Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Souvent quand je suis en goguette avec Sweet A., les gens s'arrêtent sur nous (un bébé c'est comme un aimant, ça attire tout sur son passage) : les uns s'extasient, demandent son âge, les autres engagent carrément la conversation.
"C'est un garçon ou une petite fille? oh comme elle est jolie! Et c'est votre premier?"
Et là quand j'annonce que non ça n'est pas mon premier mais mon troisième enfant, je vois le regard de la personne se transformer mi-étonné, mi-horrifié et à chaque fois le même mot de la fin "bon courage alors!".
Comment ça du courage? Du courage on en a besoin quand on fait un effort, qu'on a besoin de se dépasser.
La définition du dictionnaire est sans équivoque : le courage c'est la force de caractère qui permet d'affronter les épreuves, le danger, la souffrance et toutes les circonstances difficiles.

Je ne sais pas vous mais même si parfois ils me font devenir chèvre, râler plus que nécessaire, m'occuper de mes enfants ne provoque chez moi aucune douleur ni blessure, vivre à leurs côtés n'est jamais une épreuve.

Alors c'est certain, je ne suis pas une mère parfaite : je ne l'étais pas quand je n'étais que la maman de Mister E., encore moins quand Little B. est arrivé et aujourd'hui avec Sweet A. autant vous dire qu'elle est bien bien loin, cette mère idéale.
Les jours s'enchainent et se ressemblent plus ou moins.
Oui c'est vrai, on mange souvent des pâtes parce que ça va vite, mais on essaie quand on peut de faire de la soupe maison, et puis on mange des fruits.

 

Oui c'est vrai, la maison n'est pas bien rangée tous les jours et le repassage s'entasse, mais elle est propre et on s'y sent bien.
Oui c'est vrai, je me fais livrer mes courses, pas le temps d'aller pousser le caddy, mais je passe au marché 2 fois par semaine pour me ravitailler en produits frais.
Oui c'est vrai, je crie en ce moment un peu plus que d'habitude, mais on prend le temps de jouer ensemble, de se faire des câlins et des bisous, de se raconter nos journées, lovés les uns contre les autres pendant une tétée.

Gérer 3 enfants, ça n'est pas vraiment plus compliqué qu'en gérer 2.
Il y a juste quelques petites choses qui changent... le temps ne s'organise plus de la même façon.
Je me souviens m'être dit après la naissance de Little B. que le peu de temps de libre que j'avais réussi à me dégager quand je n'avais que Mister E., s'était envolé... et puis au fur et à mesure, il est réapparu... question d'organisation.
Aujourd'hui c'est pareil, j'ai l'impression de ne plus avoir aucun temps perso pour moi, pour ma couture, mon blog, bouquiner, me vernir les ongles, trier les photos... toute ma petite bulle qui me permettait de souffler s'est dégonflée. Mais je sais bien que d'ici quelques semaines, quelques mois, je retrouverai à nouveau ces moments, ma petite bouffée d'air égoïste mais dont j'ai tellement besoin.

3 enfants, c'est 3 fois plus de sollicitations, d'attention, de logistique, de cris, de pleurs, de bouches à nourrir, de fesses à essuyer, de bains à donner, de petits corps à habiller...
Mais 3 enfants, c'est 4 fois plus d'amour : de l'amour pour chacun d'eux, aussi grand aussi fort mais différent, et de l'amour pour la fratrie qu'ils composent.
Alors pour élever 3 enfants, comme pour en élever 1, 2, 4 ou 5, ça n'est pas du courage qu'il faut non, c'est de l'amour.
L'amour qu'on leur donne, l'amour qu'ils nous donnent.
Et juste ça.

Alors tu gères? C'est comment 3 enfants?

PS : en photo le repas de lundi soir, pour Papawhatelse et moi... y'a des soirs comme ça où après avoir réussi le marathon de l'orthophoniste, retour d'école, activité extra-scolaire, devoirs, bains et diners des 3 kidswhatelse, je m'assois dans le canapé et je n'arrive plus à rien... alors à ce moment là, Super Papawhatelse entre en action et comme par magie téléphone sur le chemin du retour du boulot pour savoir si on n'a besoin de rien....

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

marie 27/05/2015 16:03

Oui et surtout papa peut aider non???Merci

marie.cotcot 02/01/2015 23:36

C'est exactement ce que je pense et que je ressens ! Beaucoup de travail, mais tellement d'amour...! <3

Emilie 21/11/2014 15:02

En regardant mon gros bidon les gens me demandent :" c'est le 1er" et quand (tout comme toi) je réponds: "non, le 3ème" j'ai alors droit (tout comme toi) à des: "Aaaaaah" "Quel courage!"
Et le coup de grâce, quand à la question: "le 2ème à quel âge?" , je réponds naïvement "20 mois"... il n'y a plus de son!!!!!
Et le pire c'est que moi à part un grand sourire, je ne sais que leur dire à ces gens, c'est tellement évident pour moi qu'à 5 ce sera mieux qu'à 4. Je ne pourrais leur forunir d'explication...il n'y en a pas, c'est comme ça!!!!
Alors merci à toi pour ce magnifique article, merci pour ton optimisme (que je partage) et pour ta sincérité!

Lilirose 20/11/2014 21:03

C'est tellement ça! Le regard horrifié des gens lorsque nous nous baladons tous les 5 le samedi, la poussette et les 2 autres qui suivent à vélos, le repassage qui traine, le bruit multiplié par 3 et l'amour qui grandit à chaque fois.
Bon je t'avoue que ma poussinette a 1 an et qu'avec ma reprise du travail il y a 3 mois j'en ai vraiment bavé, à tel point que je ne pensais pas sortir un jour la tête de l'eau.... Et là au moment ou je n'y croyais plus, je reprend pied et ça fait du bien!

Amélia 20/11/2014 12:24

Je suis d'accord avec toi, c'est pas du courage mais de l'amour qu'il faut et puis il faut voir que comme dans ton cas, élevée 3 enfants quand un des deux parents ne travaille pas c'est beaucoup plus simple. Bonne journée.

claire, bientôt 5 20/11/2014 11:20

Trop beau... et tellement vrai...
il me tarde d'être 5 <3
merci pour ce partage!

magasaly 20/11/2014 10:13

merci pour cet article, j'attends ma petite 3ème pour dans 2 semaines et j'ai déjà à faire à ces reflexions...en plus quand j'annonce que c'est une 3ème fille....les commentaires fusent (j'ai un article en brouillon la dessus d'ailleurs)
ce qui est dingue c'est qu'on se sente obligés de se justifier presque....
je te comprend quand tu parles de ta "bulle d'égoisme" mais je pense que c'est justement grace à ça qu'on tient le coup...
a bientot
bises

BouDu 20/11/2014 09:13

BouDu que j'aime les mères imparfaites comme toi ! Ils ont bien de la chance ces 3 pioupioux de t'avoir.

matinbonheur 20/11/2014 09:07

Avec deux très rapprochés j'ai mis du temps à retrouvé ces moments de tranquillité pour moi, mais petit à petit ça revient.
Et en effet, c'est pas du courage (quoique à 6h du mat' avec mon grand...) mais de l'amour qu'il faut

mamanwhatelse 20/11/2014 09:12

il faut les aimer pour supporter les réveils matinaux ou nocturnes ;-)

Lucie 20/11/2014 07:53

Bonjour,

Je lis votre blog depuis quelque temps maintenant, je le trouve super, vous n'avez pas besoin d'en faire des tonnes pour qu'il soit bien, vous nous racontez votre petite vie sans chichi et c'est ce que j'aime dans ce blog.
Je suis également maman de 3 enfants,
A 6ans, T 4ans et le petit dernier C né le 29Aout. 3 garçons.
La plupart des articles que vous écrivez je me dis que j'aurai pu les écrire car je vis souvent la même chose. J'ai également une petite glue de 2 mois, un petit qui doit faire de l'ortho... Je trouve ça sympa de se dire que des personnes vivent la même chose que nous au quotidien. A chaque fois je me dis que je devrais répondre donc c'est chose faite.
Pour rebondir sur le sujet des 3 enfants c'est vrai que quand on dit qu'on a 3 enfants la plupart du temps j'entend "et bah bon courage"
Oui du courage pour affronter la vie, mais avec autant d'amour même si c'est parfois difficile c'est quand même mieux .

Continuez comme ça , maintenant je file m'occuper de ma " petite " famille"

mamanwhatelse 20/11/2014 09:14

Chère Lucie, merci pour votre long commentaire. Je rougis derrière mon ordinateur. Nos 3 enfants sont presque des "jumeaux", même âge pour les 2 premiers et quasi même date de naissance pour le 3ème!
Oh oui cela fait du bien de voir que nous ne sommes pas seuls à vivre nos aventures de mamans!
Des bises et à très vite!

laul76 20/11/2014 07:44

Encore une fois ce billet est remplit d'amour!! Pour moi la maman parfaite n'existe pas, une maman raide dingue de ces enfants c'est bien suffisant ;-)

mamanwhatelse 20/11/2014 09:14

raide dingue d'amour et un peu fofolle!!!! c'est un bon cocktail!

skye49 20/11/2014 07:22

Ah que je te comprends pour le PS!!! Et tout à fait d'accord avec toi. On apprend à s' organiser et moi je trouve que tu fais déjà bcp de choses que moi même je n'arrive pas à faire avec 1 alors bravo ;) d'être une maman imparfaite mais qui donne tout son amour. C'est ce qui compte !!!!!

mamanwhatelse 20/11/2014 09:14

des bises et prends soin de ton bidon ;-)

Catongg 20/11/2014 06:12

Tu ne crois pas si bien dire !!!
Catherine, maman de4 filles de 2 à 8 ans.

mamanwhatelse 20/11/2014 09:15

;-)

Amélie 19/11/2014 23:08

et bien nous ça y est, on est 5 depuis lundi

mamanwhatelse 19/11/2014 23:35

félicitations!!! Tu verras, les grands oublient leur rivalité pour couvrir de bisous et de calins et s'occuper du plus petit!

Amélie 19/11/2014 23:08

Et quand je vois les grands couvrir leur soeur de bisous je fonds... Merci pour cette vision pleine d'amour

Margaux 19/11/2014 22:34

Ouahou tellement vrai ! De l'organisation, de l'amour et tout roule !
Margaux, maman de C (7 ans 1/2), A (6 ans) et E (3ans)

mamanwhatelse 20/11/2014 09:15

OR-GA-NI-SA-TION : on ne le répétera jamais assez!