Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Si vous vous souvenez bien, l'année dernière j'ai eu la chance de pouvoir visiter les Thermes La Roche-Posay et d'en apprendre un peu plus sur l'eczéma des enfants et son traitement.
Ma visite m'avait vraiment fascinée, les témoignages des soignants, des enfants et de leurs parents avaient été poignants.

Mais Les Thermes La Roche-Posay ne font pas qu'accompagner les enfants dans la guérison de l'eczéma, on y soigne également le psoriasis de l'adulte, les séquelles cicatricielles de brûlures ou chirurgicales et les suites de cancer comme les séquelles cutanées et chirurgicales des traitements anticancéreux.

En complément des soins dermatologiques, le centre thermal La Roche-Posay propose également à ses patients une grande variétés d'activités, au sein du Pavillon Rose, une maison située juste en face des thermes.

L'Association Aqualibre (qui organise des ateliers pour les enfants dont je vous avais parlé) propose aussi à ces adultes des groupes de parole, des consultations psychologiques, un travail sur l'image de soi, de la sophrologie, des conseils diététiques et des ateliers maquillage correcteur (moyennant 20€ pour le temps d'une cure).
Ces activités proposées sont également appelées des soins de support : ils sont là pour aider les patients et leur famille à diminuer les effets secondaires des traitements, à mieux comprendre leur maladie et à mieux la vivre avec quotidien sur le plan physique, psychologique et social.

Lors de ma visite au printemps dernier, j'avais eu la chance de pouvoir visiter ce Pavillon Rose et principalement l'atelier maquillage correcteur.
Ces soins, aussi appelés socio-esthétique ont pour but d'aider les patients à retrouver l'estime de soi, bien souvent altérée par la maladie (psoriasis, grandes brûlures, cancer) et ses cicatrices corporelles. Ils favorisent le processus de guérison en améliorant le confort du patient, en l'aidant à communiquer. Ils permettent bien souvent aux malades de poser les questions à l'équipe qu'ils n'ont pas oser poser au corps médical lors de leurs soins thermaux (quels produits utiliser sur leur peau fragilisée par exemple). 

Les patients réapprennent à avoir du plaisir à prendre soin d'eux, à se maquiller, à masquer les séquelles corporelles. Si le besoin se fait sentir, la socio-esthéticienne peut également les orienter vers des groupes de paroles ou une consultation psychologique pour les aider à cheminer vers la guérison.

Depuis mon passage, le Pavillon Rose a été entièrement rénové pour un meilleur accueil des curistes et de leurs proches.
Nouvellement équipé, il propose tout un tas de services comme une salle de conférence, une salle d'activité physique adaptée, une salle de convivialité, un espace de consultation psychologique, un comptoir gourmand et salon de thé (avec des produits locaux frais et cuisinés maison), une boutique (cosmétique et prêt-à-porter en lien avec la maladie), un espace socio-esthétique (ongles et cheveux) et toujours l'atelier maquillage correcteur.

Si je vous parle aujourd'hui de ce Pavillon Rose et des ces soins de support, c'est parce qu'il est important de prendre conscience que la guérison du corps va de pair avec la guérison de l'esprit : avoir une bonne image de soi permet de se sentir plus fort. On oublie souvent que les séquelles physiques peuvent avoir un impact sur les relations avec autrui aussi bien dans un cercle privé que dans le milieu professionnel.
Alors si vous connaissez des personnes concernées par ces types de maladie, n'hésitez pas à en parler avec eux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article