Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Récemment on m'a posé sur Instagram des questions relatives à notre séjour en Crête et j'ai soudainement réalisé que je n'avais pas terminé de vous raconter nos spots et visites de l'été dernier!
Certains sont peut-être en train de finaliser leurs prochaines vacances, d'autres, comme moi, ont juste besoin d'un peu de ciel bleu et de jolies couleurs pour égayer la grisaille qui nous entoure et nous réchauffer dans ce froid d'hiver!!
Alors c'est parti, aujourd'hui, je vous emmène visiter la jolie petite ville de Chania (encore appelée La Canée, Hania ou Xania, à vous de choisir, mais vous ne serez pas surpris en voyant ces différents noms sur les panneaux d'affichage à l'aéroport ou sur la route!!!).

Nous avions donc loué une belle et grande villa à quelques kilomètres de Chania (pour ceux qui ont raté le premier billet et qui veulent visiter notre maison, c'est par ici!).
Dès le premier jour, on a décidé d'y faire un tour ne serait-ce que pour faire quelques courses un peu plus typiques que le supermarché du coin!!!
Pour faire un peu d'histoire, il faut savoir que Chania a été jusqu'au début des années 1970 la capitale de la Crête (aujourd'hui c'est Heraklion). C'est donc une ville assez importante, la seconde de cette île grecque.
Aux premiers abords, rien de spécial : Chania est une ville comme les autres, moderne (moins que Heraklion quand même), avec des immeubles, des maisons, faite un peu de bric et de broc, un peu sale à certains endroits, embouteillée, bruyante, avec des commerces... bref tout ce qu'il y a de plus classique pour une ville.

Mais il suffit de traverser ces rues et de se diriger vers la mer et là soudain le paysage change : on tombe sur un petit port, construit par les Vénitiens venus s'y installer autour du 15ème siècle. C'est le centre historique de la ville, coincé contre les anciens remparts. 
Plus de voitures, moins de bruit et surtout de petits immeubles et maisons aux façades colorées, de toutes petites ruelles fleuries, du linge qui sèche aux fenêtres... Le quartier est ultra pittoresque et surtout plein de charme.
Nous nous sommes beaucoup baladés et perdus dans ces ruelles, à la recherche d'un peu d'ombre (je vous conseille d'y aller le matin à la fraîche, c'est plus agréable et surtout il y a moins de touristes!), le nez en l'air à observer cette architecture qu'on n'aurait pas deviné 2 kilomètres avant, à se régaler de toutes ces couleurs vives.

Mais attention, le lieu est ultra touristique alors évidemment le port regorge de monde (d'où mon conseil précédent) et les boutiques attrape-touristes comme je les appelle, pullulent!! Ne vous laissez pas avoir et passez votre chemin pour aller vous perdre un peu plus loin, dans les ruelles habitées (et non trustisées par les marchands de souvenirs et les hôtels) : elles sont beaucoup plus typiques et surtout sans magasin!!! Idem pour prendre un verre ou déjeuner : les rabatteurs sont ultra présents, faites votre choix calmement sans vous laisser embobiner et privilégiez les petits restos un peu reculés et cachés dans les ruelles plutôt que directement sur le port (en plus ça sera plus charmant et moins bruyant!).

Le soir, le quartier est charmant avec les lumières qui font ressortir la beauté des vieilles pierres et toujours aussi vivant grâce aux vendeurs ambulants et aux artistes de rue qui prennent place le long du port.

A la recherche d'un peu d'authenticité, nous avons également été faire un tour au marché couvert du centre ville. Le bâtiment, une vielle halle construite au début du 19ème siècle, est splendide sur un plan architectural.
On y trouve toutes les spécialités de la cuisine crétoise : les olives et leur huile, les pâtisseries aux allures orientales (un héritage du passage des turcs sur l'ile), du miel, des aromates, du poisson et de la viande (âmes sensibles s'abstenir, les bêtes y sont accrochées entières, juste dépecées, c'est assez ragoûtant comme diraient les kidswhatelse!!), mais comme toujours les crétois voient les touristes arriver avec leur gros sabots alors attention aux prix demandés (parfois le double, ne pas hésiter à un peu négocier!!!).

Voilà je crois que je vous ai tout dit sur mon ressenti suite à mes différentes visites de Chania l'été dernier! Maintenant place aux photos pour que vous vous rendiez compte de l'atmosphère qui y règne et je vous note en fin de billets quelques adresses qui pourraient vous intéresser si vous passez dans le coin!

Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania
Les Whatelse en Crête - Chania

Quelques adresses de restaurants à Chania plutôt sympas 
Ils ont tous étés testés et approuvés par nos soins, tant au niveau de la cuisine crétoise que du prix (pour vous donner une idée du coût de la vie, un resto à 12 revient à environ 220€ avec alcool et apéritif, et on ne buvait pas que de l'eau!!!! ):
- Enetikon : au coin d'une ruelle, parfait pour diner en terrasse et prendre le sirop de la rue
- Ela taverna : excellente et petits prix, on y a déjeuné et diné plusieurs fois, service au top et cour ouverte charmante avec ses vieilles pierres et bougainvilliers
- Salis : plutôt chic sur le port 
- Adespoto taverna : un peu à l'écart du port, près des remparts, avec une ambiance musicale

Pour se garer, il est très difficile de trouver une place : optez pour les parkings ouverts gratuits sur les terrains vagues autour des remparts (à l'est du vieux port) ou pour le parking couvert payant Plaza (ultra étroit).

Voilà c'est fini pour aujourd'hui! J'espère vous avoir donné envie d'aller vous y balader!
Je reviens vite avec nos journées à Elafonissi et Phalassarma!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Françoise 21/02/2018 11:58

Bonjour, nous y sommes allés au mois de septembre, et nous avons également visité Chania ,mais nous étions du coté droit de la crête après Héraklion. Super séjour mais impossible de visiter toute la crête en 8 jours. Françoise