Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Quand Agnès m'a contactée pour savoir si j'aimerais participer à une journée blog où l'on serait plusieurs à partager sur la toile nos souvenirs de cette journée si particulière, j'ai dit oui.
Oui parce que j'ai déjà raconté ici mes 3 accouchements (si vous les avez ratés, je vous remets les liens : Mister E, Little B et Sweet A), et que ces récits ne seraient pas complets sans ce tout premier jour.
Oui parce que pour les 3 découvertes du petit trait violet, ma réaction a été totalement différente.
Oui parce que comme leur arrivée dans ce monde, la découverte de leur existence est un souvenir que je tiens à laisser aux kidswhatelse.

Alors voilà, c'est parti.

+ Mister E.
Je me souviens parfaitement de la date. Il y a des détails qui m'échappent complètement mais ce jour là, nous étions un samedi, le tout premier jour de décembre 2007.
Nous vivions alors avec Papawhatelse dans notre petit appartement de 40m2 sous les toits au 7ème étage. Il s'apprêtait à partir jouer au foot avec ses copains de l'association du boulot.
Il était tôt, il faisait gris, il faisait froid et depuis plusieurs jours j'avais des doutes.
Cela faisait à peine 3 mois que nous avions pris la décision de construire notre famille à nous.
3 mois qu'on avait pris la décision de passer de 2 à 3, après une année à vivre un peu beaucoup séparés, lui aux Etats-Unis pour le boulot et moi chez nous à Paris.
Quelques semaines plus tôt, j'avais été acheté un stock de tests de grossesse dans la pharmacie de mon beau-frère. Il ne restait plus qu'à s'en servir.
Tapie dans les toilettes sans rien dire du test à Papawhatelse, j'ai lu en diagonale le mode d'emploi, histoire de ne pas me planter dans l'interprétation et puis je me suis lancée.
J'ai attendu 3 longues minutes et quand le résultat s'est affiché, je n'y croyais pas!! 
J'ai vite rejoint Papawhatelse dans la chambre. Je lui ai montré le petit bout de plastique et le petit trait violet et on a souri.
Voilà notre petite cahouète était là. Si tout se passait bien, en août prochain, nous serions un de plus.
Il a hésité à aller au foot, je lui ai dit que j'allais bien et que je pouvais rester seule.
Une fois parti, j'ai vite appelé ma soeur pour la mettre dans la confidence. Et puis, j'ai fumé les 4 cigarettes qui restaient dans mon paquet, comme pour clôturer une époque et passer à autre chose.
La journée s'est passée sur un petit nuage. Nous étions heureux et notre vie allait changer, mais nous n'imagions pas alors comment!!!

+ Little B.
J'avais très envie que mes enfants aient peu d'écart d'âge. J'avais pas mal souffert des 5 ans et demi qui me séparaient de ma soeur, Papawhatelse n'avait pas non plus envie de reproduire les 6 ans qui l'éloignaient de son frère. Mes nièces et neveu avaient 2 ans d'écart entre eux et ça me plaisait bien.
Aux 10 mois de Mister E., j'ai commencé à en parler à Papawhatelse. Si il n'a pas dit oui tout de suite (il ne dit jamais oui tout de suite pour quoi que ce soit!!), il n'a pas dit non plus. 
On a réfléchi, on a repensé à nos 3 mois d'essai pour Mister E et on s'est dit que le mieux ça serait d'attendre pour se lancer les 1 an de Mister E, au mois d'août, ce qu'on a fait.
12 mois + 3 mois d'essai + 9 mois de grossesse = 24 mois d'écart. Je tomberai enceinte pile un mois après notre mariage prévu en octobre, pas de problème pour ma robe, tout serait parfait.
Oui mais voilà tout n'est jamais aussi mathématique dans la conception d'un bébé.
Fin août, j'étais en retard (notez qu'au niveau des dates, ma mémoire est plutôt carrément défaillante pour cette seconde grossesse!!!)
Bizarre pour moi qui suis pourtant réglée comme une pendule. Je mets ça d'abord sur le compte des vacances, des mojitos à gogo (naïve que je suis!!). C'est bien connu les baignades, le soleil et l'alcool, ça perturbe un cycle (on croit vraiment à ce qu'on veut quand on ne veut pas voir la vérité en face!) mais ça me chagrine quand même. Sans en dire un mot à Papawhatelse, j'en parle d'abord à ma soeur (toujours elle!) qui me conseille de faire un test.
Non mais sérieux c'est impossible, c'est juste notre premier mois d'essai, ça ne peut pas aller aussi vite.
Vérification faite, je suis bien enceinte... Dans mon esprit, tous mes plans s'écroulent.
Bye bye les 2 ans d'écart idéal! Je passe 2 jours totalement déprimée sans rien dire à personne, à repenser au trop plein de mojito, au futur bébé alcoolisé et débile que je vais avoir et à ma robe de mariée déjà commandée qui allait finir à la poubelle car je ne rentrerai plus dedans.... J'ai aussi un peu peur de la réaction de Papawhatelse, qui avait accepté cette nouvelle aventure en pensant qu'on aurait encore du temps devant nous. 
Un matin, de retour chez nous, je me suis lancée (il le fallait bien!), et un peu anxieuse, je lui ai sorti la bombe. 
Pas une seconde, je ne l'ai vu sourcillé : heureux, il était heureux! Je lui ai raconté mes divagations des 3 derniers jours, il m'a rassuré, a balayé d'un revers de main les mojitos, les 20 mois et demi qui allaient séparer nos 2 enfants et sa future femme en sac à patates à l'église : on allait s'en sortir, on avait la chance de faire des bébés facilement, on était en bonne santé, on avait de quoi l'accueillir alors il fallait plutôt en rire qu'en pleurer!!!
Je voudrais aussi me souvenir ici aussi de l'annonce faite à la famille et à nos amis le jour de notre mariage par le prêtre que nous avions mis quelques semaines plus tôt dans la confidence. Dans sa bénédiction, il nous a souhaité d'être de bons parents et d'agrandir prochainement notre famille tout en précisant qu'il savait que c'était déjà fait! Je n'oublierai jamais le murmure dans l'église derrière nous et tous ces "alors on a bien compris?" sur le parvis de l'église à la sortie. C'était magique!!!!

+ Sweet A.
Je voulais vraiment un 3ème enfant. J'avais depuis toujours cette idée de famille au complet avec 3 enfants. Je ne saurais pas dire pourquoi. 
Mais je m'étais mise en pause professionnelle pour m'occuper de Mister E et Little B, notre appartement n'était pas suffisamment grand et il fallait d'abord retrouver du boulot pour déménager et agrandir sereinement notre famille.
L'envie était là mais le projet pas du tout lancé.
Nous étions fin décembre 2013, j'étais énormément fatiguée, je cumulais bronchite asthmatiforme et sinusite. J'avais été voir le médecin plusieurs fois, pris des antibiotiques mais mon état léthargique ne s'améliorait pas.
Le jour de la rentrée des classes début janvier, j'étais plus mal que jamais. A ma fatigue s'ajoutait un état nauséeux. Ma soeur, une nouvelle fois, m'a conseillé de faire un test.
Franchement pourquoi faire un test alors que je suis toujours sous pilule! C'est insensé!!! 
Sans y croire, en plein milieu de l'après-midi (alors qu'on conseille toujours de le faire le matin au réveil), je l'ai fait.
PO-SI-TIF. Impossible, c'était absolument impossible. Tomber enceinte sous pilule, ça n'était que dans les films. En plus, je n'avais pas de retard, tout était normal de ce côté là. 
Je ne voulais rien dire au téléphone à Papawhatelse mais je ne me voyais pas non plus attendre le soir qu'il rentre. Alors j'ai pris en photo mon test de grossesse et je lui ai envoyé un SMS en y ajoutant comme légende "il faut qu'on parle".
J'étais perdue, totalement terrorisée. Comment allions-nous faire??
De son côté, Papawhatelse s'est vite inquiété. Il n'avait pas reçu ma photo, juste mon texto. Le "il faut qu'on parle" était un peu sec et légèrement alarmiste!!! Il m'a très vite rappelée et le quiproquo de l'annonce a été résolu.
On était tous les 2 sans voix, perplexe. La vie nous envoyait un vrai coup de pieds aux fesses. Elle nous poussait, nous faisait avancer, prenait la décision pour nous d'agrandir notre famille, cassait les barrières qui nous freinaient encore dans ce projet.
On est resté une semaine totalement abasourdis. Sous le choc. Et puis, on a très vite relevé la tête : on voulait un 3ème enfant, ça n'était peut-être pas le timing souhaité mais cette petite personne était déjà là. Les boyswhatelse allaient avoir 4 et 6 ans, on pouvait gérer l'arrivée d'un 3ème enfant et c'est ce qu'on a fait!!! A eux, nous leur avons annoncé la bonne nouvelle le soir de la 1ère échographie, installés tous les 4 sur notre lit. Je n'oublierai jamais leur sourire et leurs cris de joie. Ils étaient heureux et nous aussi. 
Très franchement, on ne regrette absolument pas que cette petite fille se soit tapée l'incruste : qu'est-ce qu'on ferait sans elle aujourd'hui??? La vie serait bien moins drôle!
Il y a des cadeaux de la vie qui ne se refuse pas!


Voilà pour les 3 découvertes qui allaient changer ma vie! Ce fut différent mais aussi intense à chaque fois.
Ces journées là sont aussi belles que ma première rencontre avec eux. Je ne les oublierai jamais.

Vous pouvez aussi lire le récit d'Agnès, Isabelle et Julia et n'hésitez pas à me raconter votre journée en commentaire, j'adore les annonces!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Caju 06/02/2017 20:43

C'était le 24 juin 2015. Rien ne venait alors que cela aurait dû commencer deux jours plus tôt. (Et mes cycles normaux étant de 23 jours au lieu de 28, je n'ai jamais de retard). Et j'étais sous pilule, sous anneau nuvaring précisément. Nous avions pris un risque quelques semaines plus tôt, en week-end, et j'avais remis mon anneau avec 4 jours de retard. Nous parlions de fonder une famille. Mais plus tard. Dans 6 mois. Papa biche venait de donner le préavis de son appart, 2 jours plus tôt, pour que nous habitions enfin officiellement ensemble. Et il avait commandé sa nouvelle voiture familiale 10 jours plus tôt, pour la poussette, plus tard.
Je n'y pensais pas un instant. Je n'imaginais pas.
J'ai acheté un test à faire le lendemain matin, au réveil. Mais le résultat était invalide. Ni positif, ni négatif. Merci de recommencer. Je ne savais toujours pas.
Sur le chemin du bureau, j'en ai racheté un. Que j'ai fait à midi, dans les toilettes du bureau. En 10 secondes, le trait positif était là, visible, net, impossible à rater.
J'ai envoyé un SMS à papa biche, pour lui donner le résultat. Il était 12h30. Pas de réponse. Rien. Il a fini par me répondre à 15h30. J'étais dans un état de stress absolu. Cela n'était il pas trop tôt ? Était il vraiment heureux ? On en parlait, mais pour plus tard. J'avais peur.
Papa biche était ravi, fou de joie. Tout allait bien. Nous allions devenir parents. Même si cela semblait très rapide. Nous allions construire notre famille !
Et notre bonhomme a bientôt 1 an. :)

Agathe 02/02/2017 16:02

Pour moi c'était des moments rocambolesques et mémorables : pour ma grande blondinette, j'ai fait le test alors que on appartement subissait un dégât des eaux de la part des voisins du dessus (entre 2 coups de serpillière...), et pour ma petite poussinette, j'ai fait le test alors que notre cuisine subissait une invasion de fourmis (entre 2 coups d'aspirateur) !

Sofinet 02/02/2017 09:35

Magnifiques récits... et mon collègue de bureau qui ne doit pas comprendre pour quoi les larmes coulent sur mes joues. C'est très beau et l'annonce de Little B le jour de votre mariage m'a bouleversée... Je n'oublierai jamais les annonces de mes 2 filles aussi bien à leur futur papa qu'au reste de nos familles ensuite... un peu hébétés qu'elles arrivent chacune au 1er mois d'essai...

Amandine 31/01/2017 14:26

Septembre 2014 on decide d avoir un enfant.. Endometriose oblige passage chez le gyneco pour lui faire part de notre projet. Il me dit qu'on essaye un an et demi deux ans et que s il ne se passe rien on avisera
Avril 2015 douleur atroce dans le bas du ventre....une nuit... Retour chez le gyneco pour moi tout est clair l endometriose est revenue.
Il me le confirme je suis aneantie mais a l echo c est pas clair il hesite avec une grossesse extra-uterine, me dit de faire un test de grossesse.
Test le soir meme il est positif on sait que ce bebe ne pourra rester aves nous pourtant on est quand meme heureux ça fonctionne!! On arrive a faire des enfants!!
Direction les urgences de la maternite. Je refais une echo ..vous etes sure que vous avez bien compris? Euh que voulez vous que je ne comprenne pas dans les termes grossesse extra uterine? Votre bebe est bien placé!
Et la je palis, je panique on n est pas pret!!! Je rejoins le papa qui entre deux m avait rejoins dans la salle d attente. Je lui dis que je suis enceinte. Meme reaction!
Le choc passe on est heureux!! Oui je suis en cdd, oui on n'a qu'une chambre, oui on est en appartement mais oui tant qu'on sera a trois tout ira bien. J ai vecu cette grossesse sur un nuage, moi l'angoissee de la vie rien ne m'atteins!!
Aujourd'hui notre petite brioche a 14 mois on a une maison avec 4 chambres et j'ai un cdi!
Merci la vie!

Liliecma 31/01/2017 10:59

Cest émouvant de lire vos annonces de grossesses.
Pour ma part, après 2 ans d'échec, je n'y croyais plus... les medecins me parlaient d'opérations, de PMA... donc je me fixe un nouveau but (perte de poids). Adieu projet bébé et vive le retour à la normale ;) (sans examens et tout ce qui va avec)
La fin d'année 2013 est là avec sa masse de travail, de préparatifs des fêtes et une fatigue intense qui me fait me coucher dès le retour à la maison ... alors au bout d'une semaine de retard, je me dis allez, il reste des tests de grossesse j'en fais un... et là positif!!!!
J'ai envie de pleurer!!!! Je cours dans la SDB écrire sur mon ventre (avec un stylo pour les yeux

bouDU 31/01/2017 10:56

Ahh les souvenirs... Et nos dates si proches chère mamanwhatelse ! Décembre 2007, juste après noël, je serais incapable de te donner la date exacte. Le 26 ou le 27. J'ai répété putain toute la journée. oui j'aime jurer. On la voulait cette impératrice mais là on passait dans un autre monde. Je me souviens qu'on est allés avec le breton à l'hypermarché de Narbonne où nous étions en vacances et qu'on a finis hébétés au rayon couches en se disant que c'était pas possible. On riait comme deux gosses. Pour mon roi, la même peu ou prou, trois ans plus tard à l'aéroport de Brest pour rentrer à Madrid juste après noël et une joie immense de se dire qu'on allait avoir une tribu. Merci pour ce sourire du matin.

e-zabel 31/01/2017 10:43

<3