Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

Voici la suite de votre interview décalée.
Pour celles qui auraient raté la première partie, vous pouvez vous rattraper ici!

On commence avec vos questions sur les kidswhatelse.

31/ Combien d'enfants voulais-tu avant d'en avoir ? Et combien penses-tu en avoir finalement?
J'ai toujours rêvé d'en avoir 3. Nous étions 2 à la maison, ma grande soeur et moi, et j'ai souvent eu le sentiment qu'il manquait quelqu'un. Je ne sais pas d'où je tire ce schéma familial, car autour de nous, il n'y avait que des familles avec 2 enfants, mais j'ai toujours pensé qu'une famille complète était une famille avec 3 enfants. Ce qui, je le conviens est tout à fait idiot, car il n'y a pas de chiffres parfaits.
Jusqu'à Sweet A., je me suis toujours sentie incomplète, comme si il me manquait quelque chose. Impossible de refermer le sujet et de l'oublier. Depuis qu'elle est là, mon désir de maternité est comblé : j'ai les 3 enfants dont je rêvais, une chouette famille et un mari génial. So cliché mais tellement rassurant!
A moins d'un coup du sort, on ne sait pas de quoi la vie est faite et je m'en suis aperçue de nombreuses fois, je m'arrêterais à 3.

32/ Quelle est la réplique la plus drôle que les boyswhatelse t'aient dite ?
Il y en a beaucoup! Pendant un temps, j'avais même consigné leurs petits mots sur le blog. Il faudrait que je reprenne cette petite habitude, c'est tellement drôle! Les écrire c'est être sûre de ne pas les oublier et là je m'aperçois que je n'ai plus rien plus publié depuis presque 3 ans et il y a sûrement un paquet de petites phrases qui sont parties aux oubliettes.
Je garde en mémoire le "maman viens vite je vomis des fesses" lors de la première gastro de Mister E. et le formidable "on est quel jour Little B.? On est demain maman!".

33/ Quel mot pour décrire chacun de tes kidswhatelse ?
Un mot c'est un peu réducteur, je choisirai plutôt une expression : le faux coeur de pierre pour Mister E., le tire au flanc rigolo pour Little B. et la cuivrée toujours heureuse pour Sweet A.

34/ Ta relation avec Sweet A est-elle pareille ou plus fusionnelle qu’avec les boyswhatelse ?
Je mentirais honteusement si je disais qu'elle était complètement identique à celle que j'entretiens avec Mister E. et Little B. : effectivement je crois pouvoir dire que Sweet A. et moi sommes pour le moment (les choses changent tellement en grandissant) plutôt assez proche toutes les 2, un peu plus peut-être que je ne l'ai été avec les boyswhatelse. Je n'aime pas le mot fusionnelle car il sous-entend qu'à part moi, il n'y a personne d'autre pour elle et c'est faux, elle est très ouverte et va trè facilement vers autrui.
Pardon mes fils, si un jour vous lisez ce billet, peut-être me pardonnerez-vous en lisant mes raisons.
D'abord parce que toutes les 2, nous avons passé et nous passons encore beaucoup de temps ensemble. Je travaillais encore quand les boyswhatelse étaient petits et j'ai évidemment raté énormément de choses de leurs premiers mois et premières fois. Pour Sweet A., j'étais là pour elle, tout le temps, 24h sur 24, 7 jours sur 7.
Il y aussi nos 11 mois d'allaitement, une expérience tellement forte de complicité et de partage.
Ensuite parce que c'est une fille, et ne me demandez pas pourquoi, je sens que cela crée un lien différent. Elle m'a fait ressentir des émotions indescriptibles à sa naissance en arrivant de manière inattendue, en me faisant vivre un accouchement tellement différent de ceux que j'avais connu avec ses frères et en débarquant dans ma vie, moi qui ne pensais ne savoir faire que des garçons.
Enfin parce que je sais que c'est ma petite dernière, mon dernier bébé, celle qui clôt une période de ma vie. Je m'accroche un peu plus à elle peut-être pour ne pas tourner la page trop vite...

35/ Lorsque tu penses à tes enfants plus tard, te fais-tu plus de soucis pour Sweet A. ou pour tes garçons ?
Je ne pense pas à plus tard!!!! Ils ne grandiront pas, c'est bien connu, je vais garder mes bébés!!!
Honnêtement, je suis inquiète pour chacun d'entre eux, à différents niveaux : j'ai envie que Mister E. trouve la confiance en lui, j'ai peur que Little B. ne descende jamais de son nuage et j'espère que Sweet A. sera une femme aussi forte que douce.

36/ A quel jeu préfères-tu jouer avec tes enfants ?
Je déteste jouer! Mais en ce moment, je me laisse faire avec des jeux de mon enfance que j'ai glissé égoïstement sur leurs listes au Père-Noël : une petite partie de labyrinthe ou de mille bornes me fait passer de bons moments avec eux.

L'interview décalée #2

Côté blog, vous avez aussi été très curieuses... je vais essayer de répondre au mieux à vos interrogations.

37/ Comment et pourquoi as tu lancé ton blog ? Pourquoi whatelse comme pseudo?
C'était fin septembre 2010. 3 semaines après ma reprise du boulot suite à mon 2ème congé maternité. Je venais de changer de poste, je ne comprenais rien à rien, j'étais perdue, je me désespérais seule dans mon bureau, mes enfants me manquaient, alors un après-midi, à force de lire les blogs des autres, je me suis dit "pourquoi pas moi ?".
Ce blog, je le voulais pour moi, pour extérioriser mes joies et mes angoisses de maman de 2 enfants rapprochés, qui jongle entre son boulot et sa famille... Une sorte de livre familial pour conter les anecdotes de mes enfants, mes bourdes, mes doutes et mes joies de maman, pour qu'il nous reste une trace des ces premières années qui passent si vite. Je n'étais pas bien, et j'avais besoin de poser mon mal-être quelque part, de me créer une petite bulle toute douce où me réfugier quand ça n'allait pas trop.
Je ne me souviens pas exactement du déclic que j'ai eu pour mon pseudo. La légende voudrait que j'étais en train de déguster le formidable café de la machine au fond du couloir en rêvant à ma précieuse Nespresso qui me manquait temps!

38/ Combien de temps passes-tu entre la page Facebook et le blog par jour ? Qu'est-ce que la page et le blog t'apportent concrètement ?
Cela dépend vraiment des jours. Je passe beaucoup plus de temps sur le blog bien sûr. Ecrire un billet me demande 2 ou 3 heures (je suis lente et souvent déconcentrée et j'aime être le plus complète et documentée possible, je cherche mes mots, j'organise mes idées en même temps que j'écris : je suis la reine du copié/collé!).
La page Facebook c'est plus fugace. J'y passe en coup de vent, j'y relaie mes billets, quelques bons plans (mais pas tout, si vous saviez l'étendu de ce que je reçois, vous seriez inondées et ça n'est pas ce que je recherche), je poste un petit statut d'humeur ou un coucou. En gros, ça ne représente pas plus de 20/30 minutes par jour. Souvent je réponds à vos commentaires depuis l'application sur mon smartphone quand j'attends un bus, aux caisses d'un magasin, devant l'école... ;-)
Les 2 ont une utilité bien différente. Avec la page Facebook, j'ai l'impression d'être plus proche de mes lectrices. Je suis plus dans l'instant, moins dans le réfléchi, plus impulsive. J'ai le sentiment aussi que c'est l'endroit où on échange le plus. La plupart du temps, les commentaires se font rare sur le blog (mea culpa j'ai aussi beaucoup de mal à tous y répondre) alors que sous les statuts Facebook, il y a plus de réactivité.
Sur le blog, j'approfondis les sujets (enfin j'essaie), je détaille nos aventures, j'y mets des photos.

39/ Pourquoi dédies-tu ton temps au blog?
Excellente question! La première raison qui me vient à l'esprit ce sont mes enfants. J'aimerais que dans quelques années, ils relisent mes billets, qu'ils revivent leur enfance sous un autre oeil que le leur, qu'ils y trouvent les clés à des questions restées sans réponse, et qu'ils voient leur maman sous un autre angle que la maman sûre d'elle et découvrent une maman en perpétuel apprentissage, en quête de la meilleure attitude, solution pour eux.

40/ Ton blog a-t-il aidé beaucoup de mamans?
Je ne sais pas, je l'espère.
J'essaie de raconter au mieux mes joies et mes galères, de donner les petits trucs et astuces qui ont fonctionné pour nous, de partager nos expériences, d'expliquer comment on a surmonté certaines épreuves. J'aime aussi vous présenter mes produits chouchous, ceux qui me simplifient la vie au quotidien, qui m'apportent du réconfort...
Je ne peux pas donner un chiffre exact et même si je n'ai aidé qu'une seule maman, c'est déjà formidable.

41/ Comment gères-tu tes enfants, la maison et le blog ?
Tout est une question d'organisation et de gestion des priorités. Je suis la reine de la to do list : j'écris tout ce que je dois faire, même les trucs le plus anodins. Je les numérote par ordre d'importance. Le but : rayer le plus de choses possible dans une journée! Quelle satisfaction ensuite! Mais ça ne dure pas éternellement : la liste se remplit 2 fois plus vite qu'elle ne s'efface!
Mais au moins ainsi je n'oublie plus rien et je suis plus sereine.

42/ Comment ton entourage (Papawhatelse, tes parents, tes beaux-parents, ta soeur, tes amies ...) vit-il le fait que tu partages vos moments de vie avec tes lectrices au travers du blog ?
Comme je le rappelle souvent depuis quelques temps, je ne partage ici qu'une infime partie de ma vie. De simples instants perdus au milieu d'une montagne d'autres plus intimes dont je ne parle pas et que je garde pour nous.
Ma famille a été très longtemps tenu à l'écart de l'existence de ce blog. Je n'ai fait mon "coming out bloguesque" que tardivement, il y a peut-être 2 ans (pour rappel, j'écris depuis 5 ans et demi).
A part avec Papawhatelse, je ne parle quasiment pas de mon blog en famille. Je sais qu'ils me lisent mais jamais nous ne revenons sur ce que j'ai écrit. On parle des évènements auquel nous avons assisté, des visites que nous avons eu la chance de faire, des produits et services testés mais je n'ai jamais eu de reproches, jamais de critiques.
Je fais surtout très attention de très peu parler d'eux (à l'exception des kidswhatelse mais ça c'est la question suivante) et je n'émets aucun jugement. Je n'ai jamais franchi cette limite et ne la franchirai jamais. Tout ça fait partie de l'intime et ça ne regarde que eux et nous.

43/ Les boyswhatelse savent-ils que tu tiens un blog? Quel est leur regard dessus?
Oui même si je ne sais pas si ils savent réellement ce que cela veut dire. Enfin si : ils savent que je reçois beaucoup de colis à la maison, qu'il faut tourner la tête pour les photos, qu'ils ont la chance de découvrir de nouvelles choses (ils ont adoré la voiture électrique!) et de faire énormément d'activités et de sorties variées (ils sont fans des avant-première au cinéma : pouvoir dire aux copains qu'ils ont déjà vu tel ou tel dessin animé avant tout le monde, ils adorent!!!) et que maman écrit sur l'ordinateur. Parfois ils m'aperçoivent à la télé ou dans un magazine (mais c'est très rare!!!)
Je crois qu'ils sont un peu émerveillés même si tout ça n'est que de la poudre aux yeux à mon sens mais pour eux c'est assez magique.

44/ Imaginons qu'en grandissant Mister E. et Little B. ne veuillent plus apparaître dans le blog ou que Papawhatelse ne veuille plus que votre vie apparaisse dans le blog, quelle serait ta réaction ?
C'est leur droit, bien évidement.
Je ne pense pas que cette demande vienne de Papawhatelse. Lui est assez fier (je crois pouvoir le dire sans trop m'avancer) de mon blog, de la régularité, du sérieux et de l'implication que j'y mets. Il sait aussi que ça n'est qu'un pourcentage infime de notre vie.
Pour les kidwshatelse, c'est différent. J'ai toujours fait en sorte de protéger leur identité, leur prénom (plutôt rare), leur image, pour ne pas qu'on les reconnaisse. J'ai refusé beaucoup de propositions pour cette raison, car je ne voulais pas les rendre "publics". Ils le sont bien sûr un peu car je parle d'eux régulièrement ici, vous avez même je suis sûre l'impression de bien les connaitre mais pour moi ce sont ce que j'appelle du "public anonyme".
Malgré toutes ces précautions, je me doute bien que plus grands, ils en auront assez que je relate leurs petits travers, nos petites joies, notre vie quoi (je vous recommande d'ailleurs le billet de Carole à ce sujet). Il faudra alors que je réoriente ma ligne éditoriale, que je parle peut-être plus de moi, de mes envies et de ma vie de femme. Je serai toujours une mère mais les enfants grandissant, leur autonomie se développant, mes centres d'intérêt évolueront également.
Et puis qui sait : est-ce que je serais encore là derrière mon écran quand ils seront adolescents? Quel est avenir de ce blog? Qui peut dire jusqu'à quand je viendrai ici chercher un peu de réconfort et d'échange? Sûrement pas moi!!!


Et voilà, fin de l'exercice. J'espère avoir répondu à vos attentes!
A mon tour de vous poser une question : qu'est-ce qui vous plait chez Mamanwhatelse? De quoi aimeriez-vous qu'on parle? Répondez-moi, même en 2 mots, même si il n'y a rien à gagner, vos commentaires sont une vraie source de motivation pour moi!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

mamandoudouce 02/02/2016 08:46

J'aime ton blog car tu parles de tout, sans prise de tête! Merci à toi pour ces partages!

Marlène H. 01/02/2016 20:57

Moi j'aime lire ton blog pour un peu tout, j'aime le fait que tu préserves tes enfants mais que tu partages quand même des instants de votre vie, j'aime le fait que tu limites tes partenariats car on sent que tu ne parles que de ce que tu aimes, bref un joli blog :)

Lilirose 31/01/2016 19:23

Ce qui m'a d'abord attiré c'est le nom de ton blog. Je le trouve vraiment sympa.
Ensuite c'est ton quotidien qui finalement ressemble à celui de beaucoup de mamans, enfin moi je m'y retrouve beaucoup. Et puis ta façon d'écrire tout en pudeur... bref c'est un petit plaisir de venir te lire.

Anaelle 30/01/2016 23:54

Qu'est-ce qui me plait ? Ben heu je ne sais pas trop(eh c'est dur comme question)... En tout cas ca me plait !
J'aime les idées qu'on peut y piocher, les trucs et astuces, les idées cadeaux, mais aussi les tranches de vie que tu partages avec nous.
Et puis la joie de vivre, le bonheur qui se dégage de votre famille, et cette facon de dire ou de faire sentir que 3 enfants c'est du boulot, c'est pas évident mais qu'est-ce que c'est bon !
Pour ce que j'aurais envie d'y lire, bon ben je repasserai, je sèche là ! :-D

Matthadel 29/01/2016 17:54

J'ai découvert ton blog depuis peu, d'ailleurs je ne sais plus comment mais je passe tous les jours te lire. Ce que j'aime? Cette façon simple et naturelle de nous raconter ces petites anecdotes sur ta vie de maman, je me reconnais parfois à travers toi quand à tes inquiétudes à propos de tes enfants, je me sens moins seule lorsque tu dis que tu détestes jouer (ma fille d'ailleurs a choisi un jeu que j'aime à noel pour que j'y joue avec elle)... J'ai moi meme 3 enfants, la petite dernière n'etait pas prévue non plus et elle est née quelques jours après la tienne soit le 01/09 alors j'adore comparer leur moisiversaire, pour les prénoms c'est pareil, elle arrive à nommer son grand frère qui a pourtant un prénom assez compliqué mais pas celui de sa soeur avec qui elle passe le plus clair de son temps.... Je prend beaucoup de plaisir à te lire, longue vie à ton blog !!!

lexou 29/01/2016 17:35

J'ai adoré lire ton ITW, autant que j'aime lire ton quotidien ici!Tu es l'une des rares à me donner envie de faire un autre enfant un jour...

LUCIE 29/01/2016 16:13

ce qui m'a attiré en premier c'est le nom du blog j'ai trouvé ça trop chouette de comparer sa vie de famille à un CAFE !!
et puis je suis restée car ta façon d'écrire les petits malheurs et les grands bonheurs me touche souvent, me boulverse parfois et me reflete de temps en temps.
et puis il y a twitter et là parfois je commente et tu réponds et je trouve ça sympa.

merci de t'être livrée un peu. et bon week end les whatelses

maman rite 29/01/2016 14:46

Ce que j'aime chez maman What else c'est que tout n'est pas parfait mais qu'il y a du bonheur ! merci pour ça