Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

On devrait dire aux jeunes couples qui envisagent d'avoir des enfants que le plus dur ça n'est pas les nuits hâchées, ni les pleurs inconsolables, ni les multiples biberons à préparer et laver, ni les couches qui débordent de tous les côtés. Non tout ça c'est la gnognote à côté des devoirs de nos chères têtes blondes...

Oui les devoirs c'est la plaie. Je me souviens encore avoir sauté de joie une fois mon diplôme en poche en disant bye bye à tout jamais aux leçons à apprendre, aux exercices à faire, aux évaluations, aux exposés, aux mémoires... Mais quelle nouille j'étais!!! A peine 10 ans de répit, et m'y revoilà plongée dedans fois 2 et bientôt fois 3.
Oui parce que les devoirs de mes mômes c'est ma corvée, mon sacerdoce, mon chemin de croix.

Il faut dire aussi que j'ai 2 garçons qui ont besoin d'avoir quelqu'un derrière eux pour les pousser au cul. Pardonnez-moi l'expression, mais je crois qu'il n'y a pas d'autres mots.
Little B je l'excuse encore, en CE1, on est difficilement autonome. Mais Mister E en CM1 a bien besoin de quelques coups de pied aux fesses. Il n'arrive pas à se prendre en main : il faut lui dire quel exercice faire, l'aider à apprendre sa leçon ligne après ligne, lui tirer les vers du nez pour qu'il la récite, lui rappeler de mettre la date et le numéro de l'exercice, appeler à la rescousse les autres parents quand il manque un cahier (au moins une fois par semaine, heureusement qu'on a eu la bonne idée de se créer un groupe WhatsApp, la solution idéale pour s'échanger les devoirs). En gros si je ne suis pas derrière sa chaise, rien n'avance.
Je ne peux même pas le lancer sur une matière pendant que je fais les devoirs avec Little B car vous pouvez être sûrs qu'au bout d'une demi-heure il n'aura pas écrit ou appris un seul mot... Je suis donc obligée de faire les devoirs de l'un puis de l'autre. J'y passe mes mercredis, mes soirées et mes week-ends.
Et pour avoir la paix et travailler tranquille, je colle les 2 autres devant la télé : waouh génial!!!

La rentrée remonte à peine à plus d'un mois que je suis déjà lessivée de ce rythme. J'ai l'impression de ne plus rien faire. J'annule toutes les sorties du mercredi, limite au maximum celles du week-end. On ne fait plus rien à part des devoirs.
Certaines personnes de mon entourage m'ont déjà conseillé de les laisser se débrouiller seuls. J'aimerais bien mais les notes de Mister E ne sont déjà pas folichonnes quand on le pousse, alors je n'ose imagine le carnage si il était laissé en électron libre.

Ah les notes parlons-en! Là encore j'ai un sérieux problème. Voyez-vous, leurs carnets de notes ce sont aussi un peu les miens : en gros, pour résumé, je prends toutes leurs mauvaises notes pour des échecs personnels.
Oui quoi, c'est moi qui les ai fait travaillé, et mal au vu des résultats. Je rumine en me disant que je n'ai pas su leur expliquer clairement, que je n'ai pas assez insisté sur telles ou telles notions... Bref, tout est de ma faute et l'écolière c'est moi.

Le plus terrible dans tout ça c'est que j'en viens à me gâcher mes propres moments. Ce week-end par exemple, on s'éclipse avec Papawhatelse pour notre premier week-end en amoureux depuis presque 4 ans en laissant les kidswhatelse aux grands-parents. Et bien cela fait 1 semaine que je me rends malade à me demander comment ils vont pouvoir faire leurs devoirs correctement pour lundi et comment on va gérer les évaluations en pagaille de la dernière semaine de cours avant les vacances, les poésies à rallonge, les dictées...

Je ne sais plus vraiment quoi faire pour sortir de cette immense marasme. A part courber l'échine et encaisser, je ne vois pas d'autres solutions.
Si on m'avait dit en devenant parents que les devoirs pouvaient être aussi compliqués avec certains enfants, je n'y aurais pas cru. Petite, je faisais les miens avec plaisir, j'avais compris que plus vite ils étaient fait, plus vite on était débarrassé et on pouvait passer à autre chose. Cette notion n'est visiblement pas encore acquise par les boyswhatelse et ce n'est pourtant pas faute de leur répéter en boucle. Quand je pense que dans 3 ans, je vais remettre ça avec Sweet A, j'ai juste envie de me pendre... Est-ce qu'avec une fille ça sera plus facile? Ou bien est-ce un atavisme familial? Mystère et boules de gomme, vous le saurez dans un prochain épisode...

Je vous laisse, j'ai encore 2 poésies, une leçon sur la germination et une autre sur la préhistoire  à faire réviser... Toutes ces choses que je pensais derrière moi et que je suis obligée de réapprendre encore et encore... je suis joie vous savez...

Vivement les vacances dans un peu plus d'une semaine. On en aura des devoirs mais au moins on pourra s'accorder une pause de quelques jours pour souffler. Je ne sais pas qui des kidswhatelse ou de moi en aura le plus besoin finalement...

PS1 : si vous avez des astuces pour aider les enfants à mémoriser une leçon/poésie ça m'aiderait pas mal : 1h15 mercredi dernier pour apprendre 4 définitions de géographie....

PS2 : j'ai aussi besoin d'astuces pour l'orthographe : Mister E maitrise ses leçons, fait correctement ses exercices mais quand vient l'heure de la dictée, c'est la cata de chez cata. On dirait qu'il oublie tout et qu'il est incapable de mettre en pratique les notions pourtant apprises et sues....

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

stephanie 16/10/2017 22:38

Boujour,

Jaurai pu ecrire cet article mot pour mot (sauf que mon deuxieme est au cp) jai totalement reconnu mon grand il peut rester 30 minutes le stylo à la main en comptant les mouches si je ne suis pas assise avec lui... une vraie galère je compatis!

Dodie 16/10/2017 11:22

Mon grand est au CP et je viens de découvrir les devoirs. Juste déjà pour le faire assoir à son bureau et ouvrir son cartable c'est sympa. Quand il a un minimum envie ça va mais quand il a pas envie c'est la galère. Alors maintenant je ferme les cahiers et je lui dit on vera plus tard ou tu expliquera à ta maitresse pourquoi tu n'a pas fait les devoirs, bon c'est du chantage mais ça marche assez bien lol.
La semaine dernière j'étais HS et j'ai laissé le papa gerer les devoirs. Mauvaises idées, il rentre tard et tous le monde s'énerve. En plus la maitresse en mets une sacré tartine pour des CP donc ce week end on a fait sur deux jours exercice par exercice et plus simple.
Je débute en devoirs je n'ai pas trop de conseille mais je sais que je vais pas le lacher (mes prents n'était pas trop derriere moi et mes devoirs et je pense que ça m'aurai vraiment aidé d'avoir quelqu'un derrière moi en permanence et jusqu'au collège) mais il faut aussi leur apprendre l'autonomie. Pas évident tous ça!

Ma poussette à Paris 13/10/2017 22:00

Chez nous, le problème c'est l'oubli de cahier ! Mais sinon, on commence à lui imposer plus d'autonomie (sur ordre de la maîtresse) on verra aux évaluations ce que ça donne et s'il faut redresser la barre. Après la maîtresse les drive hyper bien !

AS 13/10/2017 16:25

Bonjour,
Pour mon fils qui est en CM2, tout va bien depuis qu'il va à l'étude tous les soirs !.Comme je veux quand même suivre ce qu'il fait, on regarde ensemble le soir ce qu'il a fait à l'étude et il me récite ses leçons mais on n'y passe jamais plus de 15min.
Je suis complètement d'accord avec toi, c'est la corvée. Mais ça se passe beaucoup mieux lorsqu'un tiers leur fait faire leurs devoirs : un étudiant, l'étude, les grands-parents...et du coup, ça reste agréable quand on s'y mets avec eux.
Et ça se passe comment si ton mari s'en occupe, le we par exemple ?
Bon courage !!!

Mamansebalade 12/10/2017 21:31

J'appréhendais beaucoup les devoirs et c'est une bonne surprise de mon côté: mon grand de CM1 est tres autonome et celui de CP demandeur. (Je touche du bois ...) Je leurs ai expliqué des le debut que ce travaille c'etait pour eux et quand ils ne sont pas concentrés je leur propose de ne pas faire les devoirs et de mettre un mot a la maitresse pour en expliquer les raisons. En général ça les calmes. Je suis exigente pour certaines choses mais je lache prise pour d'autres: ils peuvent travailler où ils veulent, marcher bouger pour apprendre et réciter. Avec mon CP nous faisons la lecture blotti dans le canapé. J'essaye d'en faire des moments plaisirs quitte a arreter si c'est trop compliqué pour reprendre le le demain. Bref courage!

Carambine 12/10/2017 19:09

Bonjour,
Merci pour ton article c’est un sujet épineux et très intéressant !
Je te conseille pour ton grand le stage (2 jours) Happiness Primaire de l’association www.fly-a-way.fr a Asnieres.
C’est payant et je ń’ai pas d’interet dedans mais j’ai fait un atelier sur les intelligences multiples avec cette association et cela m’a Beaucoup apporté/ éclairé. J’en suis ressortie avec la conviction qu’aucun élève n’est bête mais que l’école actuelle n’est vraiment adaptée qu’a Une partie des enfants. Les autres ont simplement d’autres clefs d’apprentissage (par exemple décrit plus haut, bouger en apprenant!). Aider les enfants à mieux se connaître pour mieux apprendre me semble une idée porteuse de sens. Pour ton info la dame qui a fondé cela a été prof de français et à expérimenté ses méthodes au collège. Depuis elle s’est formée en Psycothérapie aussi.
Bon courage en tout cas....

Audrey 12/10/2017 15:27

Ma fille qui a 11 ans est en cm2 ( elle a redoublé son cp, gros problème de dyslexie/ dysorthographie surtout , suivi par une orthophoniste depuis plus de 4 ans). Jusqu'à l année dernière, elle avait de gros difficultés à apprendre une poésie, une leçon et je ne parle même pas de la dictée que l on travaillait 1h mais quasiment rien ne restait en tête !!!! Les maths par contre aucun problème... Sur conseil de la directrice ( qui était sa maîtresse l année dernière), l été a été consacré uniquement à de la lecture ( le plus gros souci). Depuis la rentrée, il y a eu déclic sûrement! Elle apprend seule, mémorise mieux plus rapidement. Son nouveau maître lui a dit de lire la poésie 10 fois à voix haute, 10 fois fans sa tête, ça à l air plutôt efficace. Bon courageeee...

Melle Blanche 12/10/2017 14:16

Je te file une astuce pour le "par coeur".
Sur un tableau blanc, écrire le texte. Le lire, le relire, puis donner un coup d'éponge en travers du texte afin de faire disparaître une petite partie du texte, lire et combler les trucs grâce à la mémoire, hop on continue, encore un coup d'éponge, on lit et comble les trous, et hop on efface encore ... c'est ludique et ça permet de conserver des mots repères pour se raccrocher aux branches.
Testé, validé avec des définitions, des poésies, des théorèmes. ;-)

Xtin 12/10/2017 13:53

Bonjour !
J'ai initié mes enfants dès le CE1 aux plans en étoiles, pour leur permettre d’apprendre autrement et habituer leur cerveau à mémoriser le plan du cours. Cela dépend si vos enfants ont plutôt des facilités à apprendre en écoutant ou en lisant. Pour l'auditif, j'ai un ami qui enregistrer ses cours sur K7 et les écoutait dans les transports en communs, dans son canapé, son lit...
C'est vrai que ce n'est pas facile, les devoirs... Bon courage !

FaydeFlo 12/10/2017 12:33

ma pauvre je ne suis pas concernée par mes enfants (encore trop petits) mais par contre je vis avec un maître d'école (en France pour le coup)... il refuse de donner des devoirs, il pense que cela ne sert qu'à accroitre les différences entre les élèves et surtout qu'ils en ont bien assez après 8, parfois 10 heures passées dans une école... Et bien je te le donne en mille... certains parents demandent au directeur si cela est bien normal ? un prof sans devoir c'est forcément qu'il s'en fout et que les élèves ne progresseront jamais... il persévère et ne donne pas de travail supplémentaire. De temps en temps il fournit une liste de mot afin de les placer dans une dictée mais cela ne va pas plus loin. Par contre il est pour l'échange et le partage, il propose sur la base du volontariat des petits exposés sur ce qui leur plaît (même danse avec les stars a sa place ^^) et pour les notes c'est pareil à chaque évaluation il répète la même chose : derrière cet élève il y a tel parent et je ne vais pas sabrer leur motivation. Voilà mon humble partage et aucun conseil à te donner. Dans mes souvenirs moi aussi j'adorais les devoirs, je les faisais le plus vite possible pour passer à autre chose mais aussi parce que ça me plaisait. Tu fais ton possible et c'est déjà beaucoup. Peut être aussi qu'un déclic va se produire les enfants sont si surprenants ;) Courage ^^

Margaux 12/10/2017 19:32

Tellement ca ici au Québec et tellement appréciable ...

Maman-Tout-Terrain 12/10/2017 09:52

Oh quel stress... Je m'imagine trop a ta place...
Ici on a peu de devoirs et peu d'apprentissages. Ce qui aide dans les apprentissage pour mon fils, c'est de ne pas etre statique. Lui faire apprendre un truc en le faisant courir autour d'une table, faire le poirier... Il se concentre sur une activite physique, mais pas sur les millions de choses qui viendraient sinon distraire sa pensee: regarder par la fenetre, se dire qu'il y a une plante a arroser, avoir une idee de dessin...
La maitresse de mon aine m'a dit avoir travaille dans une ecole au Canada ou les enfants n'avais pas de chaise mais des gros ballons type yoga sur lesquels ils s'asseyaient et pouvaient rebondir ou bouger en ecoutant la classe. A priori, la concentration etait bien meilleure et il y avait moins de problemes de discipline... Pas facile de toute facon de les garder assis les deux fesses sur une chaise!
Je ne sais pas si ca t'aidera, mais ca peut etre des idees pour changer le cadre, ne serait-ce que de facon ponctuelle, et eviter que tout le monde ne se crispe sur les devoir (ce qui est evidemment bien plus facile a dire qu'a faire ;-) )
Bon courage!

Margaux 12/10/2017 19:32

Je suis à Montréal et on est en train de mettre des vélos stationnaires dans les écoles avec une tablette pour pouvoir travailler en pédalant ;-)

Margaux 12/10/2017 04:35

Alors, alors, ce n'est pas des conseils pour les parents que je vais donner mais des suggestions pour les enseignants, oui oui les enseignants.
J'habite au Québec à Montréal et 2 de mes enfants vont dans une école sans devoir oui oui pas de devoir, juste des lecons qui sont données le vendredi pour la semaine à venir donc on gère comme on veut.
Pour ma 2ième qui est en équivalent CM1, on a des mots à apprendre une 20aine par semaine, des tables de multiplication/addition/soustraction/division, de la conjugaison et de temps en temps de l'histoire/géo/anglais....
Le jeudi ou vendredi, dictée et contrôle de math pour le reste c'est quand est le cours.
POur mon 1ière année eq CP, des chiffres à reconnaître, des syllabes à lire
En gros entre 1/4h et 1/2h de travail par jour
Mais tous les mois un devoir créatif (eq exposé) pour apprendre dans un premier temps à s'exprimer en public puis les années passant à faire des recherches et des intro/présentation/conclusion.
Et ma numéro 1 a des devoirs mais on les fait le dimanche matin et les lecons les soirs de semaine.
Peut être le proposer à l'école
Bon courage !

Christelle 12/10/2017 01:51

Je ne connais pas encore les devoirs car mon fils est en GS Mais ce que je trouve dommage dans notre système éducatif c'est le par coeur qui enlève le sens des choses qu'on doit apprendre. Et l'effort mis dans les devoirs n'est pas pris en compte. La note est la seule chose vue et mise en exergue... Pour vivre à l'étranger et voir d'autres systèmes d'éducation on se pose des questions...
Peut être les aider à mettre du sens dans leur apprentissage : le pourquoi il faut apprendre ça , leur expliquer le fonctionnement de la mémoire, faire des cartes mentales pour les leçons par exemple. Et si vous le pouvez, avoir une baby-sitter qui vous aide soit en jouant avec les 2 autres soit en faisant faire les devoirs. Même une mamie du quartier ;-)
Je vous souhaite plein de courage ! Je me rappelle encore avec horreur des définitions à apprendre par coeur pendant mes études. J'étais tellement obnubilée par apprendre au mot près que je ne savais même plus ce que je disais. Perte de sens complète!! ;-) bon courage !

Mimosa 11/10/2017 23:49

Ici CM2 et CE1. Beaucoup de devoirs pour le grand.
Mais je les ai toujours responsabilisé là-dessus, ce sont leurs devoirs par les miens ! C’est à eux de se prendre en main, et à assumer si ils ne font rien ou ne savent pas leur leçon.
Moi je fais juste réciter les leçons qu’ils apprennent seuls, et je vérifie leurs exercices.
Par contre je leur réserve du temps le we et le
Mercredi pour qu’ils puissent faire leur devoir. Pas question de bâcler ça entre 2 portes...
Courage...

Mad 11/10/2017 22:02

Ah c'est un sacré sujet les devoirs...ici cp et cm1 la mémoire est plutot tres bonne donc pas trop de problemes pour les poesies et dictées ...par contre niveau soin et concentration pour s'y mettre on a pas mal galéré...et on lutte encore pour les oublis de cahiers et la maitresse de mon fils (cm1) doit le reprendre souvent car il est dans la lune ... la tecnique qui marche ici c'est moins de pression ( mon mari gere ca mieux que moi!!), beaucoup de contacts avec la maitresse , devoirs seulement apres moment de detente, pas plus de 30 min de devoirs et une seule activité extra scolaire par enfant pour que leur temps libre soit plus grand et adapté a leurs envie du moment T. Et recompense regulière avec les bonnes notes et bonnes appreciations. Sinon mon neveu pour les tables avait appris sur internet (you tube) avec une chanson qui chante les tables et qui fait reciter a l'enfant et il avait retenu en un rien de temps apres avoir bien galeré. Voila je sais pas si cela va t'aider mais faut trouver des techniques pour chacun de nos loulous car ils sont tous differents mais c'est usant quand on trouve pas aussi vite que l'on voudrait. Allez hauts les coeurs les parents!!!

afaurore 11/10/2017 21:59

Bonsoir
pour les dictées je vais te répéter ce que m'a dit la maîtresse de mon 2ème fils, qui est en CM1, et qui a aussi eu son frère l'année dernière, lequel est maintenant en 6ème: "Les dictées c'est un travail de longue haleine!"
Et, par expérience, elle a raison. Mon aîné a toujours eu de bonnes notes aux évaluations mais nuuuuul en dictées.Jusqu'en CM2. Là déclic, il s'est enfin mis à appliquer les règles pour le pluriel, à conjuguer les verbes.... Un miracle et sans rien y faire!!! Il faut y croire. En tout cas je croise les doigts pour que ça se passe pareil avec le second ;-)

Quatre enfants 11/10/2017 21:15

Ici on a opté pour une aide extérieure. Une ancienne instit qui lui fait réviser ses leçons 1 heure le mercredi. On a trouvé sur le bon coin, c'est pas très cher et ça évite de mettre trop d'affect dans le truc, et accessoirement de pourrir nos mercredis ;)
Courage ! Plus que 15 ans :)

AnneL 11/10/2017 20:51

Alors pour la mémoire j'ai trouvé que les cours de théatre avait fait des miracles; ils commencent justement par 20 min de jeux de mémoire (le jeux de la valise). et le tout avec l'impression de jouer donc pas de stress.

mamanwhatelse 11/10/2017 21:04

on a des cours à l'école après la classe mais il n'a jamais voulu que je l'inscrive....

AnneL 11/10/2017 20:25

respire....
des fois c'est plus compliqué avec les parents; j'ai une amie qui a le même discours que toi et mardi (jour de grève) j'ai récupéré son fils...avec ses devoirs. et miracle il les a fait sans soucis, sans raler et s'est motivé en les faisant avec mon fils. des fois passer le relais à quelqu'un d'autres qui fait différement (pas mieux mais différement) peut tout changer! avec mon ainé pas de soucis mais avec le deuxième la tension crève le plafond au bout de 5 minutes... désormais il reste deux fois par semaine à l'étude de l'école et notre voisine le fait s'entrainer en lecture... et ça marche mieux qu'avec nous... peut être tester avec une aide aux devoirs deux fois par semaine pour voir si ça passe mieux?

mamanwhatelse 11/10/2017 20:43

j'aimerai bien mais je n'ai pas le budget pour... son truc c'est vraiment la mémoire. Il a beau avoir écrit lui même ses leçons dans ses cahiers, quand je vois ce qu'il retient après une journée de classe, je me demande si il a bien été à l'école... il doit rêver à longueur de journée c'est pas possible..; du coup il faut tout réapprendre de zéro au lieu de juste avoir à revoir...

Marion 11/10/2017 19:35

Oh, comme je te comprends sur la détestation des devoirs et le fait qu'on pensait en avoir fini pour nous, pour reprendre quelques temps après. Difficile de trouver la patience. Du coup j'avoue déléguer beaucoup (baby sitter, étude, papi et mamie...) mais bien sûr pas en totalité. J'ai essayé aussi d'identifier avec ma fille les devoirs qu'elle aime (maths) et ce qui lui pose plus problème (dictée). Si elle ne retient pas, il est préférable de changer la façon d'apprendre, et...de lâcher prise ! On ne passe pas 1h sur 4 mots. Si elle ne veut pas, et bien tant pis pour elle, elle assumera. De toutes façons elle n'y arrivera pas mieux au bout de 40 min avec la fatigue en plus. Ou en tous cas, ça ne ressortira pas mieux le lendemain en classe. J'essaie tous les jours un peu plus de me mettre en tête que mon expérience d'école n'est pas là sienne, que je ne suis pas celle qui est notée. Et ça nous aide toutes les deux (enfin moi en tous cas

mamanwhatelse 11/10/2017 20:44

Pas grand monde pour déléguer ici... pas de papy et mamie disponible, ni de nièces/neveux ou autre baby-sitter. Il va à l'étude une fois par semaine, il y fait ses exercices mais rien niveau leçon. C'est là où il pêche principalement : Apprendre oralement une leçon....

Anaelle 11/10/2017 19:35

Ma fille vient d'entrer en CP mais je n'ai pas ces soucis de devoirs, elle lit depuis longtemps et va certainement passer en ce1 après les vacances de la Toussaint parce que les autres apprentissages sont au point aussi.
Mais je me questionne quand même face à tes interrogations et aussi pour avoir discuter avec diverses personnes où j'étais fatiguée rien qu'à entrndre la quantité de devoirs ( qui sont interdits !!!). Normalement ça ne devrait être que des révisions des choses vues en classe. Je me mets à la place des enfants ayant un apprentissage«normal» et encore plus à celle de ceux ayant des difficultés. Ils sont déjà en classe toute la journée, on leur demande beaucoup d'attention, de retenir des tas de choses, certains ont des recres écourtées pcq ils n'ont pas terminé leur travail. Arrivés à la maison il faut encore se concentrer, et comme il faut se coucher tôt, manger et éventuellement se laver, il n'y a aucun moment pour se défouler, décharger les tensions de la journée. On leur demande des choses que nous mêmes on ne peut pas faire. Je viens de passer 3 jours en cours. 7h par jour sur des notions que je connais en plus,eh bien le soir impossible de relire mes cours et j'étais réellement épuisée.
Les autres parents ressentent-ils les mêmes difficultés ? Peut-être en parler aux instits ?
Je n'ai pas d'astuces, pas de solutions, mais ça m'inquiète. Comment font les parents qui travaillent, qui rentrent tard, ceux qui ne parlent pas français ou ne maîtrisent pas les notions ?
C'est d'autant plus fou que ça se saurait si les enfants français étaient les meilleurs, je veux dire par là qu'en plus de fatiguer tout le monde, il n'y a pas de bénéfice...

mamanwhatelse 11/10/2017 20:46

Effectivement ce ne sont normalement que des révisions de choses apprises en cours (excepté les dictées et poésies). en CM1 il écrit lui même ses leçons dans ses cahiers, mais quand je vois ce qu'il a retenu après une journée d'école, je me pose parfois des questions de savoir si c'était bien lui qui était en classe... du coup il faut quasiment tout réapprendre de zéro...

ginie 11/10/2017 19:23

Chez nous pas de soucis de devoirs pour le moment. en revanche ma grande a une mémoire auditive, donc pas facile pour l'orthographe et les leçons notamment de géo (elle est en CM2). Je l'aide donc à apprendre en "jouant", on le fait comme une discussion, je lis la leçon elle la répète, et finit par la savoir...et le soir je lui fais relire dans son lit après l'histoire....elle a compris que son cerveau travaillait seul la nuit. Mais j'avoue que 0 souci pour les 2 grands avec les devoirs même si je m'énerve de temps en temps pour le soin...Bon courage, je sais que c'est une plaie pour beaucoup de parents.

mamanwhatelse 11/10/2017 20:47

ah le soin... gros souci aussi pour nous, mais j'ai laissé tomber, on ne peut pas combattre sur tous les fronts en même temps...!!!

Isabelle d'EzEvEl 11/10/2017 19:10

Alors je te vois bien en soirée complètement échevelée lol
Il va falloir que tu apprennes à laisser certains devoirs de côté. Mon n'2, fais aussi de l'orthophoniste. L'école de fatigue beaucoup, alors la poésie passe à la fin, on essaie déjà d'en retenir la moitié (en début d'année je fais un rdv avec la maîtresse et je pose les choses à plat). Il y a un fossé entre connaître une règle et l'appliquer en dictée ;), ça viendra. Normalement la maîtresse à la fin de la dictée, rappelle les règles.
Ensuite je suis obligée de leur faire les devoirs l'un après l'autre. C'est un moment passé avec chacun en tête à tête (sinon n'1 ne fait rien)
Les définitions essaie de les reformuler, ou des les mettre en musique. Pour ma part, je ne demande pas à ce qu'elle soit récitée mot pour mot, mais que l'idée générale soit retenue.
Et il faut arrêter d'être déçue sur les mauvaises notes (surtout ton deuxième) ;)
Et bon courage, j'en ai 3 lol

mamanwhatelse 11/10/2017 20:49

Merci pour tes encouragements!!! Les définitions je les fais en chantant!! J'ai aussi essayé de le mettre dans les toilettes dans le noir pour qu'il se concentre pour apprendre : ça marche plutôt pas mal!!!
L'année dernière j'avais le point comme toi en début d'année avec la maitresse, elle m'avait dit oui/oui madame et l'avait aligné dès les premières fois où il n'avait pas fait ou appris quelque chose... vive a pédagogie et l'hypocrisie... du coup je doute toujours

madame Parle 11/10/2017 18:41

Pourquoi devraient ils faire leurs devoirs si l'écolière c'est toi?

Isabelle d'EzEvEl 11/10/2017 20:58

Je te rassure (pas) moi aussi elle l'allignais pour le poésies, mais j'avais bien expliqué à n'2 ce qu'il en était. En plus il n'y arrivait vraiment pas, alors au lieu de le braquer....
En plus maintenant qu'il a attaqué les exercices de construction logique et raisonnement avec l'orthophoniste ça va mieux, mais on a attendu le CE2
;)

Mamanwhatelse 11/10/2017 19:40

C'est une façon de parler. Je me sens écolière quand les notes arrivent