Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

J'avais envie de vous parler boulot, reprise du travail, de mes envies, de ma volonté de concilier vie professionnelle et vie familiale... mais non tout ça il n'y aura point.
Il n'y aura point tout simplement parce que je n'ai pas eu de place en crèche.
Ce n'est pas dramatique vous direz-vous, mais moi je le vis très mal.
3ème enfant et 3ème refus, 10 ans dans la même ville, croyez-moi, j'ai les boules.

3ème essai, 3ème raté...

Oui j'ai les boules quand je vois certaines mamans ne travaillant pas et ne le voulant pas obtenir une place.
Oui j'ai les boules quand j'entends cette maman se vanter dans la file d'attente des inscriptions du judo, d'avoir obtenu sa 2ème place à plein temps alors qu'elle ne bosse que 3 jours sur 5...
Oui j'ai les boules en pensant aux milliers d'euros d'impôts locaux que j'ai donné en pensant qu'un jour peut-être la partie relative à la petite enfance nous reviendrait un peu...
Oui j'ai les boules et celle au fond de ma gorge ne me quitte pas depuis plus d'une semaine.

Pour Mister E., on m'a clairement spécifié qu'il n'était pas né au bon moment de l'année. Août c'était trop tard, il aurait mieux fallu mai.
Qu'à cela ne tienne, Little B. est né en mai. Ah mais non, Madame, il y a d'autres personnes prioritaires. Très bien.
A cette période là, avec mon job, je pouvais salarier une nounou, chose que j'ai faite et que je n'ai jamais regretté, Magic V. et Super K. ont juste été géniaux avec les boyswhatelse.
Pour Sweet A., j'y ai cru. Vraiment j'y ai cru. Ah oui, Madame, c'est votre 3ème enfant, vous n'avez pas eu de place pour les 2 premiers, vous êtes évidemment prioritaire.
Je suis surtout très conne et très crédule, oui.

Aujourd'hui au chômage, sans indemnités, je ne peux pas me permettre de prendre une nounou à domicile ou une assistante maternelle. Sans salaire de mon côté, il n'est pas possible d'en verser un à quelqu'un d'autre.
Oui mais voilà pour avoir un salaire, il me faut un travail et qui dit travail dit entretien de recrutement. Et avec un bébé dans les pattes, c'est tout simplement impossible...
Le cercle vicieux je vous dis...
J'ai tenté la crèche privée : la seule près de chez moi exige comme critère d'inscription que Sweet A. marche à la rentrée de septembre, autant dire impossible.
J'ai pensé à la crèche d'entreprise subventionnée : la boite de Papawhatelse n'a pas choisi de mettre en place de telles pratiques.
Je n'ai pas oublié la crèche parentale. Mais dans ma ville, dès lors que l'on s'inscrit pour une demande en place en crèche municipale ou départementale, la demande est annulée : on ne peut pas mettre toutes les chances de notre côté en postulant partout... vous comprenez, vous n'êtes pas si désespérée que ça de trouver un mode de garde, si?

J'avais juste besoin d'une place en crèche, pour me remettre le pied à l'étrier et me donner un coup de main pour me relancer dans le monde du travail.
Mais je suis trop riche pour avoir des aides et trop pauvre pour pouvoir embaucher quelqu'un.
Je ne suis ni copine avec le maire, ni avec la chargée de la petite enfance, le 1er adjoint n'est pas mon voisin et la secrétaire de mairie n'a pas ses enfants dans la même classe que les miens. Je ne sais pas harceler, ni revenir à la charge. Je ne sais pas ne pas me faire oublier.
Je suis un peu mouton : je suis le canal classique d'inscription, voyez-vous. Puisqu'il y en a un, respectons la règle, non?

Vous allez me dire que non, que je me trompe, que ça n'est pas comme ça que fonctionne l'attribution des places.
Peut-être que oui, peut-être que non. Seulement voilà tant que les commissions d'attribution ne seront pas ouvertes au public, que la transparence ne sera pas au rendez-vous, vous ne pourrez pas m'enlever cette idée de la tête.

J'adore ma fille, j'adore mes enfants plus que tout au monde, mais j'avais juste envie de rebosser un peu.
Il va falloir attendre encore, j'en ai bien peur.

PS1 : en photo, la lettre reçue hier avec sa petite phrase bien faux- cul "Sachez que je comprends votre déception".
Non tu ne peux pas comprendre, malheureusement, non tu ne peux pas comprendre.

PS2 : on me fait très justement remarque sur Twitter que je ne couche pas. Enfin si je couche mais avec mon mari... Faudrait peut-être que je le présente aux prochaines municipales, j'aurai peut-être une chance pour
le 4ème. Non?

PS3 : j'ai repris rendez-vous avec le service petite enfance, pour leur "exposer ma situation" comme on m'a gentiment précisé au téléphone... J'attends...

Commenter cet article

Sophie 15/12/2015 16:36

Comme ce post fait écho en moi!!!! Nous n'avons qu'une fille, née en octobre 2013. Nous avons fait une demande en crèche depuis avril 2013 et malgrès plusieurs galères de nounous (nous avons déjà du en changer deux fois), j'ai appelé au secours le service petite enfance et je n'ai jamais obtenu de place, ni à temps plein, ni à temps partiel, alors que j'avais fait la demande dans toutes les communes de notre communauté de communes. Je me suis retrouvée au chômage en septembre dernier et je viens de retrouver un emploi pour janvier. Je pensais trouver de l'aide cette fois, naïvement, en me disant qu'ils favoriseraient peut être un retour à l'emploi, sachant qu'on est sur la liste d'attente depuis 2 ans 1/2... Que nenni!! Nous avons encore eu une réponse négative. Même pas un petit bout de place à temps partiel, meme pas une journée histoire d'habituer notre fille à la collectivité avant l'école. Ben oui, ma pauvre Dame, vous comprenez bien que si vous n'avez pas eu de place lorsque votre enfant était bébé, il y a vraiment très peu de chance que vous trouviez une place pour elle chez les grands. Ben oui, vous comprenez il faudrait qu'un enfant sorte et on ne va pas les pousser à la porte. Et en plus vous n'êtes pas prioritaire! Mais que faut-il faire pour être prioritaire? Je ne connais ni le maire, ni les employés du service Petite Enfance. Aussi je n'ai pas de jumeaux ni d'enfants rapprochés... Mais punaise, ouvrez d'autres crèches dans ce cas!!! Ou au moins un système de nounous gérés par la commune comme le font d'autres villes. Bref, je suis désespérée et dégoutée de ce système... Une question me vient, comment vous avez fait finalement pour obtenir une place pour Sweet A du coup?

Kadi 01/09/2015 23:49

Ce post me rappelle exactement ce que j'ai ressenti en recevant le même courrier il y a qq mois....je bosse, je paye des impôts, des impôts locaux (trop) et une crèche privée à 700 € de ma poche

Marguerite 27/06/2015 20:31

Mais je sais bien que tu as vraiment besoin de cette place :-). Ce que je veux dire, c'est que les boules c'est qu'il n'y ait pas assez de places de façon général dans les villes, pas que telle ou telle maman ait une place alors que d'autres non.. Tous les parents méritent une place en crèche, c'est sensé être un droit à la base. Sinon, dans les villes voisines tu as essayé? Les crèches ont toujours des places en plus pour les enfants des autres villes..

Marguerite 27/06/2015 11:23

Mouais.. Je comprends ta déception mais je te trouve un peu dure avec les autres mamans. Il n'y a pas assez de places en crèche en France c'est un fait, tout le monde devrait y avoir droit! Ce n'est pas pour ça que certaines le méritent plus que d'autres.
Je me sens visée en fait par ton billet. A un moment, tu dis: "Oui j'ai les boules quand j'entends cette maman se vanter dans la file d'attente des inscriptions du judo, d'avoir obtenu sa 2ème place à plein temps alors qu'elle ne bosse que 3 jours sur 5...". Et ben cette maman ça aurait pu être moi.
Oui, j'étais au chômage et j'ai obtenu une place in extremis. J'ai toujours voulu bosser à mi temps pour être avec mon fils et qu'il n'aille à la crèche qu'à mi temps aussi. Sauf que..
Pour trouver du boulot, il faut avoir du temps pour soi. Les entretiens, les rendez vous Pôle Emploi et autres ne s'adaptent pas à notre emploi du temps, donc si on a pas de solution à côté, c'est indispensable d'avoir une place à plein temps pour trouver du taf quitte à ajuster la donne après. Mon fils en crèche, je me suis tellement activée que j'ai retrouvé un boulot à mi temps en deux semaines. Mais j'ai fait un gros burn out en même temps. Donc pour pouvoir conserver mon boulot, gérer la maison et être disponible, j'ai gardé la place à temps plein pour le moment (il commence seulement à passer à 4jours et ça se fera progressivement). Et non je ne culpabilise pas, j'en avais BESOIN pour sauver mon couple, et rester en bonne santé. Je n'aurais jamais retrouvé de boulot sans cette place, donc les commentaires disant que les places en crèche ne devraient pas être pour les chômeurs c'est faux: c'est les condamner à ne pas retrouver de boulot que de dire ça!

mamanwhatelse 27/06/2015 16:54

alors je t'arrête tout de suite, je pense que tu m'as mal comprise : je suis exactement dans la même situation que toi : chômeuse longue durée, en recherche d'emploi et sans cette place à la crèche, il m'est impossible de me relancer dans la vie active... et j'ai besoin de temps comme tu dis pour Pôle Emploi, les entretiens, les CV à envoyer....

Voilivoilou0 19/06/2015 15:19

Chère Mamanwhateslse, je partage votre déception et je la comprends d'autant plus que je vis la même situation que vous. J'ai profité d'une fin de contrat pour me mettre en pause et m'occuper de bb2 qui a maintenant 2 ans. Avec ou sans emploi je n'ai jamais eu de place en crèche (municipale, parentale, entreprise (achat place = 15 000e pour l'entreprise) et halte garderie), je souhaite retravailler et pour réussir à passer des entretiens, je jongle avec une babysitter et j'ai dû refuser des formations de l'Apec faute de mode de garde à tarif raisonnable pour le budg famillial. En vivant à Paris et sans famille ou amis dispo pour m'aider en pleine journée, j'ai l'impression que mon retour à l'emploi n'est pas gagné, le fait de ne pas être indemnisé par le pöle Emploi fait aussi que je ne suis pas une priorité (je ne coûte rien à l'état)... Pour info ce service Pôle Emploi/People Baby (http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/03/06/09005-20140306ARTFIG00054-une-place-en-creche-garantie-en-cas-d-entretien-d-embauche.php) n'a pas fonctionné pour mes différentes demandes. Je vous envoies donc tout mon soutien, des ondes positives et vous conseille de regarder le ciel pour voir le bon côté des choses, c'est la belle saison pour être maman à temps plein même quand on ne l'a pas vraiment choisi !

aude 18/06/2015 23:41

coucou Aurelie, comme je te comprends à 3000%...ta situation je la connais par coeur, le stress qui va avec, la déception, le sentiment d'injustice.
Nous avons payé pdt 3,5 ans une garde partagée, à l'époque j'avais un bon cdi, ça grevait notre budget mais on pouvait se le payer. A l'arrivée du 2ème et mon licensiement, la donne a sérieusement changé...nous avons mis fin à la garde partagée en février dernier, cote budget nous respirons enfin mais la contrepartie est que je m'occupe de Tom la journée....J'ai donc pris mon baton de pelerin et retroussé mes manches pour trouver une solution de garde. J'ai réussi à obtenir 3 après midi en halte garderie depuis avril (il fallait que Tom marche....tu vois bien le genre de critère à la con...). Du coup depuis avril,meme si c'est dejà ca, je ne dispose que de 3 AM par sem pour bosser et me permettre de developper correctement la boite que j'ai créee en nov dernier......J'ai été révoltée comme toi, j'ai fait le meme constat que toi...je pense que le chomage baisserait s'il existait un droit pour tous à une place en crèche. Honteux qu'uen 2015 nous en soyons toujours là....J'ai fait des courriers, j'ai pris rdv et j'ai appris il a qq jours que Tom avait une place à partir de sept. Je n'en ai pas parlé car je ne veux pas fanfaronner vis à vis des mamans qui n'ont pas cette chance. C'est un vrai soulagement car je frise la crise de nerfs plusieurs fois par semaine tellement il est difficile de jongler entre mon role de maman et celui de creatrice d'entreprise. Je refusais aussi comme toi de devoir me battre pour tenter d'obtenir une place puis finalement je l'ai fait qd meme tellement j'ai eu besoin d'expliquer ma situation, ma révolte (en gros: c'est notre tour désormais, je dois bosser vous devez m'aider...et j'ai été entendu). Je n'ai donc qu'un conseil : fais du bruit en septembre !! n"hésite pas, Bon courage !!!!!!!Aude

Marie 18/06/2015 10:05

Courage, je suis dans la même galère avec mes propres enfants!

lanabc 17/06/2015 22:59

J'ai fini par apprendre que c'est celui qui crie ou qui pleure le plus fort qui obtient quelque chose... Ceux qui se contente de faire les choses correctement en silence n'ont rien.. Pour ma fille, on m'a dit clairement 500 demandes pour 50 places... Et comme on est trop riche... nous avons donc employé une assistante maternelle qui ne nous coûtait pas trop cher jusqu'à ce que l'état nous trouve trop riche et là on pleure parce qu'on va devoir lui donner 1300€ fin juillet...
Je trouve injuste que les places de crèches de certaines villes soient réservées aux chômeuses parce que zut et celles qui bossent. Enfin , je veux dire pour celles qui ne comptent pas chercher de travail. Refait une demande pour l'année prochaine, il y a plus de places dispo pour ceux qui marchent déjà.

aurélie 15/06/2015 19:06

Oh bah mince. C'est vrai que le système d'attribution des creches semble bien occulte.
Je ne sais pas pourquoi nous avons eu 2 fois deux places en creches (municipale et entreprise). Un enfant né en juillet l'autre en aout, des professions recherchées? Infirmiere et cuisinier? Isolé en ile de france? Est ce les critères? Je ne sais pas
Pour la deuxième nous avons choisi la municipale, car je vais partir en formation pendant un an et c'est plus simple avec l'école. Je suis assez surprise de voir qu'il n'y a aucun accueil d'enfant né de septembre à septembre de l'année d'après! Apparemment c'est pour faire un groupe homogène. Je te souhaite bien du courage!

Maripolmi 15/06/2015 12:46

Accroche toi ! Et harcèle les ;-) c'est la guerre des places !!!

Emilie 13/06/2015 16:12

Ici aussi on travaille tous les deux et pas de place en creche pour la puce qui a 16 mois ... j'ai du la mettre chez une assistante maternelle des ses 3 mois mon employeur m'avait dit tu reviens ou au revoir ... on est tous les 2 au Smic donc trop riche pour les aides heureusement la caf nous donne 290 euros par moi pour la garde de la puce mais il nous reste 650 a sortir de notre poche !!! entre ca + le loyer ... bref cela n'a pas toujours été facile et on a du grave se serrer la ceinture mais finalement apres beaucoup de calculs et l'année suivant etant arrivée (remboursement de presque la moitiée par les impots) on s'en sors... Pis travaillant le samedi et au mois d'aout finalement heureusement que je dois pas payer la creche + une nounou le samedi ...
Enfin après savant calculs incluant l'aide de 34 euros de mon employeur, la caf et les impots qui nous remboursent l'année suivante finalement chaque mois on ne paye que 60 euros de plus que si ma puce etait en creche. Donc pas si dramatique mais bon ... ya pas de place ya pas de place ...

En tout cas courage

Céline 13/06/2015 15:09

Bonjour,
L'attribution des places en crèche pour les mamans ne travaillant pas c'est galère!...
J'étais dans le cas suivant : 2 enfants en congé parental donc pas prioritaire du tout comme on me la gentiment dit au téléphone...
J'ai fais une demande pour 1/2 ou 1 journée par semaine afin de pouvoir faire mes recherches d'emploi un peu plus sereinement. je ne demande pas la lune sachant qu'ici à peu près 1/3 des crèches sont remplies à la semaine par des enfants dont les parents ne travaillent pas (et ne cherchent pas non plus) mais ayant des difficultés sociales...
bref je ne juge pas ces gens mais à chaque refus que je recevais, je trouvais cela injuste...
J'ai donc passé mon temps à faire et refaire mes demandes (mon fils à 2 ans), j'ai finalement reçu un courrier il y a quelques jours me disant qu'enfin une place pour 1 jour par semaine m'était accordé pour septembre!!!
Je ne sais pas si je peux me permettre "un conseil" mais fais comme moi ne les lâche pas!!! insiste, relance et relance encore!! cela va bien finir par payer!!
en attendant je te souhaite beaucoup de courage avec cette machine administrative!!
en esperant bientôt lire un billet positif pour une place en crèche!
a bientôt

Féelyli 12/06/2015 21:18

Je comprends ta déception ... Chez nous le 3ème essai a été le bon, mais pas grâce à la crèche municipale (nous avions encore eu un refus) mais pour la crèche d'entreprise, une chance inespérée. Je me rappellerai toujours ma rencontre avec une directrice de crèche au service petite enfance de la mairie de notre arrondissement qui m'avait fait comprendre qu'elle n'aimait pas les enseignants et que j'avais donc aucune chance ...

Sonia 12/06/2015 21:17

Je pense que vous avez bien fait de prendre RDV, le fait d'insister va peut-être payer...
Pour ma part, j'ai eu facilement des places en crèche dans deux communes différentes sans aucun piston mais nous avons la chance d'avoir beaucoup de crèches sur le secteur (et mes enfants sont nés au printemps). La contrepartie est que les impôts locaux sont très élevés... Bon courage pour la suite ...

pepette 12/06/2015 21:07

Comme je te comprends...
Pour le numéro 1, pas de place en creche (chez nous il faut l'inscrire avant de le concevoir c'est pas possible autrement) donc on n'a trouve une nounou.... qu'on a quitté au bout d'une grosse année.... en recherchant avant une place en creche jusqu'à ce que au miracle une nouvelle creche privée ouvre... j'ai foncé avant meme l'ouverture j'ai harcelé la directrice. ouf j'ai eu une place! du coup pour biboun 2, je crois que la directrice fait partie des premières personnes a connaitre ma grossesse (place réservée avant les 3 mois...)
Je te comprends et je crois que je peterai un cable auprès de la responsable de la petite enfance car oui j'ai la meme impression que toi, il y'a des passes droits.... (sans pouvoir vérifier of course
mais bon, croise les doigts, peut ter une micro cherche ouvrira ou un relai d'ass mat... ou le boulot de ton mari prendra l'initiative avec la creche d'entreprise (moi dans mon boulot quand j'en ie parlé on m'a pris pour une extra terrestre...)

courage, courage

Miss Paumée 12/06/2015 19:11

Vraiment pas top.
Je crois que j'aurais hurlé à ta place dans le téléphone, à la crèche, à la mairie.
Il serait temps que l'on se penche sur ce problème pour les mamans et les papas qui travaillent, qu'ils soient en couple ou seuls, à temps plein ou temps partiel.
Bon courage la suite des évènements et je croise les doigts et les orteils pour toi.

Sophie 12/06/2015 18:51

Holala je te comprends.
Pour mon fils il n'y avait pas crèche donc c'était vite vu. Pour ma fille j'avais besoin d'une place en avril on m'a dit impossible c'est septembre ou rien j'ai dit OK mais j'ai pris une nounou pour la période d'avril du coup comme j'avais trouvé un mode de garde et qu'il n'est pas bon de changer les enfants de système on m'a radié de la crèche d'office !
Pour finir par m'appeler le 31/03 pour me dire vous avez une place : je reprenais le boulot le 1er avril donc j'avais trouvé une autre organisation !!!!

doublerose 12/06/2015 16:14

ha la galère des modes de garde.
Mais je ne comprends pas pourquoi tu ne peux pas prendre une assistante maternelle : avec les aides de la CAF, moi l'assistante maternelle me revient moins cher que la crèche.

lanabc 17/06/2015 22:42

C'était vrai pour nous jusque décembre dernier... mais j'ai eu le malheur de gagner légérement mieux ma vie, de faire des heures sup et du coup de sauter une tranche et bien mes impôts ont grimpé et les aides ont diminuée de moitié et ma fille a eu 3 ans en mars et vlan rediminution de moitié... Tout à l'heure je pleurais tellement on est déjà fauchés ce mois ci

charlotte 12/06/2015 16:08

Comme je comprends. Quand j'ai postulé, on m'a rit au nez donc c'est une nounou qui gagne pratiquement la même chose que moi. Parfois je trouve le monde insensé : je bosse pour des clopinettes (vraiment!) afin d'éviter un trou dans mon CV. Et quand j'ai 1jour de repos, je compense, je respire mon bébé dans tous ses plis car le temps file... Mais il n'y a pas d'autres solutions. Sans mes clopinettes...

promenonsnouschezptitloup 12/06/2015 16:05

oh comme je te comprends, quelle déception, surtout quand on te dit que tu es maintenant prioritaire... comme je comprends comment tu es agacée par certaines personnes qui obtiennent des places en crèche et s'en vantent alors qu'elles ne souhaitent pas forcément reprendre une activité. Tu as raison de demander RDV après tout même si ça ne fera pas forcément bouger les choses tu pourras au moins dire ce que tu as sur le coeur...
Pour ma part, c'est un peu la même au niveau crèche municipale, pas de nouvelles (pour le coup pas bonnes mais mauvaises nouvelles) malgré de nombreuses relances...
Les commissions sont pourtant passées, on bosse tous les 2 mais y'à rien à faire !!!
bon courage !!

EMILIE 12/06/2015 15:59

Je comprends ton coup de gueule, garde partagée pour la 1ère et je viens de recevoir ma 3ème lettre de refus pour la 2ème. Mais pour te consoler dis toi qu'en France au moins on a l'école maternelle gratuite à 3 ans. Dans bcp de pays en Europe il faut attendre 6 ans et se débrouiller avec des modes de garde privés hors de prix. Nous sommes d'ailleurs rentrés en France pour ça, même si le système est loin d'être parfait à partir de 3 ans on est sauvé :-). Tiens bon!

Alice 12/06/2015 17:05

Je suis d'accord et pas d'accord.
Certes, l'école maternelle existe et elle est top (en tout cas, chez moi, elle est topissime). Sauf que le périscolaire ferme à 18H30. En région parisienne où la majorité des gens ont plus de 45 min de trajet ... Pour récupérer mes 2 enfants sur 2 périscolaires différents, pourtant peu éloignés, il faudra que je quitte mon boulot à 17h. Autant dire qu'en étant cadre, c'est juste no way ! Alors, ils rétorquent qu'ils ouvernt à 7h30. Sauf qu'à 7h30 du mat, il n'y a pas de gamins par contre, on est beaucoup de parents à demander la prolongation jusqu'à 19h. M'enfin, c'est pas comme si le périscolaire était un service, ça se saurait.
Désolée pour mon coup de gueule à moi.

Bon courage Mamanwhatelse. Le rdv "pour exposer la situation" peut porter ses fruits. Il faut faire un peu pleurer dans les chaumières et tenter de contacter l'adjoint à l'égalité des chances, ça peut marcher.

Elwenn - Kid Friendly 12/06/2015 15:46

Je comprends tout à fait ta déception (pas taper, pas taper :-p ). J'habite une Ste Banlieue pas très loin de la même où les choses sont très semblables. Pas de commission publique et on sait bien qu'il y a des passe-droits vu la nébulosité des critères d'attribution (que j'ai demandé x fois à différents interlocuteurs sans jamais obtenir de vraie réponse même si j'ai fini par capter que visiblement être nouveau venu dans la ville en était un versus les habitants de longue date comme nous !!!!). Pour SweetPrincess nous avons fini par obtenir une place après avoir viré son ass mat suite à de nombreux problèmes et après 3 mois de système D avec les grand-parents. On travaillait tous les 2, vu notre expérience il était hors de question de la remettre chez une ass mat (oui je sais, il y en a de bien, on ne va pas rentrer dans ce débat), bref c'était la merdasse jusqu'à ce fameux graal qu'il a fallu batailler pour obtenir en exposant x fois notre situation. Pour LittlePirate, rebelote, dossier, relances, et on s'est brossé ! On l'a mis en Maison d'Assistantes Maternelles et c'était un bon compromis... qui nous a quand même coûté plus cher qu'une ass mat classique et un bras au moment de la fin de contrat. Pour BB3 je suis fatiguée d'avance mais j'espère avoir ce fucking sésame...
Bref, hormis ma petite histoire et ma compassion ce que je peux te conseiller est effectivement de relancer et d'occuper le terrain, aussi pénible et hors nature cela soit-il. Je sais que chez nous quand ils envoient les lettres de refus il faut tout de suite rappeler et demander à figurer en liste d'attente car il y a des désistements (et bcp a priori tous les ans). Il faut aussi demander à rencontrer l'adjoint au maire. Et ne pas hésiter à envoyer des mails/lettres façon lettre de motivation en exposant ton cas et pourquoi tu as besoin de cette place. Car oui la voie normale n'apporte souvent rien. Après je ne sais pas s'il y aurait moyen de tenter d'avoir une place à temps partiel (genre 1 jour ou 2) pour "compléter" le contrat de quelqu'un en arguant que ça te permet de chercher du travail. Généralement quand on est dans la place il semble ensuite plus facile d'obtenir une place à temps plein mais ???

cel 12/06/2015 15:43

Bonjour,
Je suis en province, et dans ma commune il y a une crèche privée où les enfants de la commune sont prioritaires. Mais il y a très peu de place dispo. Et dans la ville voisine, les horaires d'accueil à la crèche municipale viennent d'être écourtés matin et soir.
Et effectivement sans emploi, pas de financement possible de mode de garde, et sans mode de garde c'est impossible d'envisager de retravailler. C'est vraiment un gros problème, surtout quand on nous parle d'égalité hommes-femmes...des mots, de beaux discours et rien qui suit concrètement. Et ce sont les femmes qui sont pénalisées, femmes dont la carrière est déjà mise à mal avec le congé maternité.
Des changements sont vraiment nécessaires pour le début et la fin de vie, et l'éducation! Ils devraient être des priorités pour une société. Des économies sont possibles dans d'autres domaines moins indispensables.
Bonne journée quand même!

Kat 12/06/2015 14:37

Ces histoires de garde c'est vraiment représentatif du fonctionnement de la France en général...Moi j'ai eu la chance d'avoir une place en crèche sans piston mais enormément de parents travaillaient à la mairie ou conseil général...Bon courage !

ptitechoupe 12/06/2015 14:24

Je connais aussi ce problème là malheureusement; et c'est encore pire car je suis du milieu de la petite enfance, je cherche aussi du travail (en crèche) mais je ne peux pas chercher tant que mon enfant n'a pas de place et ça fait 7 mois que j'attends... Je touche le chômage jusqu'en janvier 2016 je passe de bons moments avec mon petit loulou mais le travail rapporte de l'argent et on aurait une meilleure situation familiale... Le plus rageant c'est que je sais comment les places sont attribuées en général, et c'est là qu'il y a une injustice. On donne accès à des familles bien vues, dont les parents ont tels ou tels emplois... Et quand on voit aussi des femmes qui sont à 1 mois de grossesse, qui ont direct une place sans passer par la case pré-inscription parce que la directrice est une amie de la famille, tu as juste envie de mettre des baffes! Le problème est qu'il n'y a pas suffisamment de structures. Pôle emploi sont rigolos ils disent "ne vous en faites pas d'ici 2017 il y aura des nouvelles structures, vous aurez un travail et une place pour votre enfant" euhhhhh bien sûr et on se tourne les pouces en attendant?! Beaucoup de courage, je suis pareille, je suis les règles j'attends, je relance quand il faut mais on se fait manger par les requins plus forts que nous lol.

Maman rite 12/06/2015 13:58

Je m'interroge aussi sérieusement sur les critères d'attribution de place ....où peut être du respect de ces critères ! courage !

calicia 12/06/2015 13:16

Hello!

J'ai connu ça. Mon premier est né fin décembre... Autant dire le pire moment pour obtenir une place en crèche... Quand la nourrice nous a lâché au bout de 5 mois notre monde s'est écroulé! Et là, j'ai fait le pied de grue à la mairie en pleurant avec mon fils dans les bras. Au bout de 10 jours ils m'ont attribué une place. J'ai eu l'impression d'avoir gagné au loto! Là je suis enceinte du deuxième. Lui aussi prévu fin décembre... La nuit, je passe mon temps à contempler le plafond en me disant: oh mon dieux mais comment je vais faire? mon mari et moi travaillons, nous ne sommes pas au SMIC mais nous n'avons pas non plus les moyens de nous payer une nourrice. Eh oui, mesdames et messieurs, une nourrice pour des revenus moyens coûtent environs 900€ soit 600€ avec des aides, à temps plein sans compter la nourriture et la bouffe. Une crèche environs 450€ couches et nourriture comprises....

Bibine 12/06/2015 13:05

Bonjour,
Pour ma part la commission est le 15 juin prochain... ton courrier me fait stresser !
J'ai demandé une place en crèche car ma nounou est en arrêt depuis fin février ét ne sait pas quand est ce qu'elle sera capable de reprendre...
Je laisse un message ici car pour mon cas (mais j'habite en province) nounou est moins cher que la Creche !!
Bon courage
Bibine

Claire 12/06/2015 12:54

Moi je bosse en creche ( ne me lynchez pas ;-) ) et je suis outree quand je vois le systeme dattribution des places.
Les parents qui bossent ou veulent bosser ne sont pas prioritaires. Par contre les beneficiaires du rsa sont prioritaires. Quand cest pour suivre une formation/ bosser je dis bravo mais quand on nous ment, quon nous met les enfants 5 jours semaine du matin au soir sans suivre la formation prevue ca me revolte.
Je suis desolee pour toi en tout cas :-(

Élise 12/06/2015 12:52

Je suis désolée pour toi, c'est vraiment la galère ces modes de garde. Moi j'ai eu un peu de bol je l'avoues, j'ai une place en parentale. Mon fils a 2 ans et il y est depuis ses 1 an. J'ai postulé en même temps en municipale mais au chômage je n'étais pas prioritaire et on gagnait pas beaucoup. Au final comme on préférait être dans la parentale et que la directrice était dans la commission d'admission de la mairie elle leur a dit qu'elle nous prenait. Au final ils ne nous auraient pas donné de place. Le fonctionnement est absurde et leurs réflexions à la limite du ridicule. Courage tu vas trouver une solution.

juju 12/06/2015 12:36

Ces histoires de garde, c'est juste déprimant :/
Est-ce qu'il y a une halte-garderie où tu pourrais avoir une place de temps en temps ? Ne serait-ce que pour tes rendez-vous et entretiens. Si ça fonctionne, tu pourras ensuite payer une nounou ?

mamanwhatelse 12/06/2015 12:39

ça serait l'idéal mais chez nous halte garderie et crèche = même circuit d'inscription..... donc si c'est mort pour la crèche, c'est mort pour la halte....

Menardise 12/06/2015 12:29

Je comprends tellement! Ici aussi je dois être la seule à avoir respecté le process d apres ce que j entends! Là où je m agace encore plus c'est quand le seul créneau bébés nageurs dispo est à 20h et que les créneaux de jeu à la ludothèque sont inférieurs à 1/2 heure... La municipalité ne fait qu ignorer le problème en construisant des infrastructures trop petites (quand elle en construit).La petite enfance à Boulogne Billancourt !

marsuclamp 12/06/2015 12:23

Quand j'ai eu ma 1e, j'ai tenté la crèche là où j'habitais alors. De suite, on m'a dit "pas de place en crèche, peut-être en garderie à mi-temps dans quelques mois". Là où ça se corse, c'est quand j'entends que mon village fait partie de la communauté de communes et donc j'y ai droit et qu'une amie n'habitant pas au bon endroit MAIS ayant sa mère et sa sœur qui travaillent à la mairie (et travaillant dans la bonne ville aussi), elle a eu une place sans problème. Bizarrement je n'ai pas tenté ni la garderie ni la crèche (même pour ma suivante). Ici c'est plus simple, si j'ai besoin pour les entretiens je tente ma voisine et si j'ai un boulot, ce sera assistante maternelle car je vis toujours dans un petit village sans crèche et que cette expérience m'a bien dégoûtée

fannou 12/06/2015 12:20

et ben moi je te comprends, je cherche déséspérement une solution depuis 2012.....et là y a un tout petit espoir d'avoir enfin une place au périsco !!!! ce qui serait juste formidable après 3 ans de galère....parce que moi je bosse et qu'en plus j'ai 2 emplois.....heureusement que mamie s peuvent gérer un peu mais comme dit ma fille "on est trimballer et faut toujours se dépécher..."

madamezazaofmars 12/06/2015 12:15

Je n'ai jamais demandé de place de creche, forcement il n'y en avait pas là ou je vis alors je n'avais guere le choix. A la rentrée, enfin une creche et ça aurait été bien que j'ai une place pour repartir doucement vers le monde du travail mais j'ai pas osé, parce que oui clairement dans mon petit village c'est piston et compagnie.
Tu vas faire appel ?

mamanwhatelse 12/06/2015 12:16

j'ai rendez-vous dans 15 jours pour "exposer ma situation" comme on m'a dit au téléphone. J'y vais, mais je sais que c'est peine perdue...