Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

La vie des WhatElse a repris son cours : Papawhatelse est retourné au travail, les enfants ont repris le chemin de leur nounou, Magic V. (la fièvre est enfin tombée pour Little B., pas trop tôt après 8 jours à 39°) et moi je me retrouve seule avec mes questionnements et mes doutes sur mon avenir...

Que faire? De quoi ai-je envie?
En claquant la porte de mon ancien job il y a 3 mois, j'avais bien une petite idée derrière la tête mais voilà qu'aujourd'hui cette idée ne me plait plus qu'à moitié...
Se lancer dans une formation? Oui c'est possible, mais laquelle choisir? Et si ce n'était pas ma voie? Si là encore, je m'ennuyais à mourir?
Il y a bien un projet pour lequel on me veut, mais serais-je à la hauteur? En suis-je capable?

Je ne sais plus. Je suis perdue. Et surtout je n'ai envie de rien.

Aujourd'hui, j'ai trouvé mon petit rythme : déposer les enfants le matin à l'école et chez le nounou, rentrer à la maison, me faire un petit café, m'occuper du quotidien (administratif, courses, maison), surfer un peu sur internet, gérer ce blog et toutes les sollicitations que cela engendre, bouquiner, sortir, puis repartir chercher les enfants et dérouler la soirée avec le bain, les diners...
Et ça me va bien.
Alors oui, parfois je craque, les enfants me tapent sur les nerfs, je suis fatiguée, mais une chose est sûre, je ne regrette pas mon ancienne vie. 
Comment aurais-je gérer les 8 jours de grippe de mon Little B., les matinées à l'hôpital pour Mister E.? 
Pleurer pour avoir droit à des jours de congés, justifier ses absences, gérer le stress du boulot et du trajet (+ de 2 heures par jour) pour ne pas être en retard, assurer sur tous les fronts (travail, famille)... tout ça est bel et bien fini, et je ne peux que dire ouf.

Il parait que j'ai le temps, que mes 25 mois de chômage n'ont pas encore commencé (je suis toujours en période de carence), qu'il faut que je me pose, que je réfléchisse sereinement.
Oui mais si dans 25 mois, j'en suis toujours au même point???

Aujourd'hui mon plus grand frein pour avancer c'est moi-même. Tant que je n'aurais pas trouvé l'envie, un but qui me passionne, je continuerai à tourner en rond avec mes questions existentielles.
Et pourtant j'aime travailler. Je veux juste pouvoir trouver un boulot qui me donne l'envie de me lever le matin, dans lequel je m'épanouisse et qui me permette de concilier vie familiale et vie professionnelle, sans avoir à faire trop de concessions.
En écrivant ces lignes, je me rends compte que c'est quasi mission impossible...  

Alors je sais ce que vous allez me dire : "tu vas trouver ta voie", "prends ton temps, réfléchis bien", "il y a forcément quelque chose pour toi", mais je voudrais tant en être certaine et avoir déjà avancé sur mon cheminement professionnel!!!

Je ne suis pas patiente, je ne sais pas attendre, je veux tout et tout de suite. Voilà mon plus grand défaut.

PS : pardon pour cet atermoiement qui n'est pas mon style d'habitude, mais ce billet, je l'ai écrit surtout pour moi, pour me vider la tête de ce gros nuage noir qui m'obscurcit un peu la vue en ce jeudi 1er mars... 
Pour citer une amie qui m'a fait rire de bon matin, je terminerai sur une note d'humour "mars... et ça repart!"


Rendez-vous sur Hellocoton !


Commenter cet article

MaggieBzh 07/06/2013 15:38

Me voici à surfer sur ton blog et à tomber sur cet article...
Décidément, encore un article que j'aurais pu écrire moi-même... :-)
Tout comme toi, je suis à la recherche de mon "moi-professionnel"...
Qu'es-ce que j'aimerais faire (1001 choses...), quels sont mes talents, mes compétences (euh... le manque de confiance en moi m'empêche d'y répondre), comment puis-je combiner une vie
professionnelle et une vie personnelle sans que l'une n'empiète sur l'autre et inversement...
Avec l'arrivée de bébé, j'ai opté pour un congé parental à temps partiel qui me permet d'être beaucoup à la maison. Il y a des jours où ce rôle de mère au foyer me comble; d'autres où parfois il me
gonfle à un plus haut point...
Je voudrais être une working mum présente, sans compte à rendre à un supérieur hiérarchique, libre de son planning et de ses horaires...
Et moi aussi je voudrais que tout arrive vite, trouver ma voie rapidement, m'y lancer et hop, hop, hop, atteindre mon but...
La patience n'est pas non plus mon truc...
Encourageons-nous !!! Nous allons trouver notre voie !! :-D

Marie-Charlotte 26/06/2012 23:49


Je découvre ce joli blog seulement aujourd'hui. Je me retrouve dans ce billet, il y a quelques années. J'ai moi aussi plaqué un boulot (avocat) pour mes trois enfants. J'ai connu ce rythme
tranquille, école café avec les copines, courses, parc, bain et dîner. Ça me convenait bien. Et puis peu à peu, j'ai tourné en rond. Ç'est venu très progressivement, au fur et à mesure que les
enfants grandissaient et avaient moins besoin de moi. Je souffrais de voir niées mes années d'étude, mon passé professionnel pour n'être que celle qui gère les gosses et la maison.


Je ne voulais pas reprendre mon ancien métier, trop corvéable. Je voulais bosser chez moi et faire ce que j'aimais. Tout cela a pris des années mais j'y suis arrivée,. par le hasard d'un parcours
qu'il serait trop long de raconter ici, j'ai collaboré avec une grosse maison d'édition comme auteur jeunesse puis, j'ai fini par créer ma propre structure. Aujourd'hui, ça fait deux ans et demi
que ça fonctionne et j'ai retrouvé mon équilibre. Ne soyez pas impatiente, ouvrez vos antennes et votre voie vous sera montrée!

Mamanwhatelse 27/06/2012 09:19



Bienvenue Marie-Charlotte!! Ton parcours ressemble au mien.... je vois donc qu'on peut trouver un compromis entre vie pro et vie perso... ça me laisse un avenir ;-) ça existe!!



sophie lawson 08/06/2012 13:36


Je découvre ton site aujourd'hui et je suis dans la même situation que toi : 2 filles de 4 et 2 ans et un gros doute sur ma vie professionnelle. J'aime mon travail, je suis infirmière mais ne
supporte plus les rythmes décalés, le travail le week end et les conditions de travail de l'hopital. Et j'ai découvert un truc : j'adore être maman au foyer !


Alors j'ai pris un congé parental pour me reposer et réfléchir à mon avenir.


J'espère que tu trouveras ta voie pour être heureuse.

Sophie 04/03/2012 06:22


Hey je te suis toujours ! ::)


Je comprends très bien tes questionnements... Et tu as raison de les exprimer ici, si tu ne peux pas être vraie sur ce blog, où est-ce que tu le seras ?!


Surtout que tu n'es pas la seule à te poser des questions, il n'y a qu'à voir les réponses à cet article... Je ne saurais pas vraiment te donner des conseils, mais je me retrouve exactement dans
tes envies et tes questionnements, alors que je ne fais que me lancer dans la vie active ! J'anticipe quoi ! Pas facile...


En tout cas  profite de ce temps de "disponibilité" avec ta famille, tout en gardant en arrière plan ton objectif professionnel. La vie a le chic pour apporter des réponses quand on s'y
attends le moins ;-)


 

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:06



Helllooooo!!!! Oui mais anticiper c'est tellement mieux que de se retrouver confronter au problème!!! Tu as raison d'y penser et d'y réfléchir avant de te lancer!
Alors l'Australie c'est comment????



fannou 03/03/2012 12:51


Et ben moi je te comprend tout à fait, je suis pareil je veux tout, genre avoir déjà demenager...hum hum


Mais je pense que tu es sur la bonne voie, faire le point, prendre du temps pr soi, pr ses enfants...et je viens de lire ton "tag" à la question "es tu heureuse" tu as repondu oui...et ça c'est
l'essentiel....


 


Courage ma belle...

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:04



c'est vrai, je n'avais pas pensé à ça!!! courage à vous aussi : ça va le déménagement, tu gères?



Xtinette 02/03/2012 17:53


J'ai l'impression que j'aurais pu écrire une grosse partie de ton texte... mais si je ne quitte pas mon boulot et mon métier c'est justement parce que je n'y crois pas trop qu'il existe une voie
à trouver... je pense davantage qu'un boulot avec une bonne ambiance et des collègues sympas c'est déjà pas mal et que mes priorités sont ailleurs qu'au boulot... du coup je n'essaie pas de
trouver cette voie de peur de ne jamais la trouver... mais de temps en temps, je doute, j'hésite...comme toi... "et si il y avait une voie ?"

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:03



ah l'ambiance au travail.... je suis complètement d'accord avec toi. Si il y avait eu une ambiance dans mon ancienne équipe, les choses auraient été sûrement différentes!!!!



Elle 01/03/2012 16:00


Je crois que tu "poses sur l'écran" ce que beaucoup d'entre nous se demandent: comment tout concilier, s'épanouir, et être sûre de ne pas se tromper de voie? J'en suis au même stade, bien
qu'encore en congé maternité à rallonge (et avec absolument aucune envie d'y retourner dans quelques mois)


Je crois qu'il n'y a jamais moyen d'être totalement sûre de faire le bon choix, mais c'est ce qui rend les choses excitantes, bien plus que si tout était tracé :)

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:03



excitant mais tellement stressant aussi!



nell 01/03/2012 15:25


courage, courage....et j'adore "mars et ça repart...comme malabr"...je rigole toute seule ;)

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:02



je transmets à mon amie!!!!!



Mère Blabla 01/03/2012 14:57


Je ne dirai donc rien à part: moi je les aime tes atermoiments :)

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:02



d'accord mais pas trop souvent alors!



Madame Sioux 01/03/2012 14:04


J'espère que ça n'est pas mission impossible parce que c'est aussi ce que j'espère trouver de toutes mes forces !


Je n'ai pas encore claqué la prote de mon boulot mais j'y réfléchis sérieusement, j'ai envie de trouver un projet qui me plaise VRAIMENT, d'être aussi sûre de moi que possible avant de tout
plaquer. Et comme je disais à Mr : "là encore, on s'en sort tant bien que mal mais tu verras quand le 2e sera là, ça va être un autre rythme ! 2 fois plus de jours de congés (enfin sans soldes
pour moi) à négocier pour enfants malades, 2 fois plus la course, 2 fois plus de fatigue, etc... on est pas au bout de nos peines !"


Alors je cogite sec. Je compte sur mon congé maternité pour pousuivre cette réflexion, rencontrer des gens qui ont fait ce que j'aimerais faire, avoir des avis, des idées sur la faisabilité et le
besoin, etc.


Bref, ne lâche pas prise : essaye d'approfondir ton idée première en te renseignant et si vraiment ça ne te fait plus palpiter, abandonne carrément et consacre toute ton énergie à chercher autre
chose. Un tel revirement prend forcément un peu de temps mais tu tiens le bon bout !

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:01



idem ici : au 1er enfant, j'ai repris le travail en conciliant vie pro et vie familiale sans trop de difficulté, mais au 2nd, j'ai explosé en plein vol : mes envies ont refait surface et
ma culpabilité de ne pas être assez présente auprès des enfants aussi!!
Bon courage pour ta décision!!!! 



Céline de Doudou&Cie 01/03/2012 13:54


courage! Comme on dit aprés la pluie, le beau temps ^^

Mamanwhatelse 08/03/2012 12:00



oui et le soleil est de retour aujourd'hui!!!



Princesse Soma 01/03/2012 13:44


Prends le temps de chercher ta voie & de te poser les questions de savoir ce que tu veux faire.
J'ai une amie diplomée ingénieur qui s'est rendue compte qu'elle ne voulait pas de son boulot... que ct trop de pression & elle s'est mise en congé parentale. A longuement cherché ce qu'elle
pouvait faire (car hors de question de rester femme au fooyer pour elle)... après des essais, par ci, par là, elle a fini par trouver un travail qui lui convenait. Sa priorité restait ses enfants
& être présente pr eux. Elle a réussi un concours de la fonction publique (je ne sais pas lequel, ms elle bosse en préfecture maintenant.... major, elle a pu choisir son poste) & est va
avoir ses mercredi ds qq mois... Elle est heureuse ! Mais cela a mis du tps, pas mal de temps même....
Dc patience ;)

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:58



Je ne suis pas patiente!!! Mais je vais quand même essayer d'en profiter un peu!



mathilde 01/03/2012 13:39


Mais si Lili tu as tout compris! Ton blog est un régal à lire, chaque jour à son petit billet interessant, c'est un boulot à plein temps. Tu organises des concours, alimente ton réseau, fais
interagir tes followers, deviens community manager, c'est pile poil ton profil! En tant qu'autodidacte, tu peux tenter, sinon, l'IFOCOP à Rungis organise 2 cessions de formations de CM. C'est
vraiment bien, j'ai une copine qui le fait justement.

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:57



hé hé je l'ai vu cette formation, elle me tentait bien....



Lilie 01/03/2012 13:00


C'est bien de mettre par écrit ce qui ne va pas et ce dont tu as besoin !!


On ne peut pas prendre de decision pour toi ni te mettre un coup de pied au c** pour te faire avancer mais on est là pour t'écouter et te motiver !!


Alors, profite de chaque instant pour ta famille, tes réflexions, tes envies, etc ... et tout se débloquera en temps et en heure !!


Bisous d'encouragement

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:57



oui ça fait du bien de cracher ses petits soucis!!!!
bisous à toi aussi! 



Ernestine 01/03/2012 12:55


Je te comprend bien, j'en suis au mêmes questionnements que toi, j'ai suivi ton aventure de quitter ton boulot avec interêt, je comprend ton choix... moi je suis toujours à mon taf, qui me pose
grosso modo les mêmes questions que toi (les transports en moins).


Moi aussi je voudrai un emploi du temps flexible pour ma famille, un job qui me passionne et qui me donne envie de me lever, etc.


Et j'en suis à réfléchir, à me torturer les méninges, à explorer toutes les possibilités : une formation, changer de job (pour faire la même chose??) me mettre à mon compte ( je peux bosser en
libéral) mais sans le filet protecteur du salariat, ouvrir une boite avec mon chéri, prendre un congé mat... j'en passe et des meilleures!


Je comprend bien ce petit nuage gris qui te suis... et me suis aussi!


Je te souhaite bien du courage, mais je sais que tu en as...

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:56



finalement on a toutes les mêmes envie ou presque : travailler, avoir un job que l'on aime et profiter de ses petits!
courage à toi aussi! 



Véronique - Sushis74 01/03/2012 12:15


Ce post j'aurais pu l'écrire. J'en suis au même stade que toi, à un détail près : on ne veut pas me laisser partir de là où je suis actuellement. Ma seule porte de sortie est de trouver un boulot
ailleurs. Et on connait le proverbe : on sait ce que l'on quitte... J'aurai aimé avoir justement cette pause qui, à la longue, m'aurait fait certainement ressentir ce que je veux faire vraiment
de ma vie, en conciliant aussi ma vie pro et ma vie perso. Et comme toi, je suis très impatiente. Bref, juste un petit mot pour te souhaiter bien du courage !

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:55



merci et bon courage à toi aussi... pas facile de ne pas pouvoir partir...



MissBrownie 01/03/2012 12:03


En plus il fait tout gris, ça n'aide pas...


Bon courage!


Moi aussi je ne cesse de me remettre en question ...

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:55



je crois que c'est un problème féminin, la remise en question!!!!



Chocophile 01/03/2012 11:51


Je comprends que ce ne soit pas facile, je suis en stand by depuis très longtemps.. Mais moi je m'interdis de réfléchir à quoi que ce soit, je sais que je vais me torturer, je ne sais pas si je
serai capable de quoi que ce soit! Prends le temps qu'il te faut pour trouver ton équilibre..

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:54



On est toutes capables de quelque chose sinon on n'aurait pas d'enfants!!!! Et ça c'est déjà énorme!



mynouchette 01/03/2012 11:45


Cesse de te torturer l'esprit; je crois que le seul problème que nous avons, les mamans d'aujourd'hui, c'est que nous voulons tout ! Boulot, loisirs, gestion des enfants, de la vie de couple, des
transports, des imprévus, de la maison... et j'en passe...!  Mais en plus, on voudrait que ce soit fun et sans stress !!!!! Et parfait bien entendu...


Arrêtons de rêver. Pose-toi juste les bonnes questions et fixe-toi des priorités. Profite du temps qui t'est donné pour murir ces questions importantes sans t'installer dans des habuitudes dont
tu aurais du mal à sortir. Et LA solution t'apparaitra alors, LIMPIDE !


Bises, et bonnes cogitations nécessaires...


Mynouchette

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:53



c'est ça je veux TOUT!!!! 
Je profite mais je culpabilise de ne rien faire... je suis grave!!! 



Delph 01/03/2012 11:44


J'en suis là aussi..


Pas le même parcours, pas le même cheminement..


Mais les questions sont là..


Alors oui, comme dit ton amie, un Mars et ça repart.. Au pire ya Malabar...


Bises


D.

Mamanwhatelse 08/03/2012 11:52



vive les sucreries pour nous redonner le moral!