Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Par où commencer... je sais d'avance que ce billet risque de partir dans tous les sens, pardonnez-moi, mais voilà je crois que c'est parce que je suis moi-même un peu paumée.

Sweet A. n'a jamais eu gros appétit, c'est un fait.
Depuis toujours, elle est sous la toute dernière courbe de poids de son carnet de santé. Mais ça ne m'inquiète pas, pas plus que mon pédiatre qui n'est pas du tout du genre à me mettre la pression là-dessus.
Bref, sur ce sujet là, on est plutôt cool.

Il suffit qu'il y ait un petit truc qui n'aille pas dans sa journée (un rhume, un mal de dent, une contrariété, un peu de fatigue...) pour que ça se ressente immédiatement sur l'appétit de Sweet A. Elle est comme ça, la bouffe c'est sa soupape. Quand ça va, elle mange (oh rassurez-vous, on n'est pas dans des quantités de dingue non plus, ça se compte plutôt en 8/10 cuillères max!), et quand ça ne va pas fort, et bien elle ne mange plus, c'est aussi simple que cela.
Elle est aussi assez difficile et ne tolère pas grand chose d'autres que les repas faits par maman (je vous recommande d'ailleurs l'application Beaba & Moi - gratuite et dispo sur iTunes et Google Play - qui est une mine d'idées de petits plats pour les petits avec des recettes toujours très simples à faire que l'on ait un BabyCook ou non, classées par âge et développées sur les conseils de Laurence Haurat, psychologue-nutriotionniste renommée), à l'exception des plats Good Goût (gros succès du chou-fleur parmesan/jambon et du risotto de courgettes au chèvre, ses préférés après la compote fraise-banane!!). Du coup, elle finit souvent nos restes de la veille même si j'ai un peu l'impression de lui donner nos fonds de tiroir mais au moins elle mange!

   

Je n'arrête pas de répéter qu'heureusement elle est la 3ème, parce que si ce genre de comportement m'était arrivé au 1er enfant, je crois que je me serais fait un paquet de noeuds au cerveau!! Avec elle, je relativise : elle va bien, elle sait auto-gérer son appétit (sans avoir à nous appeler en pleine nuit parce qu'elle a faim!!!), elle grandit harmonieusement et pour avoir rencontré des difficultés à ce sujet avec Mister E., je sais que c'est là l'essentiel.

Le repas de la princesse est avancé

Alors où est-ce que ça coince, me direz-vous?
Et bien sur les repas en eux-mêmes. Principalement à cause de ma psycho-rigidité maladive à tendance maniaque et anti-tâche.
Je vous explique :
Depuis qu'elle va à la crèche 3 fois par semaine, Sweet A. veut manger toute seule à la maison.
Soit, je n'y vois aucun problème, elle fait comme ça aussi là-bas.
Mais c'est plus la manière qui me gêne. A la crèche, ils ont une sorte de plateaux où on leur sert tout en même temps : entrée, plat principal et légumes, fromage, dessert et pain. Elle mange dans le désordre, prends ce qu'elle aime, laisse ce qu'elle n'aime pas, joue avec la nourriture, la cuillère est souvent en option (j'y ai passé 15 jours pour l'adaptation, remember, du coup j'ai eu le temps de bien observer). Bref à mon sens, c'est un peu du grand n'importe quoi. Et je ne vous parle pas des vêtements qui en prennent pour leur grade parce que la serviette élastique ne suffit pas à éviter le carnage programmé.

A la maison, j'ai voulu faire à ma façon, c'est à dire très classique : lui présenter d'abord l'entrée, puis ensuite le plat principal et enfin le dessert. Comme les grands quoi, dans l'ordre.
Erreur, elle s'est très vite braquée en s'arrêtant au milieu des plats pour avoir la suite et/ou en râlant parce que j'enlevais son assiette alors qu'après sa banane, elle aurait bien repris un peu de courgettes....
Difficile à accepter pour mon esprit cartésien mais pour apaiser les repas et pour la faire manger, j'ai cédé. J'ai donc acheté une super assiette compartimentée et anti-dérapante Ezpz (indispensable pour ne pas avoir à ramasser tout le repas par terre une fois sur 2!) et j'ai fait la plus heureuse des petites filles. Elle a désormais tout sous la main, elle mange dans l'ordre qu'elle veut, sa banane trempe dans la purée de carottes, sa viande fait un passage dans le yaourt, elle commence par sa compote et finit par l'entrée, parfois elle ne mange que le sucré et le lendemain que le salé... Je n'ai plus à tenir le pot de yaourt ou l'assiette pour ne plus qu'ils dérapent et ça l'énerve moins.

          

       

Idem pour boire : finie la tasse avec le couvercle ou même les biberons, elle veut faire comme ses frères. J'ai bien essayé de lui donner leur verre en plastique IKEA (ceux que tout le monde a!) mais elle n'arrivaient pas à les prendre dans ses petites mains. Alors j'ai opté pour les mini-tasses Babycup, sorte de petits verres style dinette, gradués et ultra efficaces pour apprendre à boire au verre : Sweet A. s'en sort très bien et boit sans en mettre partout (et si c'est le cas, c'est parce qu'elle a envie de jouer et j'arrête alors de la resservir). Elle voit le contenu de son verre, le saisit parfaitement et il est très rare qu'elle le fasse tomber car sa taille est vraiment adapté aux petits.

      

                                                      

Pour le goûter, aucun souci : c'est biberon de lait et compote de fruits et Sweet A. est experte es gourde depuis qu'elle est en âge de manger des fruits et ça me simplifie vraiment la vie car je suis souvent en vadrouille pour ses frères à cette heure-là de la journée!

Reste le carnage vestimentaire mais là encore j'ai trouvé la parade, elle mange en body (avec une serviette élastiquée autour du cou, je ne suis pas folle non plus!) et je suis plus tranquille.

Avec ces petits objets simples, elle a gagné en autonomie, les repas sont moins conflictuels.
Vous dire que je suis détendue c'est encore un bien grand mot. Je la scrute en permanence, surveille ses gestes, fais attention à ce qu'elle n'en mette pas partout autour d'elle... Il faut dire qu'ensuite, j'ai le 2ème service à assurer avec les boyswhatelse et Papawhatelse et que je ne peux pas me permettre de passer trop de temps à faire le ménage derrière elle...
C'est un gros effort que me demande ce lâcher prise quasiment 2 fois par jour et j'avoue que je n'y arrive pas toujours : je souffre autant qu'elle prend du plaisir à manger seule... Je déteste par dessus tout la voir jouer avec la nourriture alors que je sais pertinemment que c'est un passage obligé pour un enfant (sauf que je ne me souviens pas de cette étape avec Mister E. et Little B.).

Alors je prends sur moi et je délègue dès que je peux à Papawhatelse.
Les enfants sentent tout et Sweet A. sait très bien que ces moments-là sont pour moi source de tension. Elle me regarde souvent droit dans les yeux en écrasant des aliments dans sa main, comme si elle attendait de voir ma réaction, chose qu'elle ne fait quasiment jamais avec une autre personne.

D'ici quelques mois, elle va encore acquérir en autonomie, ses gestes seront plus maitrisés, l'envie de jouer avec la nourriture lui passera, je serai alors plus zen. En attendant, je serre les dents et essaie d'être à ces côtés du mieux que je peux pendant ses repas...
Le problème c'est vraiment moi et je n'ai plus qu'à faire de mon mieux pour me relaxer!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Marie Maman de Crapaud 17/03/2016 21:33

Je me reconnais pas mal dans ton côté psychorigide. C'est surtout que je n'ai pas le temps/envie de faire le ménage derrière. Je n'avais pas pensé à faire manger Lutin en body, car ma Miss Patouille adore jouer avec sa purée. Le plateau ez pz me tente assez, j'espère que ce n'est pas trop relou à nettoyer car le lave-vaisselle ne tourne pas 2 fois par jour.

Aurore 16/03/2016 16:43

Ah j'adore. Perso, pas de soucis pour qu'elle en mette partout. Mais Ma Douce n'a que 7 mois. On en reparle dans quelques mois. Petite question : j'ai la même chaise ainsi que la tablette. Est-ce que l'assiette va dessus ?

Sofinet 16/03/2016 00:53

Ah... les conflits à table ! J'ai eu ma dose et même encore avec ma 6 ans ce n'est pas simple tous les jours...
Bref, psychorigide du repas qui ne dégénère pas, des couverts pour manger et d'un ensemble habits / cuisine en état de fonctionnement après les repas des enfants, j'avais opté pour ce qui est pour moi INDISPENSABLE..., le bavoir d'apprentissage plastique avec réservoir. Ca a juste changé ma vie !!
En tout cas chapeau pour le lâcher prise, j'en aurais été incapable...

Lilirose 15/03/2016 21:37

désolée mais j'ai éclatée de rire en lisant ça: " Elle me regarde souvent droit dans les yeux en écrasant des aliments dans sa main"!
Je suis comme toi, légèrement psycho rigide et du coup depuis qu'elle a 20 mois elle mange avec nous à chaque repas. Comme ça le carnage n'a lieu qu'une seule fois. Parce que j'ai à la maison porcinet N°1, 2 et 3. Eh oui j'ai réussi le triplé gagnant! Courage et bon appétit Sweet A!!

Louise 15/03/2016 20:20

Haaa que ce billet me fait plaisir! Je m'y retrouve un peu. Adèle a 18mois et mange des quantités normales à la crèche. Et chez moi, elle mange 10 mini cuillères quand tout va bien. Elle fait un blocage et ça m'énerve encore plus. J'essaie de lâcher prise mais c'est pas facile.
J'ai beaucoup entendu parler de ce plateau-assiette et je vais peut-être me laisser tenter.. ça pourrait l'aider.

Entre parenthèses, j'aime beaucoup ce blog qui est vrai et plein d'amour! Une belle lecture à chaque billet!

Sandra 15/03/2016 18:23

Alors deux conseils qui marchent bien chez moi:
- Mangez tous ensemble les repas. Vous focaliserez moins sur elle et elle pourra prendre exemple sur vous pour comment se comporter a table
- Perso je ne propose pas de sucré le midi: feculent + protéines + légumes. Je regroupe yogourt, petit biscuit et fruits pour le gouter

Après c'est vraiment comme on le sent, mais vu que ca a l'air d'etre anxiogène pour vous, je me permets de partager ma façon de faire

jessica 15/03/2016 17:40

Mon dieu je retrouve tellement mon fils de 17 mois en sweet a sauf que le mien se reveille la nuit pour mangee et a des gouts variable selon les jours . Bref ca devient un calvaire de le faire manger ( sans parler la fatigue dj aux nuits) alors moi aussi je laisse faire et me mordant la langue quand je le void tout écraser et manger froid!

Veronique 15/03/2016 17:04

C'est impressionnant le recul que tu as pour analyser très justement les choses. C'est ce que j'apprécie dans tes posts. Ca montre, à mon sens, ta grande capacité à t'adapter aux choses de la vie avec ses difficultés mais au moins : tu avances !!!
J'ai jamais compris le pourquoi du comment des repas à la crèche. Heureusement mes filles se sont toujours adaptées au rythme maison versus rythme crèche. Mais leur système est quand même bizarre.

Clersev 15/03/2016 16:30

J'ai toujours détesté nourrir à la cuillère mes enfants (oui, oui, symbolique toussa) parce que je n'aimais pas qu'ils tournent la tête (mange, oreille!) coincent la cuillère dans les dents ou l'attrapent (côté nourriture, donc) avec les doigts pleins de plis-pièges.
Quand j'ai découvert qu'on pouvai tres tôt les laisser se débrouiller seuls, ca a été une révélation! Un peu partout certes, mais je n'étais pas obligée d'assister à chaque milliseconde du carnage.
Donc chez nous, à partir de la 2e, c'était à table en même temps que tout le monde (on a tous faim tôt) et on fait le bilan du désastre à la fin. Les petits se sentent grands, et il n'y a qu'un seul service. Au fur et à mesure qu'ils grandissent les adultes peuvent manger en étant de moins en moins dérangés (à 2 ans ca va mieux). Et puis, on sait bien que les enfants savent ce qui nous énervent et le font juste pour nous tester, si tu manges tu la surveilleras moins!

Courage, bientôt l'épreuve des repas sera passée. D'ici là, bon courage pour lâcher prise autant que possible.

Oph 15/03/2016 16:23

ici aussi depuis que la crèche a donné l'habitude du plateau, c'est la crise pendant les repas. Au bout de quelques jours à batailler sur l'ordre entrée-plat-dessert, je me suis dis que finalement ca n'avait pas grande importance et ai opté pour le meme plateau à compartiments que toi. Contrairement à Sweet A, mon arbrisseau etait jusqu'ici un bon mangeur maintenant il a tendance à ne manger que la compote, mais bon il a des réserves et surtout je me dis qu'il sait se réguler! Bon courage avec ton petit moineau!