Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-moi ici

   

mamanwhatelse@gmail.com

  

Publié par Mamanwhatelse

En un mois de vacances, Sweet A. a fait énormément de progrès. Ce mois d'août au soleil a eu comme un effet boostant sur cette petite fille : elle que la position assise n'intéressait pas du tout (par contre rouler sur elle-même elle maitrisait!) a enfin acquis son équilibre, dans la foulée et grâce aux marches d'escaliers elle a commencé à se mettre debout puis c'est la position quatre pattes qu'elle a découverte.
Autant vous dire que ce jour-là, j'en aurais presque pleuré : la première des kidswhatelse à enfin avancer de cette façon, ses frères s'étant contenté de rester assis et de glisser sur les fesses (des feignants les mecs je vous jure!).

Evidemment tous ces progrès sont formidables. Je suis très fière d'elle, ma crevette haute comme 3 pommes qui rentre encore dans son 6 mois et qui perd son jean 9 mois. Cela fait tellement drôle de voir ce petit bout de fille debout! J'ai souvent entendu dire que les filles étaient des rapides, en tout cas chez nous ça se confirme.
Toujours est-il que cette petite demoiselle en développant sa motricité a également étendu son terrain de jeu. A peine 1h après notre retour à la maison et en l'ayant perdue 15 fois (non non nous ne vivons pas dans un château!), j'ai vite dit à Papawhatelse que ça n'allait pas le faire!!!

Première solution : installer une barrière à l'entrée de la chambre de Mister E. et Little B. (oui parce que bizarrement Sweet A. adore squatter chez ses frères, beaucoup plus que dans sa chambre! Cela m'évite ainsi de trembler à l'idée qu'elle avale un bout de Lego, un élastique ou toute autre petite pièce et puis je ne suis plus sur le dos des boyswhatelse en leur hurlant dessus pour qu'ils rangent leurs jouets. Je ferme la barrière et hop c'est fini.

Sweet A. Gonzales, la plus rapide des kidswhatelse

Deuxième solution : la canaliser.
Si il y a bien une chose que j'apprends tous les jours en devenant parent c'est qu'il ne faut jamais dire jamais! J'avais bien dit pourtant que je n'aurais jamais de parc, que j'arrivais très bien à gérer les enfants, qu'ils étaient cools et ne touchaient pas à tout, qu'ils faillaient leur laisser de l'espace, qu'ils fassent leurs expériences et apprennent les interdits... oui mais voilà 1/ je ne m'occupais pas de Mister E. et Little B. à temps complet, et 2/ ils étaient de vraies tortues comparés à leur soeur.
En 24h, j'ai donc revu mes idéaux à la baisse et fouiné sur le bon coin en quête de l'objet qui pourrait m'apporter un peu de sécurité, de sérénité et de tranquillité d'esprit, j'ai nommé le parc!

Quand j'en ai parlé autour de moi, tout le monde m'a dit que ça ne servait à rien, que c'était trop tard à un an, qu'elle n'y avait jamais été habituée et qu'elle ne voudrait pas y rester.
Taratata! J'ai été chercher à la cave plein de nouveaux jouets qu'elle ne connaissait pas encore (ceux de ses frères et cousines que j'avais précieusement gardés), je lui ai créé un petit coin sympa dans une zone central de l'appartement, dans la salon avec vue sur la cuisine, la chambre des ses frères et l'entrée et depuis une semaine, elle s'éclate.

Sweet A. Gonzales, la plus rapide des kidswhatelse

Alors c'est sûr, elle n'y passe pas ses journées, elle n'en a pas envie et moi non plus. Mais je l'y installe en début de matinée pendant que je prends ma douche, ou le midi pendant que je lui prépare son repas, l'après-midi quand je suis occupée ailleurs dans la maison (ou que je couds ça évite qu'elle joue avec ma pédale!), le soir pendant les bains de ses frères ou pendant que je prépare les repas. Elle y fait des sauts de puces de 15/20 minutes mais qui sont pour moi salutaires : je peux me consacrer entièrement à autre chose, sans me demander où elle est, ce qu'elle fait et si tout va bien.

Sweet A. Gonzales, la plus rapide des kidswhatelse

Quand elle a fini, elle se met debout et commence à râler. Je sais alors qu'il est temps de la laisser vadrouiller dans la maison. Parfois, Mister E. et Little B. aiment la rejoindre pour jouer avec elle ou lui lire des histoires.

Sweet A. Gonzales, la plus rapide des kidswhatelse

Non le parc n'est pas une prison, dixit Little B. qui m'a demandé pourquoi j'avais mis sa soeur dans une cage comme les lions (!!), c'est juste un nouveau terrain de jeu, plus petit certes mais plus sécurisé ce qui ne m'empêche aussi de lui laisser vivre sa vie la plupart du temps dans l'appartement! Le plus drôle c'est de la voir tourner autour quand elle n'y est pas : je crois qu'elle y prend goût!
Sérénité, tranquillité d'esprit, voilà les maîtres mots de ma rentrée!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Lilirose 05/09/2015 15:51

"Sérénité et tranquillité d'esprit" je dit ouiiii!
Ma 3ème étant pire que mes 2 gars réunis, autant te dire que le parc m'a vraiment été utile.
j'ai pu souffler à certains moments de la journée tout en la sachant en sécurité!
Bravo Sweet A pour ces jolis progrès!

Sonia 04/09/2015 22:12

On nous avait prêté un parc pour notre 1ier et mon fils n'a jamais voulu y rester. Il hurlait au bout de 20 s en s'agrippant au filet. Résultat, on l'a utilisé comme coffre à jouets puis rendu à mes beaux-parents. Notre 2e étant aussi speed que notre 1ier, nous n'avons même pas envisagé de la placer dans un parc, Elle n'y serait sûrement pas restée elle non plus ... Curieusement, notre 3e est beaucoup plus calme que nos aînés. Pour elle, le parc aurait sûrement été l'idéal mais nous avons jugé peu raisonnable d'investir dans un parc pour un 3e enfant ! Résultat : nous nous en passons !!
Et sinon, je ne pense pas que les filles évoluent forcément plus vite que les garçons sur le plan moteur ! A la crèche, on voit bien qu'il n'y a pas vraiment de prédispositions : chaque enfant évolue à son rythme. Les petites filles ne marchent pas forcément plus rapidement ... (enfin, je suis pas une pro de la petite enfance mais j'ai vu évoluer les petits copains de mes enfants !)

Natacha no gluten 04/09/2015 19:01

Clément n'a pas été beaucoup dans son parc, mais comme toi, il y a des moments il m'a bien aidé!
J'ai une photo où la grande soeur est dans le parc et le petit "enfermé" en dehors car la grande de 9 ans voulait bouquiner tranquille :-)

manie 04/09/2015 16:06

J'adore la derniere photo/ tous les 3 dans un espace réduit y'a vraiment qu'avec ces frères et sœurs que l'on peut faire ça :)
très beau moment de complicité

cece 04/09/2015 15:05

Tout à fait d'accord avec toi : le parc permet aux enfants d'être en sécurité et aux parents d'avoir l'esprit tranquille, bien sûr pour des durées raisonnables.
Quand mon aîné a compris que le parc serait à présent pour sa soeur, elle nous a demandé, à 22h le soir, n'arrivant pas à dormir, d'aller y jouer! C'était sa façon à elle de tourner une page!
Bon we!

Lou 04/09/2015 14:25

Génial si Sweet A s'éclate, ce qui compte c'est qu'elle y soit bien et en sécurité ! Avant d'être mère j'avais des principes mais maintenant mon fils va dans le trotteur le temps de ma douche et bientôt ça sera le parc.

oph 04/09/2015 14:21

Comme toi j'ai trouvé le parc salutaire, pour des petits temps, incontournables et incompressibles dans la vie de tout être humain. Faut dire l'arbrisseau m'a très vite fait peur, avec ses roulé-boulés qui le conduisait invariablement dans la forêt de fil de la box-télé, ou près du meuble à chaussures où il s'amusait à tirer sur le rideau (trop la trouille que le tut valse sur lui!)