Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

J'aime lire. Ce n'est pas une nouvelle, même si le temps m'a manqué ces dernières années.
J'aime lire pour m'évader.
J'aime lire et découvrir une histoire, m'identifier à des personnages, vivre leurs aventures comme si c'était les miennes.
Quand je prends un livre, c'est pour me détendre, sans prise de tête.

Alors oui, j'ai lu tous les romans Marc Levy et ceux de Guillaume Musso.
Parce qu'ils sont simples, légers et que leurs histoires un peu alambiquées sur fond de romance me plaisent, qu'importe les critiques qui les définissent comme des livres de plage (on a bien le droit de lire à la plage, non?).
(Petit apparté : j'ai horreur des critiques littéraires qui descendent à tout bout de champ les livres grands publics... ce sont ensuite ces mêmes critiques qui viennent se plaindre que les gens ne lisent plus... Bref...)

Chaque année, lorsque ces 2 auteurs sortent un livre, je me précipite pour les acheter et les dévorer.
Parfois déçue, parfois ravie, je ne regrette jamais ma lecture. 
Et leurs derniers livres n'échappent pas à la règle. 
Voilà 2 semaines que je tourne frénétiquement les pages de ces 2 romans, 7 ans après... de Guillaume Musso, et Si c'était à refaire de Marc Levy et j'ai pensé vous faire profiter de mon humble opinion (sans toutefois vous dévoiler la fin des livres!!!).

Première question : par lequel commencer? 
Pour moi, la réponse fut facile : celui de Musso, tout simplement parce que depuis Le premier jour et La première nuit publiés en 2009, Marc Levy ne m'avait plus fait rêver, alors que Guillaume Musso m'avait littéralement transportée l'année dernière avec L'appel de l'ange... 2 jours pour lire un livre avec 2 enfants de 1 et 3 ans, c'est un signe!

Pour celles qui ne connaissent pas les 2 auteurs, des booksellers comme on les appelle, les voici résumés en quelques chiffres:
Guillaume Musso   9 livres, 35 langues, 12 millions d'exemplaires vendus dans le monde 
Marc Levy           13 livres, 45 langues, 24 millions d'exemplaires vendus dans le monde


9782845635234.jpg7 ans après... de Guillaume Musso (2012)
Le pitch :
Artiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian. Tout les oppose, mais ils s’aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy.
Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l’amour. Au terme d’un divorce orageux, chacun obtient la garde d’un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite. Les années passent. Chacun a refait sa vie, très loin de l’autre. Jusqu’au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu’elle a de plus cher, Nikki n’a d’autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis sept ans. Contraints d’unir leurs forces, Nikki et Sebastian s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais. 

Mon avis : 
Au premier abord, j'ai trouvé l'histoire est un peu tordue... un couple qui divorce et qui obtient la garde de chacun des jumeaux, c'est bizarre, mais ça ne m'a pas empêché d'être rapidement entrainée à suivre leurs aventures pour retrouver leur fils.
Le livre est plutôt bien rythmé : toujours de courts chapitres qui laissent le lecteur sur sa fin... difficile de lâcher l'histoire au fur et à mesure que l'on avance dans leur enquête, de New York à Paris puis au Brésil, même si au final tout s'enchaîne de façon plutôt prévisible...
De leur côté, les personnages m'ont laissée plutôt de marbre : je n'ai pas réussi à m'y attacher, ni même à m'identifier comme j'avais pu le faire dans ses précédents romans.
Quant à la fin de l'histoire, elle m'a complètement déroutée : trop abrupte, trop tirée par les cheveux, trop abracadabrante, on n'y croit pas une seule seconde et beaucoup de questions restent sans réponse.

En conclusion, je dirais que j'ai été vraiment déçue par ce dernier opus de Guillaume Musso : est-ce parce qu'il manque à ce roman la petite touche imaginaire, surnaturelle dont Musso ponctue pourtant l'ensemble de ses romans? ou bien est-ce parce que ses derniers livres m'avaient tellement enchantée et transportée? Mystère... mais une chose est sûre : ça ne m'empêchera pas de lire le prochain!



9782221116807.jpgSi c'était à refaire de Marc Levy (2012)
Le pitch : 
Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier.
Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l’Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s’effondre dans une mare de sang.
Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.
À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin.
De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu’au dénouement… à couper le souffle.



Mon avis:

On trouve dans ce roman un Marc Levy bien différent qui pour une fois ne place plus l'histoire d'amour au centre de son livre mais plutôt autour de l'enquête menée par le journaliste.
Là encore, on a du mal à poser le livre : l'intrigue nous tient vraiment en haleine et on se retrouve emporté au travers d'une vraie course contre la montre pour connaitre le nom de l'assassin, ses motivations et l'empêcher d'agir une nouvelle fois. 
J'ai beaucoup aimé le concept du retour dans le temps : échapper à son destin en pouvant apprendre de ses erreurs, en changeant ses actes pour avoir un autre avenir, qui n'en a jamais rêvé? 
Je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages, d'un autre âge que le mien, mais j'ai aimé ce récit sur fond historique évoquant la dictature en Argentine à la fin des années 1970, dont je ne connaissais rien.
Comme celle de Musso, la fin de Levy est un peu courte et rapide mais elle laisse plus facilement libre court à notre imagination et qui sait à une éventuelle suite.
Si vous êtes des inconditionnelles de Levy, vous serez ravis de retrouver l'incontournable inspecteur Pilguez, venant donner un petit coup de main au personnage principal, et Lauren, sa toute première héroïne pour un passage éclair!

En conclusion, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un livre de Marc Levy d'une seule traite. Je le referme avec le sentiment d'avoir retrouvé cet auteur, son style fluide, ses histoires d'amour et d'amitié.
Ce n'est certainement pas le meilleur roman de Marc Levy à mon goût (ses premiers romans sont pour moi mes préférées : Où es-tu?, 7 jours pour une éternité, Vous revoir) mais il mérite d'être lu (même ailleurs qu'à la plage!).


Bonne lecture!

PS : si vous les avez déjà lus, n'hésitez pas à me dire celui que vous avez préfére et pourquoi!!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


Commenter cet article

MissBrownie 27/04/2012 18:49


J'ai abandonné la lecture des livres de Levy mais je continue à lire Musso même si certains livres m'ont déçu

Mamanwhatelse 06/05/2012 09:55



je pense que tu risques d'être déçue par celui-là aussi!



Princesse Soma 27/04/2012 09:46


J'ai lu dernièrement l'appel de l'ange (critique sur mon blog) & j'aviais adoré, alors que j'avais calé sur Une fille de papier.
Cela fait un moment que je n'ai pas lu Levy, j'ai calé sur celui où je sais plus qui habite au dessus de chez lui (une ame, une machine, j'ai oublié).
Cependant, cela reste des auteurs dont je surveille les sorties de romans...
Chez Levy, j'ai adoré Et si c'était vrai, la prochaine fois....
Chez Musso, j'ai un peu oublié pour être franche & je suis incapable de te citer un roman.... lol

Mamanwhatelse 06/05/2012 09:53



Ah la fille de papier... moi aussi je m'étais bien laissée emporter par l'histoire...



agrippine 27/04/2012 08:41


eh bien moi j'ai opté pour le marc lévy car j'ai un peu plus de mal avec Musso..j'accroche moins à son style (trop descriptif?) bon en meme temps j'en ai essayé qu'un et je ne saurais te dire
lequel il s'agissait..


Je ne l'ai pas encore lu, juste le temps de finir 1Q84 livre1 et je m'y met.


 


D'ailleurs je suis bien d'accord avec toi sur les critiques des livres populaires ! c'est la meme choses avec les bernards Werber..pas considérés comme de la littérature ! Mais le principal
c'erst que les lecteurs soient toujours au rendez vous !


bizz

Mamanwhatelse 06/05/2012 09:52



tu me diras ce que tu en as pensé!!!! bonne lecture!



lexou 27/04/2012 08:05


Je suis fan de Musso et de Levy, parce que je cherche souvent dans un livre la fluidité, la simplicité, et puis surtout parce que dès le premier bouquin lu de chacun de ses auteurs je suis tombée
fan...et puis parce que physiquemnt je les trouve très charismatique aussi, je crois que si je les rencontre un jour je tombe dans les pommes ;-).Bref!J'ai adoré les premiers livres de Levy, les
mêmes que toi, mais je suis en retard de deux livres, une petite de deux ans plus tard et un manque de temps ont eu raison de moi.Et puis parce que je trouve les livres beaucoup trop cher..ma
grand mère me les pretait, elle etait benevole dans une bibliothèque...Ceux de Musso, en général j'en adore un sur deux, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs...Evidemment les deux me tentent, même
si Levy semble changer un petit peu son "concept" l'histoire d'amour au milieu de l'histoire.evidemment je pense que je lirais les deux, pour me faire mon propre avis!merci pour tes résumés et
ton point de vue!!!

Mamanwhatelse 06/05/2012 09:51



nan mais j'ai même pas pené à te les apporter jeudi!! suis trop nulle!!!!



Maman Bobo 27/04/2012 08:04


J'aime lire, j'ai lu plusieurs livres de ces deux auteurs... Et définitivement, je n'aime pas du tout! C'est pas ma came...  Et pourtant, parfois j'ai envie de lire leurs nouveaux livres,
pour voir si je ne change pas d'avis, mais après ce que tu viens d'écrire, je vais m'en passer!

Mamanwhatelse 06/05/2012 09:51



les goûts et les couleurs ne se discutent pas ;-)