Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Toute la semaine je les traîne à leurs activités, aux courses, chercher leur sœur.
Tous les jours, je leur impose mon rythme : réveil, habillage, petit déjeuner, départ à l'école, les devoirs, le bain, le temps du jeu et celui du rangement, le dîner, le coucher et l'extinction des feux.

Aujourd'hui, j'avais une montagne de choses à faire comme trier ma centaine de mails, répondre aux plus importants, passer un coup de fil à la nouvelle mutuelle pour enfin recevoir la carte d'adhérent, décaler l'atelier pataugeoire de Sweet A vendredi matin, trier les photos de la kermesse et les envoyer aux parents de la classe, faire mes comptes et régler tout l'administratif avant de partir dans 10 jours, reprendre la jupe de Sweet A encore un peu grande à la taille, vider le lave-vaisselle, finir les dossiers de réinscription aux différentes activités pour l'année prochaine, vérifier les divers remboursements de la sécu, avancer dans la to do Floride...

Et puis ce matin, j'ai vu ce soleil. J'ai senti la douceur de l'air en ouvrant les volets des chambres à 8h. Elle était là la belle journée qu'on attendait tant. Enfin un mercredi sans pluie.

Alors j'ai eu envie de prendre mon temps, de leur offrir un vrai mercredi détente, de lâcher un peu prise le temps d'une journée.
J'ai révisé mes plans. Tant pis pour ma paperasse, ça sera pour ce soir et demain.
Je peux bien pour une fois faire passer leurs envies avant mes besoins et leur faire plaisir même si ces ingrats n'ont aucune idée de ce que cela implique pour moi dans mon organisation quotidienne.

Aujourd'hui serait leur journée, celle où j'ai envie de leur offrir ces petits moments inattendus et insouciants dont ils se souviendront avec le sourire une fois adultes.

Une fois les activités du matin terminées, on a filé pique-niquer dans les bois, à 2 pas de la maison : chips, coca, orangina, abricots et sandwichs industriels, tout ce qu'ils aiment.
Foot entre 2 arbres pour faire les buts, bac à sable et toboggan, je ne les ai quasiment pas vus pendant 3 heures...
De ma fouta, plongée dans mon kindle (cet objet a changé ma vie, je vous en reparle très vite!) et occupée à lire, je les ai discrètement observés et j'ai réalisé à quel point ils avaient grandi et combien ils avaient besoin de plus en plus de ces plages d'indépendance.
A 15h, on a repris le chemin de notre quotidien avec un tour chez l'orthophoniste pour Little B et les retrouvailles avec Sweet A à la crèche.
Petite glace à l'italienne, 2 tours de manège et nous voilà sur le chemin du retour, à pied ou en trottinette, sous la pluie chaude qui avait décidé de venir clôturer notre chouette mercredi.

Prendre le temps de temps en temps

Durant toute cette journée, je n'ai pas entendu une dispute, pas un cri, comme si ces heures de liberté improvisée avait scellé une sorte d'union sacrée entre Mister E et Little B.
Le bonheur de ne pas avoir à donner de la voix pour les séparer, départager, prendre parti pour l'un et défendre l'autre, leur dire non à ça et oui à ceci.
Une vraie journée de pause pour eux comme pour moi. Un mercredi totalement hors du temps, loin de la folie, du déo et de la pluie ;-)

Et puis on est rentré à la maison et tout est revenu comme avant : demander d'aller à la douche, insister, redemander, insister, puis finir par crier... même chose pour le rangement de la chambre avec au passage une bagarre au mikado qui est passé à 2 doigts de l'oeil de l'un et un coup de poing qui a fait tomber la dent déjà chancelante de l'autre.... et en point final un coucher bien difficile comme tous ces derniers jours...

Bref le quotidien a vite repris ses droits.
Mais bon sang que c'était bon de prendre son temps et de laisser filer la journée et les kidswhatelse avec...
Cette journée avait un goût d'été. J'espère que nos vacances auront la même saveur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Isabelle 25/06/2016 22:52

Cela fait tellement du bien de lâcher prise et de prendre du temps avec eux même si comme toi le retour à la maison est loin très, loin d'être facile en ce moment...le départ en classe verte de l'aîné nous permet de respirer: finalement c'était facile quand il y en avait que deux!

Maman Nouille 23/06/2016 21:15

Parenthèse enchantée.
c'est vrai que le retour est parfois dur mais ça vaut le coup. Vive le soleil et les vacances!

maman est occupée 23/06/2016 16:44

C'est fou ce qu'une journée de beau temps nous met le moral au beau fixe ! Je crois aussi que le côté éphémère de la chose y fait aussi un petit peu.

Lucky Sophie 23/06/2016 13:43

Et oui, quel rythme on s'impose et on leur impose parfois :-)

oph 23/06/2016 08:50

Tellement important de parfois se laisser porter et répondre à leurs besoins d'enfants <3