ça ...
Alors j'essaye de laisser le scénario "du pire" se dérouler jusqu'au bout (je n'ai pas de rechange ... N°4 se salit ... je fais quoi, comment ...) et souvent ma conclusion c'est que finalement ce
n'est pas si grave, et que de toute façon on ne va pas / on n'habite pas au fin fond de la pampa (je n'ai rien contre la pampa, hein ...), qu'on trouvera toujours de quoi arranger les choses.
Il n'y a que pour la voiture : conduire dans un endroit que je ne connais pas est tellement compliqué pour moi que je planifie tout ... du coup, la moindre déviation et c'est l'horreur !
Oups, pavé ... Désolée ! Bonne journée !!

Marie Grain de Sel 17/04/2013 10:36

PS : bon... je te dis ça mais il faut que tu saches que nous partons en vacances le 28 et que je commence déjà à mettre des choses dans le coffre de la voiture pour prendre de l'avance hein...

Maman louzoù 17/04/2013 10:36

On m'a toujours dit que mon problème était que je ne savais pas "lâcher prise" !!!
je suis déjà en train de voir ce que je n'aurai pas le temps de faire pdt les vacances et d'imaginer quand je pourrais (éventuellement) le faire (les vacances sont dans 5 jours)
Je vais donc zieuter avec impatience les bonnes idées en commentaires (bon pour l'instant ce n'est pas gagné, on est toutes "the same" ou quoi ^^)

Marie Grain de Sel 17/04/2013 10:34

Comme je te comprends ! Ce qu'il te faut apprendre, ça s'appelle le "Lâcher prise" !!! Il y a quelques livres sur le sujet (je n'ai pas de titre en tête, désolée, mais il y en a). Fais une
recherche sur Internet. Apprendre à lâcher le leste, à se dire "et alors ?". "S'ils se couchent plus tard on rattrapera demain soir en les couchant plus tôt", "s'ils ne mangent pas ils se
rattraperont au dîner... ou demain", "si on arrive en retard, l'important c'est d'arriver quand même et de trouver les copines et de passer un bon moment", etc... Bon courage, c'est du boulot à
faire sur toi-même mais tu y gagneras tellement en sérénité. Et puis tu te trouveras plus cool, du coup. Et donc tu te trouveras vachement sympa comme nana et comme maman. Et tu auras moins de
cheveux blancs (et la voix moins cassée). Bref, il n'y a, en effet, que des avantages ;-)

madamezazaofmars 17/04/2013 10:33

Je suis un peu comme toi, surtout la nuit en fait, ou quand je me réveille tout de bouscule dans ma tête.
Allez fias toi plaisir, profites de ton pique nique, de ta journée et à défaut de ne pas avoir pu vous rejoindre, je penserais bien a vous.
Profitez bien !

Eva b 17/04/2013 10:21

Bonjour
Trop bien de commenter de la tablette hihihi
Bon en attendant suis archi stressée car super routinière...
Je veux bien des conseil aussi !!!

Bonne journée

chiawaze 17/04/2013 10:10

Comme je me reconnais dans ta description. Les départs en vacances sont le pic de mes prévoyances avec listes prêtes 15 jours avant le départ.
Je n'ai pas trouvé de solutions si ce n'est un mari qui ne prévoit rien, jamais. Et donc disputes.
Lâcher prise me semble la seule idée que j'ai trouvé mais pas simple du tout. Je me force, je prends des fleurs de Bach dans les moments de crise.
Bon courage pour ta sortie qui sera super j'en suis certaine.

[Encore un] Blog de Mère 17/04/2013 10:09

C'est exactement ça... Je me sens moins seule ! Désolée mais je n'ai pas encore trouvé d'astuce :/ J'espère que ça marchera vite pour toi !