Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

C'était il y a un peu plus de 7 ans.
Je me souviens encore de son coup de fil, 10 jours avant mon mariage, sa voix penaude au téléphone m'annonçant qu'il était trop fatigué pour pouvoir venir.

Lui c'était un copain d'enfance. En pleine santé, âgé d'à peine 2 ans de plus que moi.
Lui qui ne vivait qu'à 350km, lui avec qui j'avais fait les 400 coups pendant mes étés bretons, lui avec qui nous collions toujours la bande des grands sur la plage, lui avec qui j'avais creusé des centaines de trous dans le sable, passé des heures dans l'eau, navigué de longues journées, lui que j'avais suivi de nombreuses fois en vélo sur les petites routes de la pointe...
Lui qui comptait beaucoup pour moi malgré le fait que l'on ne se voyait plus énormément les dernières années... La faute à la vie, la faute aux kilomètres, la faute aux pièces rapportées. Mais rien de suffisant pour effacer les jours heureux de notre enfance.

Alors son coup de fil, je l'ai pris comme un coup de poignard.
Trop fatigué pour venir au mariage d'une amie d'enfance? On est trop fatigué pour un diner, pour une partie de tennis, pour une soirée d'anniversaire, pour un ciné ou une sortie shopping.
Mais trop fatigué pour un mariage? (mariage qui, soit dit en passant, n'arriverait probablement qu'une fois dans une vie?)
J'ai été terriblement déçue. Déçue de son absence, déçue de notre amitié qui visiblement comptait plus pour moi que pour lui, déçue de son excuse bidon....
Le jour de cet appel, je lui ai écrit pour lui faire part de ma tristesse. Pas une réponse. Ce jour là j'ai tiré définitivement un trait sur notre amitié, coupé tous les ponts.
Nos parents, amis, ont continué à se voir. Sa mère que j'apprécie énormément, était désolée, mais elle n'était en rien responsable. Par elle, j'ai continué à avoir de ses nouvelles indirectement ces dernières années. Je ne me reconnaissais en rien de ce qu'il était devenu.

Et puis je l'ai croisé par hasard il y a quelques jours pendant notre séjour breton.
5 petites minutes de bavardage poli, distant, froid.
Pas un mot pour papa dont il avait appris le décès, pas un mot pour nous, pour moi.... aucune question sur les enfants, sur ma sœur, sur la famille, rien. Enfin si, juste assez pour apprendre qu'il revenait d'un mariage (mais pas le réflexe ni l'envie de lui dire qu'il ne devait pas être fatigué - il n'aurait pas compris de toute façon) et que quelques jours auparavant il avait explosé le moteur turbo de sa voiture...
5 petites minutes inutiles, 5 petites minutes qui n'ont tourné qu'autour de lui, 5 petites minutes qui m'ont fait réalisé combien il avait bien fait 7 ans plus tôt d'être fatigué, combien je n'avais plus rien à voir avec lui, combien nos chemins avaient pris des directions diamétralement opposées.

Je me suis longtemps demandé ce que j'avais fait pour mériter aussi peu d'intérêt de sa part... J'ai compris aujourd'hui que ce n'était pas moi le problème. 
Tour ça pour dire que sur le moment, la vie peut être dure, amère même mais des années plus tard, on réalise parfois qu'elle ne voulait que notre bien. 

Il y a 7 ans, j'étais terriblement déçue. 
Pendant 7 ans, j'y ai souvent pensé.
Aujourd'hui je suis libérée de cette déception. Je vaux bien mieux que cela. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Sofinet 17/11/2016 10:28

Alors tu vois, je partage complètement... la vie se fait et se défait.
Parfois la vie oblige aussi à couper des ponts (une rupture avec un ex m'a naturellement conduite du jour au lendemain à ne plus voir sa famille que j'adorais... c'est la vie...).
Et parfois c'est l'inverse... Une ancienne connaissance que je ne supportais pas (fière, égoïste, écrasant alors tout sur son passage pour réussir, ...) a fini par changer du tout au tout après quelques rappels de la vie...
Elle est aujourd'hui ma meilleure amie, ma soeur, on s'aime plus que tout, alors que je n'aurais pas parié un copek sur une amitié avec elle il y a quelques années...
La vie nous réserve des surprises, bonnes ou mauvaises... mais je crois aussi que ce n'est jamais par hasard...

Je ne suis pas une poule 16/11/2016 21:57

On a tous eu, un ou plusieurs amis comme ça. On ne sait plus pourquoi, un jour ça ne fonctionne plus, un truc s'est cassé, on est plus en phase. C'est dommage, mais pas si grave après tout, car d'autres viennent prendre la place laissée libre et c'est parfois pour le mieux.

sabine 16/11/2016 14:26

Tout pareil Mireille! J'ai coupé les ponts avec des amis de lycée dont je n'avais plus de contacts que via FB. Mais toujours à sens unique....

Sandra 15/11/2016 23:16

Ton post m'a touchée.

Il ma également rappelé cette chanson de Ben Ricour : Amis d'enfance. ..

https://youtu.be/wVTKbh6vW9c

Ne te souviens que des bons moments passés avec lui. ..

MaggieBzh 15/11/2016 21:51

On dit souvent que les ruptures d'amitié sont plus douloureuses que les ruptures d'amour...
Un peu la même histoire m'est arrivée...
Ma meilleure amie, ma confidente, celle dont je savais tout et qui savait tout de moi, ma soeur, ma moitié... du jour au lendemain, elle m'a mise à la poubelle... Toute notre bande de potes avait été invitée à son mariage... pas moi... Mais elle a eu la mesquinerie de m'envoyer un faire-part, quelques jours après la noce, pour me faire part, justement, de cette fête dont j'avais été exclue...
J'ai essayé de comprendre ce que j'avais fait, dit pour qu'elle m'éjecte ainsi. Je le lui ai même demandé... Je n'ai toujours pas de réponse à cette question.
Je rêve souvent d'elle, je fouille sur internet pour trouver des news...
Ben ça m'a fait du bien de lire la conclusion de ton article. En effet, le problème doit certainement venir d'elle et pas de moi...
Mais ça fait quand même ch***! :-D

lanabc 16/11/2016 20:15

Il m'est arrivé une chose similaire et c'est terrible.... J'avais deux supers amies qui ne se connaissaient pas et que j'ai invité pour mes 30 ans. Elles se sont si bien entendu qu'elles ont fait une fête du jour de l'an ensemble et je n'ai pas été invitée. Quand j'ai demandé une explication, j'en ai pris plein les dents et chacune à son tour m'a reprochée la même chose. 12 ans après ça fait toujours mal et je pense encore à elles. La conclusion de Maman What Else m'a fait du bien aussi

EzEvEl 15/11/2016 21:43

Tu sais l'un de mes témoins a "disparu"
La dernière fois que je l'ai vu nous avons passé l'après midi dans Paris j'étais enceinte de 8 mois (3 mois après mon mariage) puis plus vraiment de nouvelles. Alors qu'on pourrait pensé qu'il aurait été l'un des premiers à venir pour voir mon aîné ou autre niet.
Même une personne que j'ai rencontré par son intermédiaire n'a plus de nouvelles de lui
Tant pis, mais pas pour moi ;)

Djahann 15/11/2016 21:16

C'est sûr que c'est douloureux sur le moment, mais la vie mène les gens sur différents chemins, les gens changent.... et parfois, il n'y a plus rien à attendre de l'autre.
Et en effet, en général, on vaut bien mieux que cela et il n'y a aucun regret à avoir. Juste se souvenir des jolies choses passées et ne pas garder d'amertume.