Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Voilà on est fin juin et je finis ma 6ème année de parent d'élève. 6 ans que j'ai remis un pied à l'école après l'avoir quittée depuis des années....
En devenant parent d'élève, on perd un peu de son identité. On devient "la maman de" aux yeux des autres enfants et des maitresses. 
Les premières semaines sont difficiles aussi. Il faut apprendre à ne plus tout savoir en détails de la journée de son enfant. Il vit sa vie à l'école, sans nous, indépendamment de nous. J'étais un peu frustrée les premiers temps avec Mister E, j'avais du mal à trouver ma place. L'école, même si je l'avais choisie avec soin, m'était totalement étrangère.
Alors j'ai décidé de m'investir dans l'association des parents d'élèves. J'avais envie de rencontrer d'autres parents, d'aider à l'organisation des évènements, de participer à la vie scolaire. Je ne voulais pas juste m'arrêter à la porte d'entrée, matin et soir sur le trottoir, j'avais besoin de vraiment m'y investir pour connaitre le lieu que fréquentait mon fils au quotidien.

La première année a été un peu compliquée : j'étais pas mal en retrait, je ne comprenais pas bien le fonctionnement des évènements ni l'historique de l'école et puis le groupe de parents se connaissait déjà plutôt bien. Pas facile de s'intégrer dans ces cas-là, surtout que je ne suis pas une grande expansive.
Mais j'ai tenu bon, je me suis accrochée, j'ai apporté mes compétences là où je pouvais comme en créant le site internet de l'Apel de notre école, j'ai aidé aux kermesses en servant les cafés, en préparant des gâteaux, en tenant des stands.
Comme dans toute formation, il y a eu des tensions, des moments difficiles avec une présidente qui se mettait trop avant, nous hurlait des ordres à tout bout de champ, avec le sentiment de n'être jamais écouté.
L'Apel c'est du bénévolat, on donne ce qu'on peut quand on peut et il était hors de question qu'on me parle comme si j'étais au boulot (même mon boss me traitait mieux!!!). Je l'ai assez mal vécu, j'étais hors de moi à chaque SMS reçu alors j'ai profité de la naissance de Sweet A pour faire une pause. J'en avais besoin. Car mine de rien cet investissement prend beaucoup de temps.
Au final, au bout d'un an, je me suis aperçue que ça me manquait de ne plus participer à cette vie de parents à l'école. A la rentrée suivante, les choses se sont un peu tassées, j'ai pris sur moi, bien décidée à ne plus laisser marcher sur les pieds et j'ai résigné en levant un peu beaucoup le pied quand même. 
Depuis septembre dernier, nous avons une nouvelle présidente bien plus bienveillante, un groupe de 15 parents hyper sympa et nous nous entendons tous très bien. Plus que des parents, ce sont des amis que j'ai trouvé au sein de cette association. Les réunions mensuelles ne sont plus une corvée, et même si elles se finissent souvent tard c'est toujours un plaisir d'y aller. J'ai remis le pied à l'étrier avec plaisir, m'investissant beaucoup : gestion des tickets repas pour la fête de Noël et la kermesse, collecte des costumes, attribution des places de spectacle,  préparation des sachets de bonbons, aide aux lots, service au bar... J'ai même envie de reprendre le poste de trésorière de l'association dans les prochains mois! Si vous m'aviez posé la question, il y a 2 ans, j'aurais répondu "jamais de la vie"!!!

Mister E et Little B sont fiers de me voir m'impliquer dans leur école. Ils aiment que je sois présente, que je participe, que je m'intéresse à leur vie là-bas. Sans l'Apel et tous ces parents bénévoles, il n'y aurait ni kermesse, ni spectacle, ni fête de Noël, ni ateliers d'art. Et ils l'ont bien compris.
On a un peu un boulot ingrat, on est moins présent auprès de nos propres enfants durant les évènements mais sans nous, il n'y aurait rien de tout ça. 
Vous allez me dire que s'impliquer c'est possible quand on ne travaille pas. Faux! La plupart des parents de l'association ont un job à plein temps. Le principe est que chacun donne de son temps comme il le peut et qu'il choisisse ce qu'il a envie de faire : en amont pour préparer ou le jour J pour avoir une belle journée, équipe repas restauration ou animation. Le seul moteur de notre implication c'est l'envie de faire plaisir aux enfants, de leur offrir une belle école vivante et gaie et de leur donner le sourire. 

Les petites contreparties de cet investissement (car il faut bien qu'il y en ait quand même un peu!!) c'est d'avoir une relation privilégiée avec les maitresses et que l'école ne soit plus pour moi un endroit inconnu. Je sais où évoluent et grandissent mes enfants, je connais bien les personnes qui les entourent au quotidien et je sais qu'ils y sont bien.

Mercredi soir avait lieu la soirée de fin d'année de notre association. Enfin un moment où l'on a pu se poser tous ensemble sans courir à droite et à gauche, une soirée pour nous à papoter sans rien organiser! On a ri, on a parlé de tout et de rien, on a dit au revoir à 2 belles personnes de l'équipe qui s'envolent l'année prochaine vers d'autres horizons et on a commencé à réfléchir à de nouveaux projets.
Sweet A rentre à l'école en septembre, j'ai encore devant moi de nombreuses années à l'Apel et j'en suis ravie : encore plein de chouettes rencontres à faire, de joyeuses fêtes à organiser et de sourires d'enfant à récolter!!!! 

PS : un coucou spécial à Emily, Audrey, Karine, Amel et les autres de l'association à qui j'ai fait mon coming out bloguesque il y a quelques jours!! Bises les filles et à la rentrée!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

lexou 03/07/2017 21:45

Depuis que mademoiselle est à l'école j'ai envie de m'y mettre mais ca prend un temps de dingue mais je n'ai pas toujours.Par ailleurs je me suis toujours investie.Sortie de classe, goûter, tombola, recherche de lots etc j'ai toujours essayé de faire autant que possible.Ce que je ne trouve pas super c'es ce que sont toujours les mêmes parents qui accompagnent et ceux qui ne font absolument rien qui critiquent...Mais c'est pas un cas uniquement d'école ;-)
Demain ce sot les anniversaires des enfants nés en avril, mai juin juillet et août, le gâteau poisson est prêt!

Mamanwhatelse 03/07/2017 22:11

ah ça je suis bien d'accord : ce sont toujours les mêmes qui ne font rien et qui se permettent de critiquer!! ça m'agace!!!!

Sushis 03/07/2017 17:35

Merci pour cet article qui met en valeur le rôle des parents d'élèves. C'est avec le même sentiment que toi que je me suis investie dès la rentrée à l'école de mon aînée.
Maintenant je suis présidente d'APE avec 5 écoles et 1 collège à gérer. C'est parfois ingrat car je manque de personnes investies autour de moi et j'ai du mal à recruter du monde pour s'investir. Ca me demande beaucoup de temps et d'énergie mais je ne regrette pas une seule seconde car comme toi, quand je vois la fierté dans le regard de mes enfants, je suis gonflée à bloc. Eux ont compris que sans des parents investis il n'y aurait pas tout ça !

Emily 30/06/2017 15:15

C'est émouvant et drôle de te lire! Tu as bien fait de t'accrocher! Moi aussi j'ai eu un peu peur la première année, et finalement me voici présidente!!! Que de bonheur partagé ensemble. Et je fais le serment que plus jamais on ne se laissera marcher sur les pieds

lapetitevache2 30/06/2017 13:55

Ton article, c'est moi ! :)
Hier soir, c'etait repas entre membres de l'apel pour finir l'année !
Comme toi, je suis entrée à l'apel tout doucement avec la difficulté de s'intégrer ds cette équipe. Je suis arrivée en disant que je ferais ce que je pourrais mais qu'avec mon boulot, j'aurai peu de temps... Finalement je suis au poste de secrétaire et je n'ai raté aucune réunion ! Quand on veut, on peut ! Tous nos membres actifs bossent , on vient le soir après le boulot, avec nos enfants qui jouent tous ensemble ds la cour et qui adorent ces moments qui sortent de l'ordinaire :)
J'ai rencontré des gens supers, certains sont devenus de vrais amis !
Effectivement ça prend du temps, c'est parfois épuisant (la semaine avant le loto ou la fête de l'école !!!) mais j'adore ! je fais les comptes-rendus, je fais des ateliers de noel, les courses, les récap des commandes, le service au bar, la vente de gâteaux, je range des tables, je fais des sachets de bonbons ... on touche à tout à l'apel !!!!
Le plus important c'est de tomber ds une bonne équipe, ce n'est pas toujours le cas...
Maintenant la difficulté , c'est d'être ouvert pour accueillir les nouveaux.... on s'entend tellement bien que ça peut faire peur !
Super résultat pour nous cette année, belle recette ! :) Alors vive l'apel ! :P

Sophie 30/06/2017 13:53

Merci pour cet article. je suis présidente de l'asso des parents d'élèves de notre commune, asso qui couvre 2 collèges et 3 groupes scolaires et c'est du boulot oui, mais c'est exaltant et super sympa de partager ces moments !
Et tu as tout à fait raison de dire que pour s'impliquer il ne faut pas être maman ou papa au foyer ou sans emploi. Je travaille, un boulot de cadre très prenant et pourtant je préside l'asso. Nous avons toujours besoin de parents même s'ils ne peuvent donner qu'une heure par ci par là, les petits ruisseaux font les grandes rivières !

cyann 30/06/2017 12:35

Merci Aurélie pour ton retour, c'est un trés joli article !!!
Ma fille fréquente une école dans laquelle l'APE est trés dynamique. J'aimerai m'y investir, mais je trouve que c'est assez fermée, les mamans se connaissent depuis de nombreuses années .. Mais ton article me donne envie de m'accrocher !