Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

8ème journée de confinement. Ressenti vers l'infini et l'au delà.
Oui c'est dur et c'est long et on est loin d'en voir le bout du tunnel.

Cette première semaine tous ensemble H24 à la maison a été compliquée. Il a fallu prendre nos marques.
Mister E enchaine les cours derrière son iPad. Pas facile de s'organiser quand chacun de ses profs utilise un moyen de communication différent : mail, école directe, CNED, zoom.... Et pour nous les parents difficile d'assurer un suivi. J'ai l'impression que ça part dans tous les sens.
Pour Little B, c'est plus simple : on a le programme pour la semaine, et il a bien compris qu'il avait tout intérêt à s'avancer pour s'accorder des demi-journées sans travail. Avec lui j'avance bien.
Quant à la maitresse de Sweet A, elle plane à 15 000. Elle est adorable mais c'est impossible de tout faire. En plus des fiches de lecture, graphisme et mathématiques, il faut aussi faire des activités comme dessiner des lettres dans la farine, enfiler des perles pour réaliser des algorithmes, façonner les lettres avec de la pâte à modeler... Sur le principe, l'idée est bonne : si je n'avais qu'un enfant à gérer, je me jetterais à corps perdus dans toutes ces activités mais là c'est tout bonnement impossible. Alors on fait le strict minimum. Ma fille aura son bac, elle réussira son CP, même sans tout ça.

Je ne sais pas vous mais j'ai l'impression qu'avec ce confinement, on nous demande à nous, adultes, d'en faire 2 fois plus qu'en temps normal.
Être maitresse et faire les devoirs, assurer le remplissage du frigo et courir pour trouver le magasin aux rayonnages pleins, s'occuper du quotidien de la maison (ok on a moins de linge à laver mais niveau rangement et propreté de l'appartement c'est du non stop, et puis les repas à préparer 2 fois par jour, au secours!). Ajoutez à ça nos boulots respectifs, à répondre aux différentes demandes et là on part en vrille.

Moi j'avoue tout : la semaine dernière j'ai plus fait de télé que de travail. Papawhatelse, lui, en revanche, a été bien occupé par son taf.
Ma détente, je l'ai trouvée dans la cuisine. Je crois bien n'avoir jamais autant pâtissé de ma vie en si peu de temps : moelleux aux pommes, brioches, cake, pain cocotte, yaourts....
Parallèlement à ça, on a mis en place les apéros whatsapp avec les copains en visioconférence. On se marre bien, et ça fait un bien fou même derrière un écran!
Boire, manger, boire, manger... on n'a pas arrêté.
Alcoolique et obèse, voilà comment on va finir!!!!

Même pas eu le temps pour la couture, ni pour le blog encore. Mais je sens que cette semaine va être différente. Ce matin par exemple, j'ai réussi à boucler les devoirs de Sweet A et Little B en 2h, ce qui m'a permis cet aprem de bosser un peu. C'est con, mais ça fait du bien de mobiliser ses neurones à autre chose qu'à reconnaitre les COD/COI et à regrouper les coccinelles par groupe de 7...

Côté sortie, on les limite aux courses. J'arrive à prendre l'air une fois par jour.
Pour les kidswhatelse, on a trouvé la parade : tous les soirs vers 17h, on descend au parking souterrain de notre immeuble pour faire un peu de trottinette. Cela leur fait du bien et nous aussi.
Alors évidemment, on a eu droit à une ou 2 réflexions de voisins grincheux (le même qui nous a créé des soucis il y a 7 ans... on ne se refait pas, et une petite vieille qui vit à 2 dans 200m2....) qui estimaient qu'on violait les règles du confinement et qu'on ferait mieux de rester chez nous. Mais le parking est désert et à moins de contaminer les poubelles ou les voitures, je ne vois pas bien de quel mal on pourrait être accusé. Et puis c'est facile pour eux : un grand appart sans enfants, sans bruit, moi aussi comme ça je peux rester chez moi des jours sans sortir! Alors 40 petites minutes par jour, nous sortons sans même nous aérer (puisqu'on est en sous-sol fermé), juste pour les faire courir un peu et les défouler (ce qui ne suffit évidemment pas à les fatiguer pour qu'ils se couchent tôt!!).

Je vois sur les réseaux sociaux les parents qui redoublent d'imagination pour trouver des activités à leurs enfants et qui cherchent à tout prix à les occuper. Franchement, bravo, parce que nous, on n'a pas le temps!!! Et puis, il parait qu'il est nécessaire de savoir s'ennuyer!!!!

J'ai juste ressorti un vieux coloriage géant de Paris acheté chez Omy et jamais commencé. On le laisse par terre dans le salon en journée, et les kidswhatelse adorent s'allonger par terre et dessiner tous ensemble (même moi je m'y mets avec eux et on passe un bon moment tous ensemble). L'objectif est de le finir avant la fin du confinement!
Moi de mon côté, à part la cuisine, je relie des points pour me détendre : mais si, souvenez-vous le jeu de notre enfance, on trace des traits de points en points numérotés pour voir apparaitre une image!!! J'ai aussi trié et classé tous mes mails et fait du rangement dans mon ordi.
Papawhatelse s'est lancé ce week-end dans le grand ménage de la cuisine et moi dans le lessivage des murs et des tours de portes des plus grosses zones de passage de l'appartement.
Bref, rien d'extraordinaire. On s'occupe comme on peut, on fait les petites choses qu'on laisse de côté en temps normal, trop happé par le rythme fou de nos vies.

J'ai encore du mal à réaliser ce que nous vivons. Parfois, je me dis que je vais me réveiller mais non. C'est tellement incroyable et irréel.
Une 2ème semaine commence. Combien aurons-nous à en vivre? Aucune idée, mais une chose est sûre : je ne m'ennuie pas!!!
Est-ce que je dirai encore ça dans quelques semaines? Je suis sûre que oui, j'ai tellement de projets en tête qu'il me faudrait une année de confinement entière pour tous les réaliser! Mais là, c'est ma raison qui dit stop : parce que ce qui va le plus me manquer d'ici quelques jours, ce sont des moments pour moi toute seule, sans bruit, dans le calme. La solitude, voilà ce qui va me faire défaut bientôt.

Et chez vous, ça se passe bien?

1 - Quand t’as pas le moral, file chez tes amis prendre un shoot de nourrisson (et aussi quelques verres de spritz, soyons honnête!)!! Effet garanti (surtout quand ce bébé porte le pyjama préféré de ta Sweet A bébé)!
Le week-end dernier, j’étais au fond du trou, complètement démoralisée devant la tonne de devoirs de mon CM1, 6ème et même grande section (oui oui).
Comment réussir à tout faire tout en continuant à bosser (l’école est fermée pour les enfants mais PAS pour les adultes)? Et puis il faut aussi prévoir les repas le midi, occuper 3 enfants à la maison et continuer le quotidien...
Heureusement l’aide et le relais entre les amis s’organisent et ça c’est vraiment le côté positif du moment historique que nous sommes tous en train de vivre...
Haut les cœurs, générosité et solidarité nous permettront de traverser cette crise sans précédent!
Courage à tous les parents!!!

2 - Jour 1 Aurevoir l’école
Voilà je suis passée à l’école récupérer tout ce dont j’avais besoin pour travailler à distance.
Je ne sais pas quand je reviendrai derrière mon bureau.
En attendant, on va rester chez nous, essayer de travailler un peu et faire au mieux les devoirs des enfants.
Chaque jour a son lot de nouvelles. On va vivre au jour le jour et continuer à se protéger et protéger nos proches les plus fragiles.
Take care comme disent les américains. 😘

3 - Jour 2 atelier pâtisserie pour le goûter!
On travaille la reconnaissance des chiffres en observant le poids de la farine et du sucre sur la balance. On est bien non sur le programme de grande section?
Allez je file, faut qu’on bosse les participes passés et les COD/COI avec mon CM1 mais j’ai pas encore trouvé d’exercices d’application en cuisine 😂
(14h Sweet A est toujours en pyjama, on est bien, pas de stress, on bosse mais à la cool! Faut bien que les kidswhatelse aient un souvenir heureux de ces longues journées cloîtrés avec leurs parents sur le dos!)

4 - Jour 3 Le début du lâcher prise?
Aujourd’hui très peu de devoirs c’est mercredi (et croyez-moi les kidswhatelse n’ont pas oublié quel jour on était!).
La table du salon s’est transformée en table de ping-pong et ma journée est rythmée au son du tac-tac de la balle qui rebondit 😳
J’ai déjà bu un verre d’alcool à midi et mon 3ème gâteau de la semaine cuit dans le four. On va finir alcoolique et obèse, je ne vois que ça!
Et sinon chez vous, ça se passe comment?
PS : oui Sweet A est toujours en pyjama (Little B aussi!)

5 - Jour 4 L’apéro
Ici on boit de plus en plus tôt chaque soir. Papawhatelse a réussi à trouver un peu de pâté et une baguette, c’est presque Noël!
Une journée avec le moral assez bas surtout quand j’ai reçu les devoirs de Sweet A pour la semaine prochaine. La maîtresse de maternelle s’est un peu emballée : il faudrait que Sweet A s’entraîne à tracer les lettres de l’alphabet dans un bac avec de la farine. Sait-elle que ça fait 4 jours que j’essaie d’en trouver dans les supermarchés? Alors la farine, on s’en servira plutôt pour faire des gâteaux (et soigner notre fessier plutôt que notre écriture).
Avec Little B, c’était autocorrection des exercices de la semaine et autocorrection de la maîtresse puisque son fichier de correction était bourré de fautes... (heureusement que j’ai eu mon concours l’année dernière...).
J’espère qu’on trouve encore du prozac en pharmacie parce que je sens qu’on va être nombreux à en avoir besoin!
Ça va être long mes amis, ça va être long!
PS : les kidswhatelse se sont habillés à 17h pour aller faire de la trottinette dans le parking. Tout est sous contrôle!

6 - Jour 6 Activités familiales
Un jeu de société, un coloriage géant... ça se passe toujours bien les 20 premières minutes et puis il y a toujours un kidswhatelse qui part en vrille parce que (au choix):
1/ c’est moi qui colorie la Tour Eiffel, pas toi!
2/ il a pris ma place, c’est moi qui coloriais ici
3/ c’est trop moche ce que t’as fait
4/ ah mais t’as dépassé, tu fais tout rater
5/ passe moi le bleu j’en ai besoin, non mais moi aussi!
Mais l’avantage de ce confinement (parce qu’il en faut quand même), c’est ce que ce coloriage, jamais ils n’auraient pris le temps de le faire ensemble en temps normal.
En restant chez nous, on se regroupe, on partage, on échange et même dans les cris et les disputes, il y a du positif!
PS : Sweet A est toujours en pyjama!

7 - Jour 7 Rdv à 20h
Le 1er jour, on s’est demandé pourquoi on voyait nos voisins d’en face applaudir tout seuls à la fenêtre.
Le 2ème jour, on s’est dit que les gens avaient un peu trop abusé de l’apéro.
Le 3ème jour, on a entrouvert la fenêtre et on a regardé.
Le 4ème jour, on a ouvert en grand et applaudi timidement.
Le 5ème jour, on a applaudi franchement et crié bravo et merci.
Le 6ème jour, les kidswhatelse sont allés chercher les casseroles et les cuillères en bois pour faire encore plus de bruit.
Le 7ème, on était encore là au rdv en faisant toujours plus de bruit et en tapant toujours plus fort dans nos mains mais on n’a plus de cuillère en bois pour touiller la sauce 😂

Commenter cet article

escape-games.net 28/03/2020 18:08

Je souhaite partager avec vous cette activité pédagogique à mettre en œuvre chez vous et très amusante, qui permet aussi de dédramatiser un petit peu la crise.

C'est plutôt pour les ados, c'est un Escape Game en kit qui est à imprimer sur le thème du covid-19 : https://escape-games.net/index.php/coronavirus/

Un moment super sympa à passer !

Mamanwhatelse 01/04/2020 16:20

merci pour l'idée ;-)

Tartelette 24/03/2020 21:40

Ce que tu écris décrit beaucoup mon ressenti sur la situation ! Sauf que j'ai plus de chance ici grand jardin et moyenne maison. Bon courage à vous et prenez soin de vous surtout !

Mamanwhatelse 01/04/2020 16:20

Merci beaucoup!!! Toi aussi!!