Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

photo-2-copie-1.JPGJe n'aime pas te voir triste.
Hier midi, quand je suis venue chercher ton frère pour l'emmener chez l'orthophoniste, j'ai croisé ton regard derrière les barreaux de la cour des petits. Je t'ai vu malheureux et mon coeur s'est fendu en 2.
Tu venais d'être puni une nouvelle fois, malgré tout tes efforts des derniers jours. 

A la maison tout va bien, mais à l'école, depuis quelques semaines, je te vois inquiet, perdu, partagé, hésitant.
Il faut dire que depuis un rendez-vous avec la maitresse qui ne m'a pas dit que des choses agréables à ton sujet, nous te mettons la pression pour que tu sois un peu plus sage et attentif en classe.
Trop peut-être.
Il parait que tu te bagarres plus que de raison, que tu n'arrives pas à rester assis en classe, que tu bâcles ton travail, trop préoccupé par l'envie de faire le pitre et d'amuser tes copains.

Je sais bien que tu manques un peu de concentration, mais quand tu le veux, tu es capable de t'appliquer et de prendre ton temps pour réussir. Je vois bien le plaisir que tu prends tous les week-ends avec ton papa à écrire et déchiffrer de nouveaux mots.

Je sais que tu es un merveilleux petit garçon, avide d'apprendre, curieux, dévorant la vie à pleine dents et heureux de vivre.
Tu aimes l'école, la classe, la récré. Je sais que tu t'y sens bien et pourtant en ce moment tu n'y es pas à l'aise.
Déjà une semaine que tous les matins, juste avant de te laisser pour la journée, on se regarde droit dans les yeux et que tu me promets d'être sage. Chaque matin, tu t'accroches un peu plus à moi, me laisser partir et m'éloigner t'est difficile.
Déjà une semaine que tous les soirs, je vois ton regard angoissé et inquiet quand tu demandes à ton ATSEM ou ta maitresse, au moment de les quitter, si tu as été sage.

Hier soir, en venant te chercher, j'ai vu la même détresse dans tes yeux que le midi même.
Il devenait essentiel que l'on parle tous les 2 tranquillement.
Alors j'ai casé ton frère devant un dessin animé et j'ai attendu que tu sortes de ton bain, détendu, calmé, et que tes larmes aient séchées.
Toi dont la carapace est si dur à briser d'habitude, tout de suite tu as craqué. Tu voudrais être sage, tu fais des efforts, mais on t'en empêche. Il a fallu que je creuse un peu le "on", mais tu m'as finalement donné 2 noms, qui ne m'ont qu'à moitié étonnée. Des noms que je connais très bien puisque ce sont tes amis les plus proches, ceux avec qui tu partages ta vie à l'école depuis presque 3 ans. Vous avez grandi côte à côte, vous vous êtes construits ensemble, quasiment des inséparables.
Sauf qu'ils sont un peu plus chahuteurs, un peu plus bagarreurs, un peu plus faiseurs d'histoire que toi.
Et toi, forcément tu ne veux pas les décevoir, tu cherches leur reconnaissance, leur admiration en mimant leur comportement et en te laissant emporter par leurs bêtises.
Seul ou dans un autre groupe, il parait que tu es irréprochable, gentil, sage, obéissant, attentif.
Je ne dis pas que tu es un ange, un petit garçon parfait, loin de là, mais je sais à quel point la volonté de plaire à ses amis peut changer une personne et c'est ce qui t'arrive aujourd'hui.
Le plus dur dans tout ça, c'est que tu n'es pas le plus malin de la bande car il semble que ça soit toi qui te fasses prendre le plus souvent, même si ton ATSEM et ta maitresse ne sont pas dupes, comme elles me l'ont confié. 

A tort depuis le début, j'ai donc cru que tu étais le seul responsable de ce nouveau comportement.
En fait, tu es juste toi-même, un enfant avide d'amitié qui pense que pour garder des amis, il faut forcément jouer un rôle, être un autre que soi, rentrer dans leur jeu, leur prouver de quoi on est capable et les épater.

Je t'ai écouté me raconter tout ça pendant de longues minutes, toi blotti contre moi, ta petite voix tremblante, heureux de pouvoir laisser sortir ce que tu avais sur le coeur depuis longtemps, de déposer ton fardeau.
Ensemble, on a essayé de trouver des solutions.
Après m'avoir juré mordicus que tu n'avais pas d'autres copains avec qui jouer, tu as avoué à demi-mots qu'avec bidule et truc, c'était chouette aussi et qu'ils avaient plein d'idées pour s'amuser.
Tu m'as promis d'essayer de partager un peu plus de temps avec les autres enfants, de résister face aux tentations des copains, de prévenir un adulte si tu sentais que ça dégénérait.
De mon côté, je t'ai promis d'en parler avec la maitresse, de lui proposer de vous séparer dans la classe pour que tu puisses travailler comme tu le souhaitais. Je t'ai aussi demandé si tu voyais un inconvénient à ne plus être avec eux dans la même classe l'année prochaine, sans hésiter une seconde tu m'as dit non, que de toute façon vous vous verrez à la cantine et à la récré et que c'était peut-être mieux comme ça.

On s'est serré fort dans les bras, sans un mot, ta façon bien à toi de me dire merci.
Je t'ai fait promettre de venir tout me raconter quand tu en ressentais le besoin...je ne te l'avais peut-être jusque là pas assez dit, mais une maman, c'est une oreille grande ouverte, qui voit tout, qui sait tout, qui ressent tout.
Tes yeux se sont remis à briller, ton sourire est revenu.
Demain c'est mercredi, tu vas chez Mickey avec ta mamie. Voilà une belle journée qui s'annonce pour oublier tous tes soucis.
Je t'aime si fort mon Mister E.... je voudrais pouvoir enlever tous les obstacles sur ton chemin, mais c'est comme ça que l'on grandit. Je crois en toi, tu les surmontras tous, seul ou ensemble, peu importe, mais tu y arriveras.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


Commenter cet article

bretzelle 17/12/2013 12:07

Courage Mister E! Etre soi-même est souvent difficile, même pour les adultes mais c'est comme ça que tu fondera tes plus profondes amitiés.

sophie-mum 12/12/2013 12:22

pas facile mais c super qu'il ai reussi a te parler. espere quil va arrivé a rester lui meme. Meme si au debut ca va etre dur pour lui vis a vis de ces copains.

Céline FLOZE 12/12/2013 11:12

Merci pour ce beau moment de lecture plein d'émotions!

cleopat 12/12/2013 10:44

Je suis certaine que peu à peu ça sera moins difficile!Ton amour et ton écoute sont de très bons moyens de surmonter les obstacles !

Skye49 12/12/2013 09:55

hier quand je t'ai lu, cela m'a bcp émue. mais je suis si heureuse de voir que tu es à son écoute. tu l'aides à traverser ces moments difficiles et vous trouvez des solutions à deux, il aura donc
le sentiment d'être fort et tu l'as si bien dit, il a retrouvé son sourire, ses yeux brillaient à nouveau ... tu es une maman formidable, c'est un petit gars formidable. je t'embrasse ! fais leur
plein de bisous. c'est dur quand ils ont une carapace aussi épaisse... ils sont si sensibles en fait.

Ju 12/12/2013 08:49

Juste Bravo. Tu as été parfaite sur ce coup, et moi je suis toute retournée par ton article.

Lucky Sophie 11/12/2013 21:11

ah là là le difficile problème de l'influence, je crois qu'on en a encore pour des années :( J'espère que ça va aller mieux ! Très beau billet !

Tartelette 11/12/2013 20:37

Ah bah bravo me voilà pleurant devant l'ordi... j'aime cette complicité maman-fiston !!

Anne Laure P 11/12/2013 19:40

C'est beau ... des fois j'ai la même sensation sauf que mon bébé à moi ne parle pas. ..
Courage à ton grand

Voilapapa 11/12/2013 17:42

Entendre une maman parler, tellement émouvant pfiou..

lexou 11/12/2013 16:42

pas facile, même à cet âge, de ne pas décevoir les copains, de vouloir bien faire, des gros bisous à vous deux, une bonne dose de courage et de force à ton grand pour changer un peu les choses,
qu'il s'amuse avec ses autres copains et qu'ils réapprenne à sourire à l'école ;)

Maman louzoù 11/12/2013 14:28

Ah bah j'en ai pleuré :'(
Pauvre petit bonhomme
Ma fille était un peu dans le même cas dernièrement, j'ai compris que pour elle, c'était mon mal être, ma fatigue le problème.
Quand on arrive à écouter nos enfants, à mettre le doigt sur ce qui ne va pas, c'est déjà pas mal, non ??? (enfin moi, c'est ce que je me dis ;) )
Bon mercredi avec eux :D

Ze Fanny Mummy 11/12/2013 14:26

Très émouvant cet article.
Ce n'est pas évident de choisir les bons amis.
J'espère que si ça arrive à un de mes enfants j'arriverai à le détecter et à les faire parler aussi bien que toi.

Maman Combattante 11/12/2013 13:58

Magnifiquement raconté.... Je pleure ;) Courage à ton petit loulou

La Mouette 11/12/2013 13:06

Très touchant cet article, c'est beau des liens aussi forts entre mère et fils.

kat 11/12/2013 12:25

Ooooh le ptit père...C'est super qu'il ait pu se confier à toi. Et que ça fait mal de les voir tristes !

BBB's mum 11/12/2013 12:17

pauvre petit bonhomme... c'est dur si petit de trouver le juste milieu entre être soi-même et être un autre par amitié... j'ai pleuré en te lisant, tes mots de maman sont si justes

madamezazaofmars 11/12/2013 11:56

J'ai le même modèle en un peu plus grand a la maison,alors comme tous tes mots résonnent en moi.
Je suis très émue par ton article

MaggieBzh 11/12/2013 10:13

Waouh...
C'est donc les yeux pleins d'émotion que je viens poser mon petit commentaire...
Nous avons le même "souci" avec PtiMec qui, pour plaire à ses copains ou par peur d'être seul, suit la mouvance des bêtises des autres et, en général, se fait prendre à la place des autres...
J'espère que Mister E. aura bien compris ce joli message plein d'amour que tu lui as transmis.
Des bises!

LMO 11/12/2013 09:40

Il est joli ton billet! :-)
J'espère que les choses vont s'arranger, c'est entre les mains de ton fils, désormais! C'est bien que vous ayez pu discuter...
Après, un petit garçon reste un petit enfant, qui a besoin de décompresser et de faire des bêtises, parfois!

solutionsparents 11/12/2013 09:30

Bravo ! Voilà qui fait du bien à ma journée. MERCI ! Je vois tellement de parents et surtout de mamans qui sont "déconnectées" de leur enfant parce qu'elles n'arrivent pas à s'écouter, à être
proche de leur ressenti. Que de vous lire me remonte le moral ;-)
Merci
Petit homme a une Maman formidable qui lui donne la chance d'être authentique.
belle journée

Soma 11/12/2013 09:28

Que ton billet est touchant, bouleversant même. j'ai la boule au ventre pour ton loulou...
Est-ce que cela ne serait pas intéressant d'aller consulter un psy/pédopsy, juste pour avoir des petits conseils pour qu'il soit mieux ?
Bon courage...

mamandoudouce 11/12/2013 09:09

Bel article rempli d'émotions!!

Sophie 11/12/2013 08:53

Purée mais tu m'as mis les larmes aux yeux. J'espère que maintenant, ça va aller mieux !

Béatrice 11/12/2013 08:24

Plein de pensées ... !

Ma Ricréation 11/12/2013 08:08

Superbe article ! Me mettre la larme à l'oeil à 8h du matin... c'est bien joué :)

Pour être en ce moment en classe en tant que maîtresse, je peux te dire que Mister E a beaucoup de chance d'avoir une maman comme toi qui a su l'écouter :)

NiouzMum 11/12/2013 07:34

(Cœur qu'OB ne veut pas que je publie ^^) pfff c'est dur d'apprendre la vie pour un petit bout ...
Des bises à ton Mister E ...