Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Jour 4 : Disneyworld (6 juillet 2016)
 

Les Whatelse en Floride : Jour 4

La nuit fut courte et pas des meilleures : on peut même dire que j'ai plutôt mal dormi. Le lit était petit (j'ai été mal habituée avec le Queen Size du Loews à Miami!) et j'ai eu du mal à trouver ma place.
Je me suis donc réveillée assez tôt vers 6h30 et j'ai attendu que tout le monde émerge gentiment à 7h30. L'avantage du réveil matinal, c'est que ça laisse le temps de prendre le pouls de la France, de lire les news, de savoir ce qui s'y passe, puisque là-bas c'est déjà le milieu de journée. 
Après un petit déjeuner (bruyant) dans la grande salle du restaurant de l'hôtel où pour le plus grand bonheur des kidswhatelse, on a mangé des gaufres en forme de tête de Mickey avec des oeufs et du bacon, on a pris une des nombreuses navettes de Disneyworld, direction le parc Animal Kingdom.
Il fait déjà très chaud à 9h du matin et dès l'entrée du parc, très arboré, on s'est dit que question fraicheur et ombre, on avait peut-être fait le bon choix!

En arrivant, nous avons choisi nos 3 attractions Fastpass (celles où on peut se présenter dans un créneau horaire sans avoir besoin de faire la queue) : ça serait Kilimanjaro Safari, Kali Rivers Rapids et Dinosaur.
Les boyswhatelse se sont vus remettre un livret de petit explorateur, comme Russell, le jeune aventurier du dessin animé Là-haut. Au programme, 31 badges à récupérer dans tous les coins du parc en répondant à des questions sur la nature et leur environnement. Le but : avoir tous les autocollants pour se voir déclarer grand aventurier de la journée. Plutôt sympa comme challenge pour motiver les enfants à avancer!! 

On a commencé par l'attraction des 1001 pattes, un film en 4D, avec lunettes en 3D et projection d'air, de postillons, des petites chatouilles au pied.... bref tout pour nous faire croire qu'on était au pays des petites bêtes. Dès les 5 premières secondes, Sweet A s'est mise à hurler. Une trouille bleue, elle était terrifiée!!! On avait bien vérifié avant qu'elle pouvait y assister (de toute façon ici, vous êtes scrutés de la tête au pied avant de rentrer dans une attraction et si elle n'avait pas pu rentrer, on nous l'aurait répété au moins 3 fois!!). Du coup, j'ai préféré m'éclipser avec elle et sortir de la salle avant la fin, histoire de ne pas la terroriser totalement (et qu'elle dorme bien ce soir!!).
Il faut dire que les gentilles petites bêtes nous éternuaient dessus avec de la vraie projection d'eau, qu'on avait l'impression que des fourmis remontaient le long de nos jambes....
On a ensuite retrouvé les hommes Whatelse et Little B ne faisait pas le fier non plus!

On est parti direction notre 1er Fastpass et notre 1ère grosse attraction à sensations : Dinausor.
Comme Sweet A ne pouvait pas participer, j'y suis allée seule avec les garçons pour commencer. C'était hyper impressionnant. Mister E a adoré, moi un peu moins et Little B pas du tout : il est sorti en hurlant de peur. Evidemment, il ne voulait pas la refaire avec Papawhatelse, et ça n'a pas dérangé Mister E, qui en redemandait encore, d'y retourner une seconde fois!
2ème attraction, 2ème Fastpass : Rapids. Little B encore un peu remué par la précédente n'a pas voulu y aller et a laissé sa place à son frère qui a pu la faire celle-là encore 2 fois. On est ressorti trempé de la tête aux pieds mais avec la chaleur qu'il faisait, ça n'était pas bien grave.
Pendant l'attente durant le tour de Papawhatelse, j'ai perdu Little B des yeux. 2 secondes d'inattention à remettre le chapeau de Sweet A et il avait disparu dans la foule. J'ai hurlé son prénom comme une dingue pendant 5 minutes (les gens ont du me prendre pour une folle furieuse) jusqu'à ce qu'une gentille dame ait pitié (de moi ou de ses oreilles, allez savoir) et m'indique la direction prise par un petit garçon à la casquette rouge : mon Little B. J'étais terrorisée : le perdre au milieu de tous ces gens, lui qui ne parle pas un mot d'anglais, sans nom ni numéro de téléphone.... Et puis je l'ai retrouvé, en pleurs avec une dame du parc et j'ai éclaté moi aussi en sanglots. La trouille de ma vie.

Après ça, on a décidé de s'octroyer une vraie bonne pause déjeuner et on s'est mis en quête d'un restaurant climatisé, histoire de vraiment se reposer un peu (la chaleur, ça épuise!).

Après le repas, on a rejoint notre 3ème et dernier FastPass : le safari..... Installés dans un vrai camion jeep, on s'est laissé guider au sein d'une vraie réserve à la découverte d'animaux sauvages. C'était incroyable et tellement bluffant de trouver un tel endroit avec autant d'animaux dans un parc d'attractions : une savane gigantesque à perte de vue et tellement de verdure.... On nous avait vivement recommandé cette attraction mais tant qu'on ne l'a pas fait, on ne peut pas imaginer le gigantisme du lieu : zèbres, hippopotames, rhinocéros, flamants roses, éléphants, girafes, bufles, antilopes.... rien à voir avec un zoo. Sweet A a adoré!!!

A la sortie de ce safari, on a senti les garçons un peu fatigués et trainant des pieds. Il faut dire qu'il faisait vraiment très très chaud.
Pour les remotiver, on leur a proposé de se lancer à la chasse de tous les badges d'explorateurs qu'il leur manquait encore, environ une quinzaine. J'avais bien senti que Mister E aimait bien ces petites missions depuis le début de la journée et qu'il recherchait avec plaisir les rangers qui pouvait l'aider à compléter sa collection. Et on ne s'est pas trompé : on a alors laissé tomber les attractions et on est parti à travers le parc à la recherche de ces fameux rangers et de leurs badges. Moi aussi, cette quête m'a redonné un coup de peps. j'avais vraiment envie de relever le défi avec les boyswhatelse! 
Cela nous a permis de traverser à nouveau tous les univers du parc Animal Kindgom (les dinosaures, l'Asie, l'Afrique, et Discovery), d'apprécier les décors, de se pencher sur la végétation omniprésente et d'observer les animaux présents en liberté. C'était beau et tellement réel! Impressionnant et le rendu tellement moins aspect "carton pâte" que notre Disneyland français... J'ai été bluffée et nous n'avons pas regretté notre choix de parcs.

A 18h30 et sur le fil du rasoir (on a eu les 6 derniers à l'arrache car la zone où ils se trouvaient fermait à 18h et qu'on y est arrivé à 17h55!!!), Mister E et Little B avait chacun leurs 31 badges d'aventuriers. Challenge relevé!!!! Et le tout en anglais s'il vous plait! Depuis on garde précieusement les livrets qu'on a rapporté dans nos bagages.
Les boyswhatelse ont décroché leur badge de supers aventuriers et ils n'étaient pas peu fiers!!

On a repris la navette direction l'hôtel pour une douche et un moment calme avant d'aller diner.

Bilan de journée : une Sweet A plutôt coopérative qui s'est laissée balader en poussette sans rien dire malgré la chaleur et qui n'a dormi qu'une grosse demi-heure, des boyswhatelse courageux qui n'ont pas compté leurs pas et qui ne se sont pas beaucoup plaint, pas énormément d'attractions mais adaptées le plus souvent à tous les âges, peu de temps d'attente (au maximum 30 minutes) malgré l'impressionnante foule, une végétation luxuriante, des animaux en liberté et de vrais beaux décors.
Bref une belle journée, bien chaude et bien fatigante!

Pour le diner, on n'avait pas envie de rester à l'hôtel. Little B n'avait pas envie de bouger, alors pour le convaincre d'aller au MacDo du coin, Mister E lui a sorti "LA" phrase des vacances, celle qu'il entendra c'est certain le jour de son mariage : 
"Allez viens, ça fait longtemps qu'on n'a pas mangé français!"
Fou rire général, ça fait du bien ces moments-là en famille!!!!

Pour finir cette jolie journée, les hommes Whatelse sont allés finir leurs crédits jeux à la salle de jeux vidéos pendant que je couchais Sweet A et et commençais à ranger nos affaires en prévision du départ le lendemain matin.
Prochaine étape : Legoland!

Quelques détails : 
L'hôtel chez Mickey : Disney's All-Star Sports Resort
Parc d'attractions : Animal Kingdom

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

fannou 23/10/2016 18:12

nous on a perdu notre numéro 1 pendant plus de 20 minutes cet été...dans europa park....même si elle parle bien l'allemand j'ai eu super peur....et franchement ça m'a pourrie ma journée....Note pour plus tard noté noms et numéro de téléphone sur étiquette......

mamanwhatelse 25/10/2016 11:49

exactement, un petit papier à glisser dans la poche... ça fiche tellement la trouille....