Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Jour 10 : St Pete/Sarasota/Naples (12 juillet 2016)

Les Whatelse en Floride : Jour 10

Difficile de décoller ce matin pour notre prochaine étape. A 9h, tout le monde dormait encore!!!
Mais c'est ça aussi les vacances, prendre son temps et essayer de respecter les rythmes de chacun.
Et puis il a fallu quitter ce motel de surfeur... un vrai déchirement pour tous tellement on y a passé 2 belles journées!! Mais on y reviendra!!!!

On avait prévu 2h30 de route vers Naples, une ville au sud sur la côte du Golf du Mexique avec un stop à Sarasota pour déjeuner et découvrir une jolie plage qu'on nous avait chaudement recommandé. Mais c'était sans compter sur un camion citerne qui a pris feu 300 mètres devant nous sur le pont qui nous reliait au continent...
De l'eau à gauche, de l'eau à droite et une seule route au milieu de cette péninsule.... après avoir patienté 45 minutes en espérant que la route soit vite dégagée, les State Troopers (la police) nous ont vivement conseillé de faire demi-tour.... demi-tour qu'on hésitait à faire compte tenu de son importance puisqu'il nous a valu de rajouter plus d'une heure de route à notre trajet initial. Il a fallu remonter au Nord jusqu'à Tampa. Bref la galère, heureusement que les autoroutes aux Etats-Unis sont hyper fluides et rarement embouteillées!
Au final, on a bien fait de rebrousser chemin car on a appris dans la soirée que le pont avait été fermé toute la journée : on aurait pu attendre longtemps!!!!

Malgré notre gros détour, on a maintenu notre pause à Sarasota. On y est arrivé pile pour l'heure du déjeuner, quand les kidswhatelse commençaient à râler dans la voiture, timing presque parfait!
On est d'abord allé se balader du côté de Lido Beach. Nos pré-ados n'ont pas voulu quitter la clim de la voiture (et leur console....) pour voir cette jolie plage plutôt sauvage au sable blanc très fin. 
On est retourné ensuite sur St Armands, un quartier plutôt chic de Sarasota, avec de très jolies boutiques de fringues, bijoux, des agents immobiliers et des restaurants. Un peu comme à Deauville, les palmiers en plus!

On a trouvé un restaurant plutôt sympa, bien dans l'ambiance américaine , très WASP avec mobilier en osier, ventilateur à pales au plafond. Tout était plutôt chouette et puis en 5 minutes, tout est parti en cacahouète avec les enfants.... 
D'abord, Mister E qui rote et tous les bons américains qui se retournent, genre shoking... 1ère cata et 1ère honte.
Puis je lui ai ensuite demandé de manger son hot dog avant ses frites (sinon il ne mange que ça et laisse le reste) : il s'est vexé, s'est mis à pleurer. Excédé, Papawhatelse a fait sa grosse voix et l'a grondé. 2ème cata, 2ème retournage de petits vieux outrés (ici, l'enfant est roi et on ne le dispute pas....) et 2ème honte...
Mister E était en larmes et en pleurs, je lui ai demandé d'aller se rafraichir et se calmer aux toilettes avant de revenir à table. Pendant ce temps là, Sweet A s'est mise elle aussi à faire sa poupée Chucky et à crier de manière irraisonnée....
Le déjeuner totalement hors de contrôle..... Les français qui se donnent en spectacle, tout ce que j'aime, moi qui adore me fondre dans la masse et passer inaperçue....
On a atteint le summum de la honte quand un monsieur, un client d'une des tables à côté, est venu nous dire qu'il fallait aller chercher notre petit garçon assis part terre aux toilettes.
Je crois qu'à cet instant précis si j'avais pu disparaitre, je l'aurais fait.... Je me suis ratatinée au fond de mon fauteuil en osier et Papawhatelse est parti le chercher et en a profité pour discuter avec lui pour le calmer et le rassurer.....
Résultat des courses : je ne lui laisse pas suffisamment vivre sa vie.... tout ça pour un hot dog à manger avant les frites... Si à 8 ans, il nous sort ça, on est mal barré pour l'adolescence.....

Bref ce déjeuner qui avait bien commencé a tourné au fiasco. On a fini nos assiettes en 4ème vitesse. J'ai gardé le nez baissé sur la table jusqu'à la fin du déjeuner, puis on est parti sur la pointe des pieds, comme des voleurs (enfin on a payé quand même!!!).

Ce fut la première fois de tout notre voyage que je me suis vraiment demandé ce qui nous avait pris de nous lancer dans de telles vacances avec les kidswhatelse si jeunes... Jamais contents, toujours affamés sauf au moment des repas (???), le nez dans la console, réclamant constamment de savoir si on est arrivé, ne regardant rien autour d'eux, criant, se disputant....
En faisant le point au lit le soir même sur cette journée, j'en avais encore une boule dans la gorge. La journée a été très dure et j'ai l'impression qu'ils ne se rendent pas comptent de ce qu'ils sont en train de vivre et ça fait mal...

Cette sensation de honte m'a poursuivie tout le long du voyage jusqu'à Naples où j'ai enfin commencé à me détendre.
Les 2 dernières heures de route de Sarasota à Naples ont été assez éprouvantes et stressantes pour Papawhatelse qui conduisait : la pluie et les orages se sont déchainés (et en Floride quand il pleut, ça n'est pas le crachin breton!) et la visibilité était vraiment mauvaise sur la route (on voyait à peine les voitures devant nous...).

Notre hôtel à Naples est vraiment une bonne surprise dans le pure style américain : cosy, chic, toujours très WASP, tout en bois, un peu vieillot, avec de la moquette mais plutôt joli quand même.
Une fois installé dans la chambre, on est allé se balader sur la plage, histoire de se détendre et de laisser les kidswhatelse se défouler un peu (un peu trop d'ailleurs, merci Little B qui a vidé un seau de sable sur la tête de Sweet A qu'il a fallu doucher en urgence....). 
On s'est baladé dans le complexe hôtelier en bord de mer puis on a diné au bar de la plage (on va éviter les trop beaux restaurants maintenant!!!) devant un magnifique coucher de soleil. Je n'ai jamais vu un ciel aussi beau qu'ici, c'était magique.
De tout notre périple, c'est à Naples (prononcer Napels) que j'ai vu les plus jolis ciels avec toutes ces différentes couches de nuages bien denses qui donnent de la profondeur. 

Un peu plus tard dans la soirée, on a découvert que l'hôtel disposait d'un kids club. Autant dire qu'après la journée de dingue qu'on venait de passer, ça nous a redonné le sourire et on a repris espoir! Au bout de 10 jours non stop tous ensemble, il était temps pour eux et pour nous de faire une petite pause. Mister E et Little B ont sauté de joie à l'idée d'aller y passer la journée demain : au moins, on a trouvé comment faire plaisir à tout le monde!!!!!

Une douche rapide puis dodo : on avait bien mérité de se mettre au lit ce soir!!!!

Quelques détails : 
Le restaurant à Sarasota : Tommy Bahama
L'hôtel à Naples
: The Naples Beach Hotel & Golf Club

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

armelle1206 03/12/2016 22:37

Les photos sont géniales.... Merci pour ces belles couleurs... Bon j'espère que la suite a été mieux pour vous... Il fallait bien une journée négative sur le séjour (et j'espère vraiment que c'était la seule).... Avec les enfants on ne sait jamais... C'est surprise à chaque fois...

mamanwhatelse 06/12/2016 10:35

cette pause kids club nous a fait le plus grand bien à tous!!! et tout est rentré dans l'ordre ensuite!

Lexou 02/12/2016 22:46

En effet, elle avait pas super bien commencée cette journée!!

mamanwhatelse 06/12/2016 10:35

il fallait bien qu'il y en ait une au moins de journée comme ça!!!

aude 02/12/2016 15:44

Qu'est ce que j'attends le vendredi avec impatience !!!

mamanwhatelse 06/12/2016 10:36

merci les filles! c'est adorable!!!! moi ça me réchauffe de vous raconter nos aventures!

Margot 02/12/2016 16:14

Tellement! Vendredi = Floride. J'adooooore